Formule 1
20 juin
-
23 juin
Événement terminé
27 juin
-
30 juin
Événement terminé
11 juil.
-
14 juil.
Événement terminé
25 juil.
-
28 juil.
Événement terminé
01 août
-
04 août
Événement terminé
29 août
-
01 sept.
EL1 dans
12 jours
05 sept.
-
08 sept.
Essais Libres 1 dans
19 jours
19 sept.
-
22 sept.
Essais Libres 1 dans
33 jours
26 sept.
-
29 sept.
Essais Libres 1 dans
40 jours
10 oct.
-
13 oct.
Essais Libres 1 dans
54 jours
24 oct.
-
27 oct.
Essais Libres 1 dans
69 jours
31 oct.
-
03 nov.
Essais Libres 1 dans
76 jours
14 nov.
-
17 nov.
Essais Libres 1 dans
90 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
Essais Libres 1 dans
103 jours

Rosberg - La Mercedes 2017, "pas une évolution, une révolution !"

partages
commentaires
Rosberg - La Mercedes 2017, "pas une évolution, une révolution !"
Par :
21 janv. 2017 à 11:00

La saison 2017 de Formule 1 va être le théâtre d'une nouvelle réglementation technique avec des voitures plus larges, développant bien plus d'appui et équipées de pneumatiques également plus larges.

Pascal Wehrlein, Mercedes AMG F1 W06 Hybrid avec des pneus Pirelli 2017
Lewis Hamilton, Mercedes F1 Team teste les pneus Pirelli 2017
Pascal Wehrlein, Mercedes AMG F1 W06 Hybrid avec des pneus Pirelli 2017
Pascal Wehrlein, Mercedes F1 Team teste les pneus Pirelli 2017
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1
Alain Prost, dans la McLaren MP4/2B lors de la parade des Légendes
Nelson Piquet, dans la Brabham BT52 lors de la parade des Légendes
Gerhard Berger, Ferrari F1/87-88C lors de la parade des Légendes
Jean Alesi, dans la Sauber C14 lors de la parade des Légendes
Christian Danner, dans la Zakspeed 871 lors de la parade des Légendes
Roborace
Michelin annonce son partenariat avec Roborace
L'humeur de Cirebox - Mercedes, la F1 autonome

Malgré sa retraite du sport automobile, Nico Rosberg demeure un observateur avisé de la catégorie reine, d'autant qu'il a eu tout le loisir d'observer les premières ébauches des F1 2017, n'ayant annoncé son départ que début décembre. Son pronostic ? Des monoplaces spectaculaires, et une hiérarchie bouleversée.

"Je l'ai vue, car ils commencent à la préparer très longtemps en avance", déclare Rosberg au sujet de la Mercedes W08 à venir, en marge du Forum économique mondial de Davos. "Ils ont commencé la voiture 2017 il y a presque un an. À la fin de la saison, au mois de novembre, il y avait ce modèle réduit de la voiture en soufflerie, donc j'ai vu précisément à quoi elle ressemblait, dans le moindre détail."

"Elle est impressionnante, je la trouve très agréable à regarder, et je pense qu'ils vont prendre du plaisir à la piloter, parce qu'elle va être plus rapide, et un pilote veut toujours aller de plus en plus vite. Cela va rebattre les cartes, car toutes les équipes doivent partir d'une feuille blanche pour construire cette nouvelle voiture. Ce n'est pas une évolution, c'est une révolution. Ce sera passionnant de voir qui va être le plus rapide."

Non aux Grands Prix historiques...

Lorsqu'il est suggéré à Rosberg qu'il pourrait participer à des courses de monoplaces historiques, le champion du monde 2016 offre une réponse quelque peu étonnante tant elle est catégorique.

"Jamais de la vie !" indique-t-il sans l'ombre d'une hésitation. "À cause des risques. J'ai suivi l'ère de mon père dans les années 80, c'était très intense, et les risques qu'ils prenaient à l'époque… Non. J'adore conduire toutes les voitures, je suis un grand fan de voitures classiques, j'aime les conduire et prendre ma femme avec moi, mais faire la course avec, non. Non."

... Oui aux voitures autonomes !

En revanche, les voitures autonomes qui font débat depuis quelques années, notamment avec la création future du championnat Roborace, ne sont pas vues d'un mauvais œil par l'ambassadeur de Mercedes. Ce dernier pourrait envisager d'en acquérir une lorsqu'elles seront suffisamment développées.

"En fait, j'aimerais bien, parce que je passe beaucoup de temps dans des voitures. Souvent, j'aime bien qu'on me conduise, en taxi par exemple, parce que pendant ce temps, je peux me détendre à l'arrière ou même travailler. Je serais partant pour des voitures autonomes – pas seulement, car je veux piloter ma voiture moi-même parfois aussi, mais avoir cette option, c'est cool."

"Cependant, avoir la confiance en cette voiture autonome, ça va être crucial, parce qu'il peut y avoir un cheval qui saute sur l'autoroute. Comment une voiture peut-elle réagir à un obstacle aussi bien que moi ? Grâce au sport auto, j'ai de très bons réflexes. Faire confiance à une voiture autonome pour réagir aussi vite que moi, ça va être énorme", conclut Rosberg.

Article suivant
Button espère "le début de quelque chose de grand" pour la F1

Article précédent

Button espère "le début de quelque chose de grand" pour la F1

Article suivant

Ecclestone bientôt écarté par Liberty Media ?

Ecclestone bientôt écarté par Liberty Media ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Benjamin Vinel
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu