Orudzhev - "Bien sûr que j'ai fait beaucoup d'erreurs !"

B.V., Spa-Francorchamps - Egor Orudzhev est indéniablement la mauvaise surprise de ce début de saison en Formule V8 3.5.

Orudzhev - "Bien sûr que j'ai fait beaucoup d'erreurs !"
Egor Orudzhev, Arden Motorsport
Egor Orudzhev, Arden Motorsport
Egor Orudzhev, Arden Motorsport
Egor Orudzhev, Arden Motorsport
Egor Orudzhev, Arden Motorsport
Egor Orudzhev, Arden International
Egor Orudzhev, Arden International
Egor Orudzhev, Arden Motorsport
Egor Orudzhev, Arden Motorsport
Egor Orudzhev, Arden Motorsport

Oruzdhev était annoncé par observateurs et rivaux comme l'un des candidats au titre. Il aborde pourtant le meeting de Spa-Francorchamps avec seulement deux points au compteur, et 74 unités de retard sur le leader Tom Dillmann.

Le pilote Arden a pourtant toujours répondu présent en qualifications, mais à Motorland Aragón, il est sorti de piste dès le premier tour de la première course alors qu'il était en tête, connaissant un problème sur la grille de départ de la deuxième. En Hongrie, un accrochage avec Alfonso Celis Jr l'a contraint à l'abandon lors de la première course, alors qu'il n'a pu faire mieux que neuvième le dimanche.

Aussi, lorsque Motorsport.com a demandé à Orudhzev d'évaluer son début de saison, la réponse a été brutale et laconique : "C'est de la merde. C'est très mauvais, c'est tout."

"On voit les résultats, on voit mon pilotage, bien sûr que j'ai fait beaucoup d'erreurs ! Ça ne peut pas être mauvais sans raison, bien sûr, j'ai commis des erreurs. Nous avons parfois manqué de chance. C'est un très mauvais début de saison, mais c'est comme ça."

Panis est au rendez-vous

Orudzhev peut légitimement être frustré de son manque de réussite en ce début de campagne. Pendant que le Russe languit en fond de classement, son coéquipier Aurélien Panis est déjà dans la lutte pour le titre avec quatre top 5 en autant de courses, dont un succès à Motorland Aragón.

"Aurélien a prouvé être très rapide et peut signer la pole ou la victoire lors d'un très bon jour", souligne Orudzhev. "Cela montre que nos deux voitures sont très compétitives, c'est moi qui ai manqué de chance et qui n'ai pas fait un très bon début de saison."

"Nous avons connu des hauts et des bas, surtout des bas récemment, mais nous continuons à travailler la tête haute pour obtenir de bons résultats. L'ambiance est très bonne au sein de l'équipe. Nous allons faire de notre mieux."

Remonter la pente à Spa

Pour remonter la pente, Orudzhev a tout d'abord besoin de marquer de gros points à Spa-Francorchamps, d'autant que le meeting suivant n'aura lieu qu'un mois plus tard. Ce sera donc crucial pour aborder cette mini-trêve dans un bon état d'esprit.

Lors des essais collectifs disputés ce vendredi, le pilote Arden a roulé à plus d'une seconde du meilleur temps lors des deux séances.

"Nous avons beaucoup travaillé sur les réglages pour trouver le bon équilibre. Nous avons dû faire beaucoup de changements. Nous verrons comment cela se passe demain. Je pense que ça ira, car les réglages n'étaient pas optimaux et nous savons que nous avons une bonne marge d'amélioration", conclut-il.

partages
commentaires
EC2 - René Binder dominateur à Spa
Article précédent

EC2 - René Binder dominateur à Spa

Article suivant

Giuseppe Cipriani, un pilote pas comme les autres

Giuseppe Cipriani, un pilote pas comme les autres
Charger les commentaires