Williams n'utilisera pas les boîtes de vitesses Mercedes

Les négociations entre Williams et Mercedes n'ont pas abouti : la structure de Grove n'adoptera pas les boîtes de vitesses de l'écurie à l'étoile en 2019.

Williams n'utilisera pas les boîtes de vitesses Mercedes
Charger le lecteur audio

Utiliser la boîte de vitesses de son motoriste est une stratégie adoptée par plusieurs équipes en Formule 1, en l'occurrence Haas et Sauber avec Ferrari, tout comme Force India avec Mercedes.

Lire aussi :

Williams, qui connaît l'une des pires saisons de son Histoire en occupant la dernière place du championnat des constructeurs, a envisagé de faire de même, ce qui aurait pu lui permettre de faire des économies et de répartir ses ressources humaines plus efficacement. Cela ne va toutefois pas se concrétiser, malgré des discussions préliminaires avec la marque à l'étoile.

"Nous n'allons pas prendre la boîte de vitesses Mercedes", révèle Claire Williams, directrice d'équipe adjointe, à Motorsport.com. "Il n'y a pas de collaboration accrue en dehors de l'accord moteur. Nous en avons parlé et avons analysé l'opportunité avec Mercedes. Et cela n'avait pas de sens pour nous, pour un certain nombre de raisons."

Cette nouvelle intervient dans un contexte où les top teams se rapprochent de plus en plus de leurs équipes clientes, avec lesquelles ils nouent des liens très étroits. Or, l'écurie Williams a toujours été très attachée au concept de constructeur en Formule 1. Un attachement qui pourrait être remis en question à l'avenir, alors que la collaboration entre les teams deviendra encore plus cruciale si les budgets plafonnés sont instaurés comme le souhaite Liberty Media, propriétaire du championnat.

"Bien sûr, nous avons évalué la possibilité de faire quelque chose de ce genre cette année, mais nous n'avons pas été convaincus, pour quelque raison que ce soit. Cela ne revient pas à dire que nous y avons définitivement renoncé. Je préférerais largement que la réglementation change pour que cela devienne impossible."

"S'il s'avérait que l'an prochain, nous ayons peut-être à faire quelque chose, alors il faudra peut-être le faire et ça ne serait pas la fin du monde. Ce ne serait pas idéal, mais il faut vivre avec son temps, sinon on devient un dinosaure", conclut Williams.

partages
commentaires
Markelov va débuter en EL1 avec Renault
Article précédent

Markelov va débuter en EL1 avec Renault

Article suivant

Sainz espère que la F1 va abandonner le "dangereux" DRS

Sainz espère que la F1 va abandonner le "dangereux" DRS
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021