Formule 1
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
39 jours
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
67 jours
27 août
-
30 août
EL1 dans
95 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
102 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
116 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
123 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
137 jours
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
158 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
172 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
186 jours

Sécurité : la FIA dévoile un arsenal de futures mesures

partages
commentaires
Sécurité : la FIA dévoile un arsenal de futures mesures
Par :
11 mai 2020 à 15:31

Feu arrière coloré, cellule de survie plus performante, aileron avant revu, aménagement des circuits : la liste des axes de travail annoncés par la FIA en matière de sécurité pour l'avenir du sport automobile est longue.

Deux mois et demi après avoir publié ses conclusions sur l'accident ayant coûté la vie à Anthoine Hubert en Formule 2 à Spa-Francorchamps, en août 2019, la FIA a dévoilé une série d'actions qui permettront d'améliorer à terme la sécurité en sport automobile. L'instance internationale avait promis de communiquer ces mesures futures qui découlent d'une enquête ayant porté sur 28 accidents graves et mortels liés à des courses sur circuit survenus l'an passé. L'autorité sportive nationale de chaque pays concerné y a apporté sa contribution. 

Les recommandations qui sont faites en matière de sécurité touchent à de nombreux domaines, qu'il s'agisse de la protection des pilotes mais aussi de celle de toutes les autres personnes impliquées sur les circuits. "Comme dans toutes les enquêtes après accident, les conclusions de nos travaux relatifs aux courses sur circuit servent de fondement à toute une série d’actions sur les plans technique et pratique, aussi bien pour éviter que des accidents graves ne se produisent que pour en atténuer les conséquences le cas échéant", précise Adam Baker, directeur de la sécurité à la FIA. 

Lire aussi :

Les recommandations sont réparties en six catégories distinctes qui concernent la monoplace, les voitures à cockpit fermé, les systèmes électroniques de sécurité, l'installation du pilote, la direction de course et les circuits. 

En monoplace, on retient un travail important qui va être mené autour de la retenue des débris lors d'un accident. L'accent sera également mis sur la capacité d'absorption d'énergie de la cellule de survie lorsqu'il s'agit de résister à un choc frontal ou latéral. L'aileron avant est une zone également très suivie, avec la volonté de maîtriser davantage les événements lorsque celui-ci vient à se détacher de la voiture : "La conception et le mode de fixation de l’aileron avant, et plus particulièrement les systèmes traditionnels de fixation entre l’aileron et le nez, seront revus afin de limiter les risques de perte de l’ensemble de l’aileron et les risques associés à une défaillance de ce type".

L'aileron avant de la Mercedes W11 de Lewis Hamilton

En matière de signalisation électronique, une solution est envisagée pour utiliser le feu de pluie des voitures et faire varier sa couleur afin d'indiquer l'état du circuit : "Le feu de pluie ou tout autre feu installé à l’arrière de la voiture pourrait être utilisé pour indiquer l’état du circuit, c’est-à-dire servir de "répétiteur de drapeau jaune" situé directement dans le champ de vision des pilotes suivants. En outre, le feu arrière pourrait aussi être utilisé pour indiquer à un pilote que la voiture qui le précède ralentit fortement du fait d’une zone placée sous drapeau jaune."

Enfin, en matière d'infrastructures, plusieurs solutions vont être proposées pour optimiser l'emplacement de certaines barrières sur les circuits et améliorer les zones de dégagement avec éventuellement "de nouvelles solutions spécifiques permettant une décélération accrue efficace pour ralentir les voitures hors de contrôle". Enfin, une partie du travail porte sur la manière de contrôler et faire respecter les limites de la piste. 

Vous pouvez retrouver ci-dessous l'intégralité des nouvelles actions en matière de sécurité annoncées par la FIA.


Monoplaces

  • Conceptions et systèmes de composants de retenue des débris

- Pour limiter/éviter les projections de débris provenant de voitures impliquées dans un accident, des solutions techniques seront mises au point afin que les débris de grande taille soient retenus et/ou ne se détachent pas des véhicules accidentés.

- Pour les débris structurellement importants, une solution de "câbles de retenue" sera étudiée.

- S’agissant de débris de plus petite taille, des solutions moins intrusives et plus innovantes seront examinées, par exemple de nouvelles constructions en matériaux composites spécifiquement conçues pour limiter la dispersion de débris suite à la casse d’une pièce.

