Le Royaume-Uni n'oublie pas le sport, Silverstone garde espoir

Le gouvernement britannique a mis sur la table – et avec précaution – le sujet de la reprise du sport, avec de premières annonces que Silverstone juge encourageantes.

Le Royaume-Uni n'oublie pas le sport, Silverstone garde espoir

C'est sans grande surprise que le circuit de Silverstone a annoncé lundi matin l'impossibilité d'accueillir du public pour le Grand Prix de Grande-Bretagne au mois de juillet. Néanmoins, les organisateurs se montrent optimistes quant à la tenue de l'épreuve à huis clos, alors que la Formule 1 tente de mettre sur pied un calendrier alternatif qui lui permettrait de débuter la saison le 5 juillet en Autriche. La pandémie de COVID-19 a bouleversé l'ensemble des calendriers et le confinement dans de nombreux pays a suspendu les activités sportives. L'heure est désormais aux discussions qui entourent l'éventuel déconfinement, d'un pays à l'autre. Au Royaume-Uni, des échanges qualifiés de "productifs" par le secrétaire d’État à la Culture et au Sport, Oliver Dowden, se sont tenus autour de la question sportive.

Lire aussi :

"Bien qu'il y ait une once de doute sur la sécurité, pour les fans, pour toutes les équipes et pour les gens qui gagnent leur vie dans ce sport, nous devons faire ce qu'il faut", rappelle Stuart Pringle, directeur du circuit de Silverstone, au micro de Sky Sports. "Courir à huis clos serait entièrement soumis aux règles fixées par le gouvernement. Mais il est très encourageant que le secrétariat d'État au Numérique, à la Culture, aux Médias et au Sport ait indiqué ce week-end qu'il souhaitait entamer un dialogue entre les responsables scientifiques et les personnes impliquées dans le sport pour voir ce qui pourrait être fait. Nous travaillons avec la Formule 1 et avec les responsables scientifiques pour voir comment nous pouvons faire afin d'avoir un Grand Prix de Grande-Bretagne à huis clos."

Les efforts consentis pour tenter d'organiser ce Grand Prix sont similaires à ceux déployés en Autriche, où une double manche pourrait lancer la saison début juillet. Les questions sanitaires sont prioritaires, notamment celle de rassembler en un même lieu d'activité des centaines de personnes voyageant depuis différents pays. Cette problématique est essentielle et passe avant d'autres sujets plus flexibles, comme la possibilité d'organiser plusieurs courses sur le même circuit ou de modifier le format de l'épreuve d'une manière ou d'une autre.

"Nous voulons évidemment que la course ait lieu", insiste Stuart Pringle. "Le défi tient au fait que c'est une situation évolutive et que l'ampleur, les coûts associés, la logistique, les complications sont autant de choses qui sont encore à l'étude. Ce n'est pas aussi simple que de répondre oui ou non, ou que de donner un chiffre. Il s'agit en fait de comprendre l'ampleur du problème. Nous sommes totalement optimistes quant au fait que nous pouvons aider la Formule 1 à mettre en place une saison convenable, et que nous pouvons jouer un rôle significatif. Je veux dire par là avoir peut-être plus d'une course si ça fonctionne, même s'il serait plus logique de travailler de pays en pays. C'est une manière plus souple de fonctionner."

Dans un tel contexte, la flexibilité est la clé. La Formule 1 a promis de publier son calendrier alternatif "dès que possible" mais doit composer avec toutes les réalités du moment. À Silverstone, aucune date butoir n'est fixée alors que le Grand Prix est initialement programmé au 19 juillet. "Je n'ai pas de date précise", prévient Stuart Pringle. "Je pense que le défi consiste davantage à monter une saison qui se déroulera naturellement et à avoir la certitude qu'elle se déroulera. Nous pouvons être très flexibles à Silverstone."

partages
commentaires
Le début de saison en Autriche jugé "plausible"

Article précédent

Le début de saison en Autriche jugé "plausible"

Article suivant

Barcelone prêt à organiser un GP quand la F1 le voudra

Barcelone prêt à organiser un GP quand la F1 le voudra
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Lieu Silverstone
Auteur Basile Davoine
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021