Rosberg entre dans l'histoire de Monaco, Bianchi aussi

partages
commentaires
Rosberg entre dans l'histoire de Monaco, Bianchi aussi
26 mai 2014 à 14:30

Le vainqueur change, les records s’enchaînent pour Mercedes, qui a remporté sa sixième course de l’année à Monaco en autant d’épreuves et signé son cinquième doublé consécutif

Le vainqueur change, les records s’enchaînent pour Mercedes, qui a remporté sa sixième course de l’année à Monaco en autant d’épreuves et signé son cinquième doublé consécutif. Après les quatre victoires de rang de Lewis Hamilton, c’est Nico Rosberg qui a triomphé en concrétisant sa pole position. Le pilote allemand est le premier à s’imposer deux fois de suite à Monaco depuis Fernando Alonso en 2006 et 2007.

Leader de bout en bout, le nouveau leader du Championnat du Monde a fait aussi bien qu’Ayrton Senna en 1989 et 1990, alors que depuis cette date aucun vainqueur n’avait gardé le commandement de ce Grand Prix du départ à l’arrivée. Il faut d’ailleurs noter que cette année, Mercedes a bouclé tous les tours possibles en tête.

L’autre fait marquant de ce Monaco 2014 restera indéniablement la performance remarquable de Jules Bianchi, qui a offert à Marussia ses premiers points en Formule 1. L’écurie basée à Banbury aura donc dû attendre sa cinquième saison dans la catégorie reine pour débloquer enfin son compteur. Alors qu’il disputait le 25e Grand Prix de sa carrière, Bianchi est devenu le 35e pilote français à inscrire des points en F1 et marche dans les pas de son grand-oncle Lucien Bianchi, qui avait décroché son unique podium en 1968… à Monaco !

Dans le peloton, Fernando Alonso a permis à Ferrari de terminer dans les points pour la 73e fois de suite avec sa quatrième place, tandis que Romain Grosjean a vu l’arrivée à Monaco pour la première fois de sa carrière en trois participations.

Contraint à l’abandon suite à un problème mécanique, Valtteri Bottas laisse seuls Nico Rosberg, Nico Hülkenberg et Fernando Alonso au rang des pilotes qui ont inscrit des points à chaque course jusqu’à présent cette saison.

Pour Sebastian Vettel, sa centième course en F1 sous les couleurs de Red Bull l’a mené à son 11e abandon, tandis que l’écurie sœur Toro Rosso n’a vu aucune monoplace franchir la ligne d’arrivée pour la première fois depuis le Grand Prix de Belgique 2011.

Prochain article Formule 1
Ecclestone porte un coup d'arrêt aux espoirs de Magny-Cours

Article précédent

Ecclestone porte un coup d'arrêt aux espoirs de Magny-Cours

Article suivant

Senna et Chandhok de nouveau réunis en Formule E

Senna et Chandhok de nouveau réunis en Formule E
Load comments