Vettel : Leclerc et moi devrons travailler ensemble en 2019

partages
commentaires
Vettel : Leclerc et moi devrons travailler ensemble en 2019
Par : Fabien Gaillard
3 nov. 2018 à 16:36

Sebastian Vettel estime qu’il sera essentiel que Charles Leclerc et lui travaillent ensemble pour le bien de la Scuderia Ferrari en 2019.

Pour la première fois depuis 2013, Kimi Räikkönen ne sera pas dans le baquet d’une des deux Ferrari la saison prochaine. Alors que le Finlandais réalise sans doute sa meilleure saison depuis son retour à Maranello, bien loin toutefois de son équipier sur le plan des résultats purs, la Scuderia a choisi la voie de la promotion interne.

Charles Leclerc aura la tâche de s’intégrer au mieux au sein d’une structure de pointe capable aujourd’hui de jouer le titre, après seulement une saison passée dans l’incubateur de luxe qu’a été Sauber.

Lire aussi :

Et alors que le duo est l'un des plus attendus de la saison à venir, l'Allemand estime que la faible expérience de son futur équipier doit proscrire toute lutte interne. "Ça va être différent, c’est sûr, parce que Charles n’est pas Kimi et Kimi n’est pas Charles", a déclaré Vettel dans une interview exclusive pour Motorsport.com.

"Il est jeune, donc il aura beaucoup de choses en tête et beaucoup de choses à l’esprit. Je pense que pour l’équipe, il faut que nous travaillions ensemble en piste. Je suis sûr qu’il veut me battre, [et] je veux le battre, les règles du jeu sont claires. C’était la même chose avec Kimi. Mais je pense que la clé est que nous travaillions ensemble et, comme j’ai dit, il aura beaucoup de choses en tête."

"Je suis son équipier, donc je suis aussi là pour aider. Je suis le dernier à essayer de cacher [des choses] ou à jouer des gens, ou quoi que ce soit. C’est pourquoi je pense que je m’entendais très bien avec Kimi, parce que de ce côté-là nous sommes très similaires. Donc nous verrons."

Au sujet du Finlandais, qui va rejoindre Sauber pour les deux prochaines saisons, Vettel doute de pouvoir continuer la F1 au-delà de 40 ans : "Eh bien, ce serait dix ans de plus qu’aujourd’hui pour aller aussi loin que Kimi. C’est beaucoup. C’est autant que depuis que je suis là, donc fondamentalement j’en serais à la mi-temps. Je ne sais pas."

"On parlerait de 400 Grands Prix… au total. Je ne sais pas, il ne faut jamais dire jamais, mais peut-être pas. Je ne sais pas. Ça dépend, vous savez. Si je gagne lors des dix prochaines années avec Ferrari, alors oui, pourquoi pas ?"

Avec Roberto Chinchero et Jonathan Noble

Article suivant
Wolff : Hamilton a été meilleur que jamais en 2018

Article précédent

Wolff : Hamilton a été meilleur que jamais en 2018

Article suivant

Tost : Les arguments contre les budgets plafonnés, "c'est n'importe quoi"

Tost : Les arguments contre les budgets plafonnés, "c'est n'importe quoi"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel Boutique , Charles Leclerc
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Actualités