Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
49 jours
09 mai
Prochain événement dans
66 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
98 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
105 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
122 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
140 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
154 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
182 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
189 jours
12 sept.
Course dans
196 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
210 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
213 jours
10 oct.
Course dans
223 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
238 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
245 jours
07 nov.
Course dans
252 jours

Le Grand Prix de Bahreïn dans le rétroviseur

Motorsport.com vous offre un retour en arrière de dix ans, et se replonge dans l'édition 2009 du Grand Prix de Bahreïn.

partages
commentaires
Le Grand Prix de Bahreïn dans le rétroviseur

Lire aussi :

Imbattable Button !

Vue aérienne

Le Grand Prix de Bahreïn représente la quatrième manche du Championnat du monde de Formule 1 en 2009. Il est organisé sur le Circuit international de Sakhir, long de 5,412 km et situé en plein désert près de la ville de Manama, la capitale du Royaume.

Jarno Trulli, Toyota TF109

Les Toyota TF109 de Jarno Trulli et Timo Glock dominent les qualifications, s’appropriant la première ligne de départ. Pour Trulli, il s’agit d’une quatrième pole position en carrière. Les Toyota devancent la Red Bull RB5 de Sebastian Vettel et la Brawn BGP 001 de Jenson Button sur la grille de départ.

Timo Glock, Toyota TF109, Jarno Trulli, Toyota TF109, Lewis Hamilton, McLaren MP4-24 Mercedes, Jenson Button, Brawn GP BGP001 Mercedes et Sebastian Vettel, Red Bull Racing RB5 Renault mènent au premier virage.

Au premier virage, Glock double Trulli et prend la tête de la course. Toutefois, les deux Toyota se sont qualifiées avec très peu d’essence dans le réservoir et elles doivent s'arrêter tôt en course pour ravitailler. Glock s’arrête au 12e tour et Trulli l’imite un tour plus tard.

Jenson Button, Brawn GP BGP001

Jenson Button en profite pour hériter de la tête de la course. Il ne la perdra qu’à deux occasions, pour un total de neuf tours, quand il s’arrête pour ravitailler au 16e et au 38e tour de l’épreuve.

Sebastian Vettel, Red Bull Racing RB5 Renault

Button coupe la ligne d'arrivée en première position et décroche sa quatrième victoire de la saison. Sebastian Vettel termine à la deuxième place, à seulement 7”187 de Button. Pour Mercedes, qui motorise les Brawn, il s'agit d'une 70e victoire en Formule 1.

Podium: En deuxième place Sebastian Vettel, Red Bull Racing, le vainqueur, Jenson Button, Brawn GP et Jarno Trulli sur Toyota.

Jarno Trulli, aux commandes d’une Toyota compétitive, termine la course de 57 tours en troisième position. L’Italien signe aussi le premier et unique tour le plus rapide en course de sa carrière. Lewis Hamilton (McLaren), Rubens Barrichello (Brawn) et Kimi Räikkönen (Ferrari) complètent le top 6.

Le programme TV du GP de Bahreïn 2019

Article précédent

Le programme TV du GP de Bahreïn 2019

Article suivant

Marko : Des soucis de refroidissement ont handicapé Ferrari à Melbourne

Marko : Des soucis de refroidissement ont handicapé Ferrari à Melbourne
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Lieu Sakhir
Pilotes Jenson Button
Équipes Brawn GP
Auteur René Fagnan
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021
Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon Prime

Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon

Apparues en 2003 en Formule 1, les qualifications sur un tour suscitèrent controverse et bricolage absurde. Pourtant, elles auraient pu faire la part belle à quelques principes malheureusement vite oubliés.

Formule 1
21 févr. 2021
Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté Prime

Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté

Alors que Honda s'apprête à quitter la Formule 1 (encore une fois !) fin 2021, retour sur les exploits d'un autre constructeur japonais qui a dépensé trop d'argent, s'est adapté trop lentement, a trop peu accompli et est parti trop tôt à cause d'une crise économique...

Formule 1
20 févr. 2021
Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1 Prime

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1

AlphaTauri a présenté son AT02, et une nouvelle livrée, avec la volonté de s'installer dans la bataille du milieu de peloton. Même s'il y a peu de pièces totalement nouvelles sur le rendu informatique, quelques indices indiquent sans doute des changements à venir...

Formule 1
19 févr. 2021
Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5 Prime

Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5

Dans son ascension vers la Formule 1, Esteban Ocon a fait une apparition en Formule Renault 3.5 en parallèle de sa campagne victorieuse en F3 Europe. Ses deux meetings dans la discipline n'ont pas été couronnés de succès mais lui ont beaucoup appris.

Formula V8 3.5
18 févr. 2021
Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021 Prime

Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021

Après avoir menacé Mercedes pour le titre mondial à plusieurs reprises, Ferrari a connu en 2020 une dégringolade inédite depuis le début des années 1990. Il pourrait lui falloir un certain temps pour retrouver le droit chemin.

Formule 1
18 févr. 2021
L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021 Prime

L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021

McLaren est la première écurie de Formule 1 à montrer son jeu avec une version propulsée par Mercedes de la MCL35 qui a obtenu la troisième place du classement des constructeurs. Mais le moteur n'est pas le seul domaine où McLaren s'est inspiré des Champions en titre.

Formule 1
16 févr. 2021