Sauber veut conclure la saison dans les points

partages
commentaires
Sauber veut conclure la saison dans les points
Par : René Fagnan
24 nov. 2015 à 08:00

Comme toutes les autres écuries de Formule 1, Sauber disputera ce week-end le dernier Grand Prix de la saison 2015 sur le tracé de Yas Marina d’Abu Dhabi.

Marcus Ericsson, Sauber C34
Pastor Maldonado, Lotus F1 E23 et Marcus Ericsson, Sauber C34 se touchent
Jenson Button, McLaren MP4-30 et Marcus Ericsson, Sauber C34 au départ de la course
Felipe Nasr, Sauber F1 Team
Marcus Ericsson, Sauber F1 Team
Raffaele Marciello, pilote de réserve et d'essais Sauber F1 Team avec Marcus Ericsson, Sauber F1 Team

Après Bahreïn et Singapour, ce sera la troisième fois cette saison qu’un Grand Prix de F1 sera organisé de nuit, ce qui signifie, pour les ingénieurs, une course présentant des conditions changeantes.

La course commence au coucher du soleil et se termine dans la nuit. Cela signifie que la température descend au lieu de monter comme c’est habituellement le cas lors des autres courses”, indique Gianpaolo Dall’Ara, directeur de l’ingénierie chez Sauber.

Il faut constamment en tenir compte, surtout lors des essais libres qui se déroulent plus tôt durant la journée, quand la température est un peu plus élevée. Nous devons optimiser les freinages et le grip en sortie de virages. La voiture devra être réactive et précise dans le dernier secteur tout en étant rapide sur les lignes droites. Il faudra aussi trouver un bon compromis entre la performance et la durée de vie des pneus. Avec des pneus tendres et supertendres, ça ne sera pas simple d’y arriver”.

Marcus Ericsson aurait normalement dû participer au Grand Prix d’Abu Dhabi l’an dernier, mais à cause des énormes problèmes financiers qui frappaient la petite écurie Caterham, il avait dû laisser son volant à Kamui Kobayashi à cette occasion. Cette piste ne lui est toutefois pas inconnue.

Le temps file à toute vitesse. Nous en sommes déjà à la fin de la saison", note le Suédois. “C’est une super course organisée sur un circuit ultra-moderne. À cause des lignes droites, la puissance du moteur sera très importante. Par contre, il y a aussi la présence de virages lents et d’une épingle. Je connais ce tracé, car j’y ai roulé en GP2 Series et lors de mon premier essai avec Sauber en novembre l’an dernier".

Son coéquipier, le Brésilien Felipe Nasr, possède des racines libanaises. Il dit être un peu chez lui à Abu Dhabi et est heureux du soutien qu’il reçoit des fans des Émirats Arabes Unis et des pays du Moyen-Orient.

Je me sens un peu comme à la maison. J’adore les traditions, les cultures et évidemment la nourriture”, assure Nasr. “J’ai piloté sur cette piste en GP2 Series ainsi que lors de mon test avec Williams. Il faudra trouver les bons réglages, ce que nous tenterons de faire vendredi. Cette course sous les projecteurs sera assez spéciale. Vous pouvez être assurés que nous nous battrons afin de récolter des points et terminer la saison sur une note positive”.

 

Prochain article Formule 1
Pirelli - La journée de test à Abu Dhabi est "loin d'être suffisante"

Article précédent

Pirelli - La journée de test à Abu Dhabi est "loin d'être suffisante"

Article suivant

McLaren confirme l’essai de nouvelles pièces à Abu Dhabi

McLaren confirme l’essai de nouvelles pièces à Abu Dhabi

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Marcus Ericsson , Felipe Nasr
Auteur René Fagnan
Type d'article Actualités