Williams devient "de plus en plus attrayant" selon Capito

Jost Capito, à la tête de Williams, affirme que la popularité de l'écurie britannique ne cesse de croître auprès des pilotes, ce qui permet à la structure de ne pas précipiter son choix de pilotes pour 2022.

Williams devient "de plus en plus attrayant" selon Capito

L'édition 2021 de la "silly season", période dédiée aux rumeurs et transferts en Formule 1, débute à peine. Et l'un des grands enjeux cette année implique Mercedes et Williams. Les contrats des deux pilotes de la marque à l'étoile arrivent bientôt à leur terme, et l'équipe pourrait faire appel à son protégé et pilote Williams, George Russell, si Lewis Hamilton ou Valtteri Bottas venaient à partir.

Lire aussi :

Toutefois, Toto Wolff, directeur de l'écurie allemande, se garde le droit de patienter quelques Grands Prix de plus avant de prendre sa décision finale. Cela pousse donc Williams à attendre également mais Jost Capito n'est pas contrarié pour autant. Le team principal n'est pas pressé de finaliser ses plans pour 2022 en raison de la popularité grandissante de son équipe.

"Je pense que nous avons le temps", a-t-il déclaré. "Quand je vois nos contacts, beaucoup de pilotes veulent venir chez Williams. Ils voient ce que les nouveaux propriétaires ont fait et continuent de faire. Ils voient qu'il y a un investissement, des changements et qu'il y a un bon état d'esprit. Ils savent que Williams s'occupe bien des pilotes et des employés. Dans les mois à venir, je suis sûr que Williams deviendra de plus en plus attrayant pour les pilotes. C'est pourquoi nous ne sommes pas pressés."

Arrivé chez Williams en 2019, George Russell fait figure de superstar à Grove. Le Britannique a multiplié ses passages en Q2 ces dernières années et n'a jamais été battu par ses coéquipiers, Robert Kubica et Nicholas Latifi, le samedi. Voir le lauréat 2018 de la Formule 2 s'en aller serait alors une "perte énorme" selon Dave Robson, directeur performance. 

D'aucuns assurent que les spéculations incessantes autour de l'avenir de Russell pourraient le distraire. Capito n'a toutefois aucune inquiétude quant à l'état de concentration de son pilote. "Il a une personnalité très forte", a-t-il indiqué. "Il sait ce qu'il vaut et quelles sont ses capacités. Je pense qu'il est très détendu. Il est heureux avec nous cette année. Il aimerait que la voiture soit plus compétitive mais il voit que l'équipe va de l'avant. C'est pourquoi il est très confiant, [les rumeurs] ne le dérangent pas."

partages
commentaires

Voir aussi :

Un nouvel incident attise le conflit entre Schumacher et Mazepin

Article précédent

Un nouvel incident attise le conflit entre Schumacher et Mazepin

Article suivant

Pourquoi la FIA n'a pas enlevé les vibreurs contestés au Castellet

Pourquoi la FIA n'a pas enlevé les vibreurs contestés au Castellet
Charger les commentaires
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021