  • Structures de sécurité passive et compatibilité avec la cellule de survie

- Les spécifications des structures d’impact avant et latéral font actuellement l’objet d’un examen en termes d’absorption totale d’énergie, de performance directionnelle et de compatibilité en cas de collision entre voitures. Afin d’assurer l’adéquation entre les structures d’impact et la cellule de survie, cet examen inclura la possibilité de modifier des spécifications relatives à la résistance de la cellule de survie lors d’un impact frontal ou latéral.

- L’objectif sera de renforcer la capacité d’absorption totale d’énergie des structures d’impact frontal utilisées dans toutes les catégories de monoplaces tout en s’assurant que les conceptions des cellules de survie sont compatibles avec les accélérations, et donc les forces nécessaires pour atteindre cet objectif. Le processus a déjà été engagé en Formule 1, Formule 4 et Formule E, et des actions seront intégrées sur les prochaines versions des Formule 2 et des Formule 3.

- En complément de ces activités, des recherches ont été entamées en vue de mettre au point des structures d’impact latéral de nouvelle génération. L’objectif est une nouvelle conception qui serait, selon une forte probabilité, active dans les impacts entre voitures, afin d’augmenter encore la capacité d’absorption d’énergie réglementée des monoplaces. Comme pour les structures d’impact frontal, les spécifications de la cellule de survie seront revues afin d’assurer la compatibilité.

  • Conception et mode de fixation de l’aileron avant

- La conception et le mode de fixation de l’aileron avant, et plus particulièrement les systèmes traditionnels de fixation entre l’aileron et le nez, seront revus afin de limiter les risques de perte de l’ensemble de l’aileron et les risques associés à une défaillance de ce type.

- Ces travaux auront également pour objet de déterminer si les futures générations de monoplaces pourraient être équipées d’ailerons avant comprenant des points de "rupture contrôlée". Il s’agirait ainsi de concevoir un aileron doté d’un plan principal frangible, de sorte que si un impact se produit sur les sections externes, seules ces sections se détacheraient de manière à alléger les efforts sur l’ensemble de l’aileron et plus particulièrement sur la fixation du nez.

  • Conception et fixation de l’appuie-tête

- L’objectif est de revoir la conception et les spécifications afin d’améliorer la robustesse du maintien et d’augmenter les chances que tout ou partie de l’appuie-tête reste en place pendant et après un choc important.

  • Panneau anti-intrusion avant

- Suite au déploiement réussi sur les voitures actuelles d’une nouvelle version améliorée, les toutes dernières spécifications du panneau anti-intrusion avant seront intégrées dans la conception de base de la prochaine génération de monoplaces.

Voitures à habitacle fermé

  • Siège

- Une nouvelle version de la norme FIA relative aux "sièges de compétition" grand public équipant les voitures à habitacle fermé est en cours d’élaboration ; elle s’appuiera sur les tout derniers outils de simulation et d’optimisation de conception. Ces recherches permettront de renforcer la sécurité latérale des sièges en intégrant plusieurs caractéristiques des sièges de compétition FIA les plus perfectionnés et les plus coûteux, tout en veillant à contenir les coûts au bon niveau pour un siège d’entrée de gamme.

Systèmes électroniques de sécurité

  • Système de notification et d’atténuation des accidents

- Des solutions techniques seront étudiées pour pallier toute diminution du champ de vision des pilotes en raison du tracé du circuit, l’objectif étant de réduire le délai de notification des pilotes à l’approche du lieu d’un incident, de sorte qu’ils soient informés de manière rapide et fiable de l’état du circuit.

- Le processus se déroulerait en deux étapes. Dans un premier temps, il serait possible d’améliorer le système de notification et d’information des pilotes en s’appuyant sur la technologie actuelle, par exemple en utilisant le feu de pluie, au moyen de légères modifications matérielles de la voiture. Le feu de pluie ou tout autre feu installé à l’arrière de la voiture pourrait être utilisé pour indiquer l’état du circuit, c’est-à-dire servir de "répétiteur de drapeau jaune" situé directement dans le champ de vision des pilotes suivants. En outre, le feu arrière pourrait aussi être utilisé pour indiquer à un pilote que la voiture qui le précède ralentit fortement du fait d’une zone placée sous drapeau jaune. Bien que des essais et des recherches supplémentaires soient encore nécessaires, cette adaptation de l’usage du feu de pluie pourrait réduire le délai de notification aux pilotes, améliorer la fiabilité de l’information transmise et permettre aux pilotes de réagir de façon adaptée et proportionnée en cas de déploiement du drapeau jaune.

