Red Bull devra "donner un peu de temps" à Gasly

Alors que l'arrivée de Pierre Gasly chez Red Bull a été précipitée par le choix de carrière de Daniel Ricciardo, la pression sera grande sur le pilote français. Mais son patron refuse de sacrifier le temps d'adaptation dont il aura vraisemblablement besoin.

Red Bull devra "donner un peu de temps" à Gasly

Red Bull Racing n'a aucun doute quant au niveau de performance que pourra atteindre Pierre Gasly avec un top team, mais l'écurie autrichienne prévient qu'il faudra laisser passer une période d'adaptation nécessaire au Français lors de la saison à venir. À la tête de l'équipe, les dirigeants ne sont pas réputés pour une grande patience ou une indulgence prolongée envers un pilote qui ne répondrait pas aux attentes, mais l'intention affichée est pour le moment celle de ne pas brûler les ailes trop tôt du nouveau venu.

Lire aussi :

Christian Horner le rappelle sans ambiguïté, la promotion de Gasly chez Red Bull Racing n'était à l'origine pas prévue aussi tôt. Mais après une seule saison complète chez Toro Rosso, il a fallu accélérer le pas suite au départ inattendu de Daniel Ricciardo chez Renault. La marche entre Faenza et Milton Keynes, Daniil Kvyat s'y est cassé les dents par le passé, mais c'est aussi celle qui a permis à Max Verstappen de devenir en un rien de temps l'une des stars de la F1. Qu'en sera-t-il pour Pierre Gasly ?

"Je crois que Pierre est un pilote très rapide, et c'est à nous de lui donner un peu de temps pour se mettre à niveau", estime Christian Horner auprès de Motorsport.com. "Ça va plus vite que ce que nous aurions initialement aimé faire pour le promouvoir dans l'équipe, alors Max jouera le rôle du pilote senior expérimenté et Pierre fera face à un coéquipier très compétitif." 

"Ça ne va pas être facile. Il est évident que ça ne le sera pas. Mais il sait ce que l'on attend de lui. Et dans les faits, c'est un scénario bien plus simple pour l'équipe que lors des années précédentes, quand nous avions une différence claire d'expérience entre les deux pilotes ainsi qu'au niveau des attentes."

Verstappen à maturité

Max Verstappen, Red Bull, prend une photo avec ses fans

Avec le départ de Ricciardo, Verstappen va devoir endosser un rôle pour lequel il devra s'appuyer sur ses récents progrès. Le début de saison 2018 chaotique n'est pas si loin, mais la série de podiums et de performances remarquables qu'il a ensuite réalisée doit lui permettre d'être le leader naturel dont Red Bull aura besoin dans le cadre de sa collaboration naissante avec Honda. Un statut pour lequel Christian Horner considère son pilote de 21 ans désormais suffisamment armé.

"On apprend toujours, et c'est un pilote si jeune", rappelle le directeur de Red Bull Racing. "Je crois que nous avons vu que tous les pilotes faisaient des erreurs. Nous l'avons aussi vu avec des pilotes expérimentés [en 2018], et je crois que tout en gagnant de plus en plus en expérience, il met très bien les choses en application."

Propos recueillis par Jonathan Noble  

partages
commentaires
Hubert compte sur HWA pour sortir Arden du fond de grille

Article précédent

Hubert compte sur HWA pour sortir Arden du fond de grille

Article suivant

La première monoplace de Senna va reprendre la piste

La première monoplace de Senna va reprendre la piste
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021