Verstappen - Un mauvais départ dû à une erreur de Red Bull

Max Verstappen a déclaré que son mauvais envol lors du Grand Prix d'Italie avait été causé par un réglage "trop agressif" de sa Red Bull RB12.

Verstappen - Un mauvais départ dû à une erreur de Red Bull
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Fernando Alonso, McLaren MP4-31 et Pascal Wehrlein, Manor Racing MRT05 au départ
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09, Felipe Massa, Williams FW38, et Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM09 au départ
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Felipe Massa, Williams FW38 Mercedes, devant Fernando Alonso, McLaren MP4-31 Honda; Nico Hulkenberg, Force India VJM09 Mercedes; Max Verstappen, Red Bull Racing RB12 TAG Heuer et le reste du peloton au départ de la course
Max Verstappen (NLD) Red Bull Racing RB12

Sixième sur la grille, le Néerlandais a connu un mauvais départ, lors duquel son anti-calage s'est déclenché, et est tombé à la 12e place. Par la suite, il est parvenu à gagner des positions lors des premiers tours pour finalement retrouver la 7e place au moment de franchir la ligne d'arrivée.

"J'ai appliqué la procédure normale de départ, mais le régime est tombé trop bas parce que l'équipe avait réglé la voiture trop agressivement", a expliqué Verstappen lors de l'émission de TV néerlandaise Peptalk, lundi matin.

"Au lieu de caler comme une voiture de course normale l'aurait fait, nous avons un programme dans le moteur qui s'assure que la position neutre arrive très vite. Mais si vous avez besoin de retenir l'embrayage de nouveau et de revenir à la première vitesse, vous perdez beaucoup de temps."

Il assure qu'il n'avait absolument rien à faire pour empêcher ce mauvais départ. "Cette fois, c'était l'équipe. Ces choses peuvent arriver. Chaque réglage est aussi proche que possible de la limite pour prendre le meilleur départ possible, et cette fois ça s'est mal passé."

"Mais sur l'intégralité de la saison, nous avons toujours pris de bons départs. Donc ça peut arriver. On gagne et on perd ensemble. Ce genre de choses peut arriver. Bien sûr, après coup, vous analysez ce qui peut être amélioré, et le départ peut être amélioré. Après la course, l'équipe m'a expliqué en détails ce qui s'est mal passé."

"Tout le monde fait de son mieux et tout le monde peut faire une erreur. Parce que si vous êtes un directeur d'équipe et que vous punissez à chaque fois qu'une erreur est commise, alors tout le monde sera trop effrayé pour aller à la limite."

Avec Tim Biesbrouck et Erwin Jaeggi

partages
commentaires
Hamilton - Aucune chance de revenir sur Rosberg avec ces pneus

Article précédent

Hamilton - Aucune chance de revenir sur Rosberg avec ces pneus

Article suivant

Dennis sur Button - "Oubliez le mot retraite !"

Dennis sur Button - "Oubliez le mot retraite !"
Charger les commentaires
Averse en Russie : qui a tiré son épingle du jeu ? Prime

Averse en Russie : qui a tiré son épingle du jeu ?

De Lando Norris à Yuki Tsunoda en passant par Lewis Hamilton et Charles Leclerc, voici comment les écuries et pilotes ont (plus ou moins bien) géré l'averse survenue à la fin du Grand Prix de Russie.

Les notes du Grand Prix de Russie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Russie 2021

Après le Grand Prix de Russie, quinzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
27 sept. 2021
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021