Formule 1
03 juil.
-
05 juil.
Événement terminé
10 juil.
-
12 juil.
Événement terminé
17 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
2 jours
31 juil.
-
02 août
EL1 dans
16 jours
C
GP du 70e Anniversaire
07 août
-
09 août
EL1 dans
23 jours
14 août
-
16 août
EL1 dans
30 jours
28 août
-
30 août
EL1 dans
44 jours
04 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
51 jours
C
GP de Toscane
11 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
58 jours
25 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
72 jours

Renault envisage une voiture "de qualifications" pour 2020

partages
commentaires
Renault envisage une voiture "de qualifications" pour 2020
Par :
2 juin 2019 à 07:00

Renault envisage de construire une voiture "de qualifications" pour 2020 dans le cadre de ses efforts pour progresser dans la hiérarchie de la Formule 1.

Même si le début de saison 2019 de Renault n'offre pas de spectaculaire poussée des résultats par rapport à l'an passé, l'écurie française figurant après six épreuves à une inquiétante huitième place chez les constructeurs à quasiment 100 points de Red Bull et à plus de 240 de Mercedes, la structure reste convaincue que la base de sa monoplace 2019 est suffisamment bonne pour permettre de sortir par le haut de la lutte du milieu de peloton d'ici la fin de l'année. Mais, alors que l'équipe évalue actuellement quelles modifications seront nécessaires en vue de 2020, le Losange a révélé envisager de changer son fusil d'épaule dans l'équilibre entre rythme sur un tour et rythme de course.

Lire aussi :

Le directeur général de Renault, Cyril Abiteboul, a révélé que le constructeur se demandait si une voiture rapide en qualifications ne serait pas préférable à une monoplace pouvant prendre soin de ses pneus en course. "Je pense que nous envisageons deux ou trois changements qui sont totalement possibles à cette période, et qui peuvent drastiquement modifier le comportement et la compétitivité de la voiture pour l'an prochain."

"La première est l'efficacité aéro et la seconde est la manière d'équilibrer qualifications et course, parce que dans la F1 moderne, tout dépend des qualifications. Tous les circuits sont presque comme Monaco désormais, et il y a un schéma de développement de la voiture différent si on veut se focaliser sur les qualifications ou la course."

"Il peut s'agir de choses comme les réglages des rapports de boîte. Si vous voulez donner la priorité aux qualifications par rapport à la course, vous modifiez les rapports. Ils sont fixes dans la réglementation et ce n'est pas quelque chose que l'on peut changer pour cette année, mais c'est totalement ouvert pour l'an prochain. Ensuite, le dernier point, c'est l'inclinaison de la voiture. Il y a encore du temps. Ce n'est pas trop tard pour changer un certain nombre de paramètres. Ce n'est pas une mauvaise voiture, mais elle peut être améliorée pour faire un pas en avant l'an prochain."

Lire aussi :

Même si Renault a toujours comme ambition de réduire l'écart le séparant des trois écuries de pointe à court terme, Abiteboul explique de nouveau clairement que c'est sur la refonte réglementaire de 2021 qu'il faudra le plus compter pour cela. "[Les changements effectués sur la voiture de 2020] seront-ils un pas en avant dans la lutte pour des podiums ou des victoires de façon régulière ? Non, car nous connaissons la F1. Et franchement, notre meilleure chance est de travailler sur 2021. C'est pourquoi il va y avoir un effort équilibré concernant ce que nous faisons pour 2020, car nous voulons commencer maintenant et nous allons [également] démarrer maintenant le développement pour 2021."

Article suivant
C'était un 1er juin : Montoya et Williams triomphent à Monaco

Article précédent

C'était un 1er juin : Montoya et Williams triomphent à Monaco

Article suivant

Lewis Hamilton se voit faire "5 ans de plus" en Formule 1

Lewis Hamilton se voit faire "5 ans de plus" en Formule 1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team
Auteur Fabien Gaillard