Vettel : "Pas là où nous pensons pouvoir être"

Ferrari a débuté son week-end italien en retrait par rapport à Mercedes. L'écurie de Maranello sait qu'elle a du travail devant elle dans les heures qui viennent.

Vettel : "Pas là où nous pensons pouvoir être"
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Maurizio Arrivabene, Team Principal, Ferrari, Sebastian Vettel, Ferrari, sur le muret des stands
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari, Maurizio Arrivabene, Team Principal, Ferrari
Kimi Raikkonen, Ferrari
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H

Ferrari a effectué des débuts timides à domicile ce matin, avant de se rapprocher de Mercedes durant la deuxième séance d'essais libres sur le circuit de Monza. C'est tout sauf une surprise pour la Scuderia, qui s'attendait à souffrir face à des Flèches d'Argent qui vont exploiter les excellentes performances de leur unité de puissance dans le temple de la vitesse.

Au terme d'un vendredi que Sebastian Vettel juge encore "difficile à lire", l'écurie de Maranello reste toutefois en embuscade, et compte sur un gros travail pour se maintenir dans le sillage de ses rivaux, voire s'en approcher davantage. "Nous savons bien sûr qu'ils sont très forts ici, depuis ces dernières années", rappelle le leader du championnat. "C'est un circuit de moteurs, de puissance, c'est leur force depuis quelques années. Nous nous concentrons sur nous-mêmes, nous essayons d'améliorer la voiture. Ici et là, il manque encore quelques petites choses."

Après avoir surpris à Spa-Francorchamps en menaçant Mercedes davantage qu'escompté sur un circuit à haute vitesse, la Scuderia se serait-elle offert le luxe de cacher en partie son jeu lors des premières séances ? Sebastian Vettel botte en touche, mais semble déjà savoir sur quoi doit se porter l'attention pour progresser d'ici samedi.

"Le vendredi, on fait toujours ce que l'on pense être le mieux", rétorque l'Allemand. "Parfois on en montre plus, parfois moins. Ça va, il y a une paire de choses que nous devons mieux faire, au niveau de l'équilibre de la voiture, de la stabilité, du freinage, qui est important ici pour être en confiance. Vu qu'il y a peu d'appui aérodynamique, il faut avoir la confiance pour jeter la voiture dans les virages. Nous ne sommes pas encore là où nous pensons pouvoir être, mais je pense que nous devrions être un peu mieux demain." 

"Je sais que nous devons progresser pour les suivre. Ils sont très rapides. Ils sont rapides peu importe quand ils prennent la piste, c'est ce que nous attendions. Mais nous nous occupons de nos affaires, et nous verrons ce que nous pouvons faire demain. Nous pouvons améliorer la voiture, et si nous résolvons certaines choses, nous serons en meilleure forme."

Räikkönen indécis

Pour le moment, le quadruple Champion du monde est en tout cas le plus à l'aise des deux pilotes Ferrari, puisque son coéquipier Kimi Räikkönen n'est pas satisfait de son premier jour. Le Finlandais n'en tire cependant pas un bilan trop négatif, convaincu de voir les choses s'améliorer au fil du week-end, grâce aux données récoltées en piste au volant de la SF70H.

"Ce n'était pas une journée facile, il y a du travail à faire pour demain", admet-il. "Mais c'est normal. Nous verrons demain. Ce sont les premiers essais, on ne connaît jamais les chronos. J'avais un feeling assez compliqué, et ce n'était pas la voiture la plus facile à piloter aujourd'hui. Je suis certain que, lorsque nous aurons fait le travail habituel, ça deviendra une voiture plus simple à piloter et nous serons en mesure de progresser. Je ne sais pas encore où ça nous mènera demain."

partages
commentaires
EL2 - Ferrari se rapproche de Mercedes

Article précédent

EL2 - Ferrari se rapproche de Mercedes

Article suivant

Hamilton se méfie de Ferrari pour le reste du week-end

Hamilton se méfie de Ferrari pour le reste du week-end
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021