Räikkönen : Rouler en fin d'EL3 a aidé Alfa Romeo en qualifs

Kimi Räikkönen a expliqué après les qualifications pluvieuses du Grand Prix de Turquie que les tours disputés en toute fin d'EL3 dans des conditions dantesques avaient joué un rôle dans le double top 10 des Alfa Romeo sur la grille.

Räikkönen : Rouler en fin d'EL3 a aidé Alfa Romeo en qualifs

Pour la première fois de l'année, Alfa Romeo a atteint la Q3 et avec les deux voitures. Cela au terme d'une séance de qualifications très compliquée, sous la pluie, et interrompue à deux reprises par un drapeau rouge.

Les voitures suisses ont été les rares à s'aventurer en piste en dépit des conditions dantesques de ce samedi matin lors des Essais Libres 3. Une expérience qui a, selon Kimi Räikkönen (huitième) aidé les pilotes à signer cette performance dans cette séance, où il a notamment devancé la Mercedes de Valtteri Bottas, neuvième.

Lire aussi :

"Clairement, ce matin nous avons eu énormément de mal et ensuite, par chance, nous avons essayé de faire quelques changements et de signer des tours quand les conditions étaient horribles, et je crois que ça nous a un peu aidés lors des qualifications", a expliqué le Champion du monde 2007 au micro de Sky. "Les sensations ne sont toujours pas agréables mais au moins, je pense que c'est la même chose pour tout le monde et nous n'avons pas été trop mauvais. Ce genre de conditions de piste nous servent, évidemment."

Malgré tout, le Finlandais reconnaît bien volontiers que les conditions dans lesquelles ces qualifications se sont tenues sont parmi "les pires" rencontrées dans sa longue carrière en Grand Prix. "Il était facile de partir en tête-à-queue, je l'ai perdue dans un des tours, en sortant du garage. Mais nous avons réussi, je pense, à en tirer le meilleur."

Antonio Giovinazzi a de son côté vécu une fin de Q3 difficile, avec un dixième et dernier temps à neuf secondes de la pole de Lance Stroll, mais l'Italien a révélé son secret pour sa bonne performance d'ensemble : "Rester sur la piste" !

"Aujourd'hui, c'était vraiment difficile, la confiance arrivait tour après tour. C'est ce que j'ai fait, j'ai commencé doucement, lentement et puis dans les derniers tours, j'ai tout assemblé. En Q2, ça a marché, en Q3 j'ai malheureusement utilisé des pneus intermédiaires, ils n'ont pas fonctionné, donc c'était vraiment difficile."

partages
commentaires

Voir aussi :

Stroll innocenté : il garde sa pole position en Turquie !
Article précédent

Stroll innocenté : il garde sa pole position en Turquie !

Article suivant

Lando Norris pénalisé sur la grille au GP de Turquie

Lando Norris pénalisé sur la grille au GP de Turquie
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021