Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
23 oct.
Prochain événement dans
24 jours
31 oct.
Prochain événement dans
32 jours
13 nov.
Prochain événement dans
45 jours
04 déc.
Prochain événement dans
66 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
74 jours

Renault : Il serait "trop dangereux" de se concentrer déjà sur 2021

partages
commentaires
Renault : Il serait "trop dangereux" de se concentrer déjà sur 2021
Par :

Malgré l'opportunité que représente la nouvelle réglementation technique de 2021, Renault F1 Team ne compte manifestement pas s'y jeter à corps perdu en délaissant les campagnes 2019 et 2020.

Pour l'instant, la saison 2019 de Formule 1 n'est pas à la hauteur des attentes de Renault. Le Losange, s'il était conscient que faire la jonction avec les top teams serait difficile, espérait continuer sur la pente ascendante qui est la sienne depuis 2016. Or, l'écurie n'a marqué que 12 points sur les cinq premiers Grands Prix, contre 41 l'an passé à pareille époque !

Lire aussi :

L'on peut donc se demander si Renault ne ferait pas mieux de se concentrer sur la réglementation 2021, qui devrait être officialisée prochainement, afin d'entamer cette nouvelle ère du bon pied. Cependant, cette suggestion est accueillie avec scepticisme par Marcin Budkowski, directeur exécutif de l'équipe, qui s'exprime auprès de Motorsport.com : "J'en doute, car 2020 semble être une année de stabilité réglementaire, donc tout ce que l'on fait aujourd'hui pour 2019 sera bénéfique en 2020. Si l'on cesse les développements pour 2019, on en souffrira en 2019 et en 2020."

Marcin Budkowski, Renault Sport F1 Team

"Ce pourrait être une possibilité l'an prochain car l'impact ne serait que sur 2020, mais pour l'instant, c'est trop dangereux. Cependant, c'est question d'équilibre. Nous faisons trois projets [les monoplaces 2019, 2020 et 2021, ndlr] avec les ressources que l'on a normalement pour en faire deux. Il faut faire des compromis et choisir minutieusement les priorités. Certes, 2021 est une étape importante avec ces changements et les opportunités qui en découlent, mais nous avons encore des ambitions pour 2019 et 2020 en attendant."

De plus, il faudra également composer avec les budgets plafonnés qui seront mis en œuvre à partir de 2021 et dont les limites demeurent floues pour l'heure : le montant de ce plafond est actuellement évoqué, mais bien malin qui peut prédire les domaines qui en seront exemptés, comme peut-être le salaire des pilotes.

"C'est difficile de commenter cela, car les budgets plafonnés n'ont pas été finalisés en matière de coûts et de périmètre", confirme Budkowski. "On parle du niveau [du plafond] mais cela ne veut rien dire sans le périmètre. On pourrait garder ce niveau et changer le périmètre ; dans les faits, cela changerait le niveau. Le niveau et le périmètre font toujours débat, et pour l'instant, [le niveau] est relativement élevé..."

Propos recueillis par Jonathan Noble

Vivez le Grand Prix de France en musique

Article précédent

Vivez le Grand Prix de France en musique

Article suivant

Ferrari "évalue de nouveaux concepts" pour sa F1 2019

Ferrari "évalue de nouveaux concepts" pour sa F1 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team
Auteur Benjamin Vinel