Formule 1 GP d'Espagne

Pas de pénalité pour Leclerc et Stroll après les incidents des EL3

Après enquêtes sur les incidents Lewis Hamilton/Lance Stroll et Lando Norris/Charles Leclerc en EL3 au GP d'Espagne, les commissaires ont rendu leurs décisions.

Lance Stroll, Aston Martin AMR24

Après les Essais Libres 3 du Grand Prix d'Espagne 2024 de F1, les commissaires ont lancé des enquêtes sur deux incidents séparés.

Le premier concernait Lewis Hamilton et Lance Stroll : le Britannique sur un tour lent, s'est retrouvé sur la trajectoire d'un tour lancé du Canadien au virage 5. S'il s'est écarté tardivement en levant la main pour s'excuser, il a ensuite été tassé jusqu'au contact par le pilote Aston Martin, visiblement mécontent. 

Dans ce cas, les commissaires ont décidé d'appliquer une simple réprimande à Stroll, qualifiant sa manœuvre d'"erratique" mais "pas dangereuse" dans leur justification : "Le pilote de la voiture 18 a déclaré qu'il avait été gêné par la voiture 44 dans le virage 5 et que cela l'avait contrarié", peut-on lire dans la décision. "Il a admis avoir voulu exprimer son mécontentement à l'autre pilote en se portant à sa hauteur à la sortie du virage. Les deux voitures sont entrées légèrement en contact, de façon accidentelle. Cependant, les commissaires considèrent que la manœuvre de la voiture 18, même si elle n'est pas dangereuse, est erratique et infligent donc une réprimande au pilote, conformément aux précédents."

Le second incident et le seconde enquête concernaient Lando Norris et Charles Leclerc. Le pilote McLaren s'est à son tour retrouvé sur la trajectoire du pilote Ferrari, alors que ce dernier était dans un tour lancé. Une fois le Monégasque passé, entre les virages 5 et 6, il a fait comprendre au Britannique son mécontentement en se rabattant nettement sur la gauche, en allant là aussi au contact. Là aussi, Leclerc s'en tire avec une simple réprimande.

"Le pilote de la voiture 16 a déclaré qu'il avait été gêné par la voiture 4 dans le virage 5 et que cela l'avait contrarié", peut-on lire. "Il a ensuite dû interrompre son tour lancé et a soutenu qu'en essayant de sortir de la trajectoire de course avant le virage 7, il a mal évalué la position de sa voiture et est entré légèrement en contact avec la voiture 4. Indépendamment de toute intention, les commissaires considèrent que le mouvement effectué par la voiture 16, sans être dangereux, est erratique et infligent donc une réprimande de pilotage en accord avec les précédents."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Quatre pilotes sous enquête après les EL3 à Barcelone
Article suivant McLaren donne des nouvelles après l'incendie de la matinée

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France