Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
4 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
25 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
39 jours

La F1 va chercher les failles du Règlement Technique 2021

partages
commentaires
La F1 va chercher les failles du Règlement Technique 2021
Par :
20 juil. 2019 à 14:00

Les dirigeants de la Formule 1 ont établi un groupe composé de leurs meilleurs aérodynamiciens pour tenter de déceler les failles qui pourraient entraver le succès de la réglementation technique 2021.

La Formule 1 et la FIA étant actuellement en discussions avec les équipes sur la finalisation du nouveau concept de monoplace, elles sont déterminées à empêcher les écuries d'exploiter des failles dans la réglementation, d'autant que cela pourrait rendre plus difficile pour les voitures de se suivre de près – ce qui est l'objectif principal des nouvelles règles. Les données du dernier concept de monoplace 2021 montre que la perte d'appui aéro derrière un rival est réduite de 45% actuellement à entre 5% et 10%.

Responsable technique monoplace à la FIA, Nikolas Tombazis fait savoir qu'un effort sans précédent est consenti pour assurer que la nouvelle philosophie aérodynamique ne soit pas détournée : "Nous travaillons pour 'enfreindre les règles', ce qui manquait lors des changements précédents."

Lire aussi :

"Avec une nouvelle réglementation, c'est une opportunité de vraiment la pousser à l'extrême, et de voir nous-mêmes si certaines zones ont des failles, ou si d'autres conséquences inattendues en émergeraient. Si nous avons une opportunité de faire ça nous-mêmes, alors nous pourrons éviter certaines règles qui créeraient des problèmes plus tard autrement."

"Mes collègues de la F1, dans leur département aéro, ont désormais endossé un rôle. Ils ne font pas les règles, ils sont comme une équipe aéro qui essaie de voir comment elle peut contourner la réglementation. Il s'agit également d'établir si trouver un aileron développant plus d'appui et bien plus efficace annule certains des avantages obtenus pour la performance de la voiture suivante. Si de tels cas sont décelés, alors nous réagirons pour tenter d'éviter ces problèmes."

Le travail se poursuivra au-delà de la ratification

Il est espéré que les équipes et la FIA se mettront d'accord sur la réglementation d'ici le 15 septembre, avant la ratification par le Conseil Mondial du Sport Automobile le 31 octobre, mais le travail sur l'amélioration de cette réglementation et sur l'éradication de ses failles ne s'arrêtera pas là.

"Le groupe que nous avons à la FOM n'arrêtera pas de travailler lorsque la réglementation sera publiée", confirme Ross Brawn, manager sportif de la F1. "Ce groupe va continuer. Au fur et à mesure que nous verrons les solutions des équipes évoluer, nous analyserons ces solutions pour comprendre si elles commencent à aller à l'encontre des objectifs recherchés afin de rectifier le tir. Ce n'est pas un guichet unique : nous surveillerons, développerons et ajusterons les solutions pour nous assurer de maintenir ces objectifs."

Tombazis ajoute : "Nous sommes conscients que lorsqu'elles développent, les équipes se moquent des performances de la voiture suivante, elles ne s'intéressent qu'à celle de devant, ce qui pourrait annuler certains de ces gains. Notre tâche est d'établir un règlement qui tente d'empêcher ça autant que possible. Nous 'enfreignons' donc les règles pour empêcher que cela se produise, afin de conserver tous ces gains."

Article suivant
McLaren veut absolument régler ses problèmes dans les virages lents

Article précédent

McLaren veut absolument régler ses problèmes dans les virages lents

Article suivant

Aston Martin "se tient prêt" si jamais Honda quittait Red Bull

Aston Martin "se tient prêt" si jamais Honda quittait Red Bull
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble