Vettel : "Hamilton a été le meilleur cette année"

Le pilote Ferrari a dit adieu, au Mexique, à ses derniers espoirs de titre mondial en 2017. Il admet la supériorité d'ensemble de Lewis Hamilton et de Mercedes cette saison.

Vettel : "Hamilton a été le meilleur cette année"
Sebastian Vettel, Ferrari
Lewis Hamilton, Mercedes-Benz F1 W08 victime d'une crevaison après un contact avec Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H, passe sous le drapeau à damier
Le troisième Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, inspecte la voiture du poleman Sebastian Vettel Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Le poleman Sebastian Vettel, Ferrari, avec Maurizio Arrivabene

Alors qu'il lui restait un infime espoir de repousser une échéance quasiment inéluctable, Sebastian Vettel a perdu toute chance d'y parvenir dès les premiers hectomètres du Grand Prix du Mexique. Provoquant l'accrochage avec Lewis Hamilton au premier virage, l'Allemand est immédiatement repassé par son stand avant de cravacher pour tenter de remonter à l'une des deux premières places. En vain, c'est au quatrième rang qu'a échoué le pilote Ferrari.

Cette fois, c'en est donc officiellement fini de la lutte pour le titre 2017, alors qu'il y a encore quelques semaines la Scuderia semblait encore en mesure de donner la réplique à Mercedes.

"C'est décevant, c'est sûr", ne cache pas le quadruple Champion du monde. "Mais ce n'est pas si important. Ce que nous avons fait aujourd'hui est plus important. Lewis a fait du très bon travail toute l'année et mérite le titre. Bravo à lui. C'est sa journée, à lui et à personne d'autre. Je ne le crains pas. J'aime courir avec lui. J'aurais aimé le faire un peu plus cette année, mais ils étaient meilleurs dans l'ensemble." 

Alors qu'il ne voit pas l'intérêt "maintenant" d'avoir des regrets, Sebastian Vettel continue de balancer entre déception et sportivité. Ses applaudissements adressés à Lewis Hamilton dans le tour d'honneur du Grand Prix du Mexique n'étaient pas feints, et traduisaient une réelle reconnaissance.

"C'est dur de couper la ligne et de réaliser que l'on n'est plus dans la lutte", admet-il. "C'est le résumé. Le reste n'est pas si important, peu importe ce qui s'est passé aujourd'hui, le plus important est que c'est le jour de Lewis. Il a été sacré Champion du monde et il le mérite. Dans l'ensemble, il était le meilleur et il a fait du meilleur travail, c'est aussi simple que ça.

"J'aurais aimé être au-dessus de lui [au nombre de titres], mais c'est son jour, son année, et il le mérite. Pour nous, il y a le reste. Là, tout de suite, c'est décevant. L'année prochaine sera une autre histoire, nous recommencerons, mais pour le moment, il faut donner le crédit à celui qui a été le meilleur cette année."

partages
commentaires
Hamilton : "25 ans plus tard, je suis quadruple Champion du monde"

Article précédent

Hamilton : "25 ans plus tard, je suis quadruple Champion du monde"

Article suivant

Ocon : Le podium, "j'y ai cru !"

Ocon : Le podium, "j'y ai cru !"
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021