Tost propose la suppression des déflecteurs en F1

partages
commentaires
Tost propose la suppression des déflecteurs en F1
Par : Basile Davoine
18 oct. 2018 à 11:45

Franz Tost estime que la Formule 1 devrait totalement bannir les déflecteurs latéraux – aussi appelés bargeboards en anglais – afin d'améliorer l'esthétique des monoplaces à l'avenir.

En vue de la refonte réglementaire qui se prépare pour 2021, Liberty Media poursuit son évaluation des possibilités pour améliorer les choses dans tous les domaines, y compris concernant l'apparence des F1.

Ces deux dernières saisons, suite à l'introduction du règlement 2017, la zone des déflecteurs est devenue un véritable point central de développement, voire de course à l'armement entre les écuries, avec des solutions toujours plus complexes et en évolution constant au fil des Grands Prix. Selon Franz Tost, il s'agit d'un point qui mériterait d'être grandement simplifié… tout simplement en bannissant les déflecteurs.

Lire aussi :

"Avec Ross Brawn, Pat Symonds et les spécialistes de l'aérodynamique, ils savent quoi faire pour se débarrasser de tous ces dispositifs aéro supplémentaires, et alors on aura une voiture saine", estime le directeur de Toro Rosso dans une interview accordée à Motorsport.com. "Par exemple, si j'écrivais le règlement, ce serait très facile de supprimer tous ces déflecteurs et toutes ces ailettes additionnelles."

"Tout cela rend peut-être la voiture quelques dixièmes plus rapide, mais l'esthétique de la monoplace n'est plus si pur, et ça ne fait pas non plus ordonné. C'est pourquoi je simplifierais ça au niveau de la réglementation, en interdisant toutes ces choses-là, et c'est possible de le faire. Ils doivent juste l'acter."

Il y a quelques semaines, Liberty Media a dévoilé plusieurs images de synthèse présentant des concepts de ce que pourraient être les F1 en 2021. Pour Franz Tost, ces premières orientations vont dans le bon sens, avec une ligne plus agressive et un style plus épuré.

"J'espère qu'ils vont aller dans cette direction", commente l'Autrichien. "Les voitures seraient agressives, un peu plus petites, et elles seraient aussi un peu plus futuristes au niveau de l'aéro. Actuellement, les voitures sont jolies mais pour moi elles sont un peu trop grosses, elles devraient être plus petites." 

"Quand je repense aux années 70, à la Lotus par exemple, lorsque j'ai vu cette voiture pour la première fois j'étais électrisé, et puis Jochen Rindt a gagné avec. C'était particulier. On pouvait voir dès le début que cette monoplace était particulière. Si on la compare aux autres de l'époque, il y avait une énorme différence, et j'espère que la nouvelle génération de voitures ira dans cette direction."

Propos recueillis par Oleg Karpov 

Jochen Rindt, Team Lotus

Jochen Rindt, Team Lotus

Photo de: Rainer W. Schlegelmilch

Article suivant
Le Brésil ne devrait rien payer à la F1 pour ses 3 prochains GP

Article précédent

Le Brésil ne devrait rien payer à la F1 pour ses 3 prochains GP

Article suivant

Sirotkin prédit un "processus assez différent" pour la Williams 2019

Sirotkin prédit un "processus assez différent" pour la Williams 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Toro Rosso Boutique
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités