Ferrari veut comprendre son échec de Melbourne

Plutôt à leur aise lors des essais hivernaux, les Ferrari n'ont jamais été dans le rythme des meilleurs à Melbourne pour le premier Grand Prix de la saison

Plutôt à leur aise lors des essais hivernaux, les Ferrari n'ont jamais été dans le rythme des meilleurs à Melbourne pour le premier Grand Prix de la saison. Exclus du podium, Fernando Alonso (4ème) et Felipe Massa (7ème) ont dû se contenter de ramener quelques points.

L'écurie italienne va essayer de comprendre cette semaine à Maranello les raisons de ce manque de compétitivité, qui semble venir en grande partie de l'exploitation des pneus.

"Ce que nous devons comprendre, c'est pourquoi ce week-end nous n'avons pas obtenu les résultats que nous attendions. C'est la principale chose que nous avons besoin de regarder à notre retour et s'assurer qu'en Malaisie les choses aillent mieux," a déclaré le team principal Stefano Domenicali à Autosport.

"Bien sûr, ce week-end n'a pas été celui que nous voulions en termes de performance, mais en course je dois dire qu'en ce qui concerne Fernando, qui était en neuvième position après un tour, c'était une situation vraiment difficile. Il a fait une course fantastique et il a pu, grâce également à la stratégie, être de plus en plus rapide et se battre pour le podium. Bien sûr s'il avait pris un bon départ la course aurait été totalement différente."

Pour sa part, Felipe Masse pense que les difficultés rencontrées restent spécifiques au circuit de l'Albert Park, qui ne convenait pas spécialement à la 150° Italia.

"Le résultat final n'était pas exactement ce à quoi nous nous attendions. Nous pensions avoir une voiture plus rapide en qualifications. Nous ne l'avons pas vu ici," a confié le pilote brésilien.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso , Felipe Massa
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités