Vettel - La F1 est trop chère et pas assez spectaculaire

Quadruple Champion du Monde de la discipline, Sebastian Vettel se dit inquiet pour l'avenir de la Formule 1.

Le pilote Ferrari s'interrogeait déjà sur la situation de la F1 l'an dernier, lui qui n'apprécie guère cette nouvelle ère hybride. Mais c'est aujourd'hui la situation des fans et des spectateurs qui l'inquiète le plus.

"Le meilleur indicateur de popularité est le nombre de spectateurs qui sont présents sur les Grands Prix," explique Vettel dans le Bild. "Et nous pouvons constater que les chiffres ne sont plus aussi élevés qu'ils pouvaient l'être auparavant."

Vettel en sait d'ailleurs quelque chose, puisque le Grand Prix d'Allemagne - qui n'a pas lieu cette année - avait connu l'an dernier une baisse significative d'affluence. Les vendredi et samedi, les tribunes de Hockenheim étaient quasiment vides, un phénomène qui pourrait se reproduire dans quelques jours à peine en Autriche.

Par ailleurs, le pilote allemand a pu constater que dimanche dernier, lors du Grand Prix du Canada, les audiences dans son pays ont été meilleures pour le football féminin que pour la F1.

La situation inquiète de plus en plus les pilotes, qui ont décidé via le GPDA de lancer un sondage mondial en ligne en collaboration étroite avec Motorsport.com. Les résultats de cette enquête seront ensuite analysés puis communiqués à la FIA et à Bernie Ecclestone.

Comment les familles peuvent-elles assister aux courses ?

"Je reste un grand fan de la F1," poursuit Vettel dans le célèbre quotidien, "mais elle est devenue trop compliquée. Je me demande comment les gens peuvent comprendre la F1 aujourd'hui sans y être impliqués comme moi sept jours sur sept."

Mais surtout, il insiste sur l'accessibilité à la F1, qui est depuis longtemps très (trop) chère pour les spectateurs.

"C'est le plus important. Les billets sont bien trop chers. Une famille normale ne peut pas se permettre de se rendre sur un circuit pour aller voir la F1 et cette situation n'a rien de normal."

Enfin, Vettel martèle qu'il voudrait retrouver des monoplaces plus rapides et qui représentent un plus grand défi pour les pilotes. Un avis visiblement partagé par l'ensemble de ses collègues aujourd'hui.

"Il nous faut des voitures plus rapides, soit avec plus d'appuis, plus de puissances ou via de meilleurs pneumatiques. La F1 doit représenter un défi, il faut apprivoiser des bêtes de course. C'est comme cela que les meilleurs peuvent s'illustrer, et c'est également ce que désirent voir les gens."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel
Type d'article Actualités
Tags cher, f1, ferrari, prix, sebastian vettel, specateurs, spectacle