Renault a sous-estimé le budget nécessaire à son retour en F1

Le titre en 2020. Tel était l'objectif de Renault F1 Team au retour du constructeur français en Formule 1, pour la saison 2016.

Renault a sous-estimé le budget nécessaire à son retour en F1

Près de quatre ans plus tard, il paraît déjà évident que cet objectif ne sera pas atteint. Renault n'a toujours pas retrouvé le chemin du podium – ce qui était attendu dès 2018 – et n'a marqué que 39 points sur les 12 premiers Grands Prix de la campagne en cours. C'est largement moins que l'an passé à pareille époque (82) et à peine plus qu'en 2017 (34), quand bien même seul Nico Hülkenberg entrait alors dans le top 10 pour le Losange, en raison des difficultés de son coéquipier Jolyon Palmer.

Lire aussi :

D'après Cyril Abiteboul, directeur de l'écurie au losange, ces difficultés sont le fruit d'un manque d'ambition d'un point de vue financier – ce malgré une restructuration qui a vu l'équipe recruter plusieurs centaines de nouveaux employés, après le sous-investissement de l'ère Genii Capital. Dans les colonnes du prochain numéro de F1 Racing, Abiteboul rappelle que Renault n'a eu aucune influence sur le design de la R.S.16 de 2016, véritable héritage de la période Lotus ; il en conclut que revoir les objectifs à la baisse est logique.

"Nous étions partis pour dépenser 15% de moins que Mercedes, mais c'était Mercedes en 2015", souligne Abiteboul. "Si vous regardez ce qu'ils dépensent désormais, nous sommes plutôt 30% à 40% en dessous. C'est ce qui a été sous-estimé." Et pour cause : l'an passé, le budget de Renault dépassait à peine la moitié de celui de Mercedes.

"Il y a aussi le temps : nous avons dit cinq ans à partir de 2015, et c'est une excuse facile, mais nous ne pensions pas que la décision [de racheter Lotus] serait prise en décembre 2015. Dans l'été, nous aurions pu construire une nouvelle voiture pour 2016, et ça ne s'est pas fait. Nous avons dû utiliser une vieille voiture. Je pense donc qu'il n'est pas stupide de dire que c'est devenu un plan sur six ans, et cela signifie que nous serions capables de nous battre pour le titre en 2021. Je reste fidèle à cet échéancier, mais je dois accepter le fait que les étapes intermédiaires ont été plus dures que ce à quoi je m'attendais." La nouvelle réglementation technique de 2021 représentera justement une belle opportunité de gagner du terrain dans la hiérarchie.

Rappelons que les meilleurs résultats de Renault depuis 2016 sont les cinquièmes places obtenues par Carlos Sainz à Bakou l'an passé et par Nico Hülkenberg à Hockenheim la même année.

partages
commentaires
Le Grand Prix d'Espagne de F1 aura bien lieu en 2020

Article précédent

Le Grand Prix d'Espagne de F1 aura bien lieu en 2020

Article suivant

Comment les écuries se servent des treillis de capteurs aéro

Comment les écuries se servent des treillis de capteurs aéro
Charger les commentaires
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021