La F1 va tester un nouveau micro pour les moteurs à Abu Dhabi

Les dirigeants de la Formule 1 sont en passe de valider un nouveau type de micro placé sur les monoplaces afin de rendre le son meilleur à la télévision. Des tests seront menés pendant les essais libres du Grand Prix d'Abu Dhabi.

Face aux critiques persistantes concernant le bruit des V6 turbo hybrides, un long travail est mené en coulisses pour tenter d'améliorer la perception des téléspectateurs. En 2014, un échappement "trompette" avait été testé mais avait rapidement tourné au flop, avant que les efforts ne se portent sur la conception de micros embarqués.

Après une série de tests qui ont eu lieu tout au long de la saison, les techniciens chargés du matériel de diffusion embarqués sur les F1 sont prêts à affiner un concept qu'ils pensent utilisable par toutes les équipes à l'avenir. La catégorie reine a fait appel aux leaders danois de l'industrie, DPA Microphones, pour concevoir un micro sur mesure, capable de résister à des températures extrêmes de 120°C. Des essais ont également été effectués en déplaçant le micro à différents endroits sur la monoplace pour voir où il fonctionnait le mieux.

Un type de micro a été testé à Austin mais il rendait le son du moteur trop aigu et ne pouvait pas résister à la forte chaleur, tandis qu'un autre essai n'a pas été satisfaisant au Brésil.

"Lorsque les nouvelles unités de puissance ont été introduites, il y a eu beaucoup de discussions au sujet de la sonorité qui ne provoquait pas suffisamment d'émotions, et à laquelle il manquait le bruit criant du moteur", explique Steve Smith, responsable des caméras embarquées en F1. "La FIA et les équipes ont essayé de faire des choses pour améliorer le son, mais il était difficile d'obtenir un son plus viscéral."

"À partir de l'Australie, nous avons commencé à chercher des alternatives, nous avons essayé de placer des micros près de l'échappement, mais plus on en est proche, plus il fait chaud, plus l'environnement est difficile et cela a échoué. Nous avons donc contacté notre fournisseur et ils nous ont fait quelque chose de plus robuste."

"Il y a eu des discussions pour un microphone en céramique, mais la construction n'était en fait pas aussi cruciale que le diaphragme interne qui crée le son. Nous pouvions avoir un plus gros diaphragme, mais cela provoque plus de déformation. Le fournisseur a donc opté pour un nouveau micro."

Ce micro sera testé ce vendredi sur la Force India de Sergio Pérez, à Abu Dhabi, avec l'espoir de résultats satisfaisants pour continuer sur cette piste. L'objectif est d'embarquer un micro de moins de 100g, situé non loin de l'échappement pour capter le bruit du moteur à la sortie. Si les tests sont concluants, la F1 travaillera avec toutes les équipes pour mener d'autres expérimentations en 2018. En attendant, il leur a été demandé d'installer des capteurs de températures pour continuer à chercher l'endroit où le micro pourrait être placé sans trop souffrir d'une chaleur extrême.

Avec Jonathan Noble

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Circuit Yas Marina Circuit
Pilotes Sergio Pérez
Type d'article Actualités
Tags micro, moteur, son