- Dans un second temps, en guise de solution à long terme, il est proposé d’accélérer autant que possible le développement et la mise en place d’une série de systèmes de "marshalling" de pointe intégrant des fonctions telles que le déploiement automatique de drapeaux jaunes, la notification directe d’une voiture à l’autre de la présence d’une voiture immobilisée en position dangereuse, voire une diminution coordonnée de la puissance moteur ou une déviation des voitures après un incident.

  • Mise en place de systèmes de contrôle de la pression des pneus

- Pour réduire le risque de perte de contrôle d’une voiture suite à une crevaison, fournir au pilote des informations sur l’état de ses pneus, et notamment sur leur pression interne à tout moment, pourrait lui permettre de moduler sa vitesse plus tôt et de l’adapter pour éviter une perte de contrôle. Pour ce faire, un plus grand nombre de catégories seront équipées d’un système de contrôle et d’information sur la pression des pneus. Des dispositions ont déjà été prises pour équiper les voitures de Formule 2 et de Formule 3 de la FIA de cette technologie pour la saison 2020.

- Comme étape supplémentaire, il est proposé de mettre au point une technologie et des systèmes de contrôle de la pression des pneus à moindre coût dans le but de promouvoir et de faciliter leur adoption ultérieure dans d’autres catégories.

Installation du pilote

  • Possibilités de survie après un accident

- Mise à disposition de matériel de formation supplémentaire sur le positionnement correct du pilote dans le siège, en mettant l’accent sur l’importance d’un positionnement correct pour diminuer les risques de blessure grave lors d’un accident, les participants à des épreuves en mode "arrive and drive" étant particulièrement exposés à un risque accru de blessure du fait d’une position incorrecte.

Direction de course

  • Neutralisation de course

- Une analyse des accidents graves survenus dans le monde utilisant les informations des Directeurs de course des Championnats du Monde de la FIA a permis au Département de la Sécurité de la FIA de mettre à jour ses « guidelines » de meilleures pratiques et son matériel de formation pour aider les Directeurs de course en cas de neutralisation de course, notamment lorsqu’un incident se produit dans des zones difficiles de la piste.

- Ces travaux seront complétés par le développement et la mise à disposition d’une série de systèmes de "marshalling" embarqués qui pourront être installés et retirés des voitures lors d’une épreuve.

Circuits

  • Faible angle d’impact contre une barrière

- De nouvelles recherches et des essais grandeur nature sont prévus pour optimiser la performance des barrières de sécurité lors d’un impact à un angle très faible, afin d’étendre la norme FIA relative aux barrières de sécurité actuellement en vigueur aux systèmes de barrières spécifiquement conçus pour des angles d’impact compris entre 0° et 20°.

  • Zones de dégagement

- S’agissant de la conception des zones de dégagement, de nouvelles solutions spécifiques permettant une décélération accrue efficace pour ralentir les voitures hors de contrôle dans les zones de dégagement seront étudiées, y compris l’utilisation de surfaces antidérapantes et à forte adhérence.

  • Non-respect des limites de la piste

- De nouvelles solutions pour le contrôle des limites de la piste seront soumises pour examen à la Commission des Circuits de la FIA afin d’éviter que les voitures ne rejoignent la piste de façon dangereuse.

  • Informations sur l’état de la piste

- La norme FIA sur les panneaux lumineux sera largement diffusée de sorte que tous les circuits soient équipés d’infrastructures électroniques de bord de piste adaptées pour prévenir les pilotes d’incidents sur la piste. Cette mesure sera accompagnée par de nouvelles "FIA Marshalling System Guidelines" qui reprendront les meilleures pratiques des Championnats de la FIA de F1, F2 et F3 afin de garantir une communication efficace entre la Direction de course et les voitures en piste.

Article suivant
Le gouvernement britannique donne espoir à Silverstone

Article précédent

Le gouvernement britannique donne espoir à Silverstone

Article suivant

Vettel va quitter Ferrari à la fin de la saison

Vettel va quitter Ferrari à la fin de la saison
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , FIA F2 , FIA F3 , WEC , Formule E
Auteur Basile Davoine