C1 - Evans pour un doublé Campos, Gasly dans les graviers

partages
commentaires
C1 - Evans pour un doublé Campos, Gasly dans les graviers
Par : Benjamin Vinel
2 juil. 2016 à 15:32

Mitch Evans a devancé son coéquipier Sean Gelael à l'arrivée de l'épreuve principale du week-end au Red Bull Ring, une course complètement folle que Pierre Gasly aurait bien pu gagner.

Sean Gelael, Pertamina Campos Racing
Pierre Gasly, PREMA Racing
Antonio Giovinazzi, PREMA Racing
Luca Ghiotto, Trident
Sergey Sirotkin, ART Grand Prix
Raffaele Marciello, RUSSIAN TIME
Norman Nato, Racing Engineering
Artem Markelov, RUSSIAN TIME
Jimmy Eriksson, Arden International
Oliver Rowland, MP Motorsport
Marvin Kirchhofer, Carlin
Sergio Canamasas, Carlin

Au départ, l'auteur de la pole position Sergey Sirotkin a manqué son envol, ce qui a permis à Antonio Giovinazzi et Pierre Gasly de prendre la tête de la course. Les deux pilotes Prema ont ardemment bataillé pour la première place, et c'est le Français qui a pris l'avantage.

Mais la pluie est venu pimenter cette course de la plus intéressante des façons, puisqu'il pleuvait des trombes d'eau dans la partie haute du circuit tandis que le troisième secteur et le premier virage étaient secs !

Gasly gâche ses chances de victoire

Les pilotes GP2 ont tenu quelques minutes dans ces conditions, jusqu'à ce que l'un d'entre eux se fasse piéger... et ce pilote, c'est Pierre Gasly, parti en tête-à-queue dans les graviers au virage 3 ! Incapable de se dégager, le Français a été contraint à l'abandon. Sa série de près de trois ans sans victoire continue ainsi.

La pluie est restée particulièrement localisée, et on a vu des choix très différents parmi le plateau. Nombreux sont ceux qui ont décidé de rentrer au stand pour passer des pneus pluie, mais plusieurs pilotes ont décidé de conserver leurs pneus slicks, surtout à l'avant du peloton : Giovinazzi, Sirotkin, Marciello, Ghiotto, Markelov, Rowland, Armand.

Pari gagnant pour Campos

Les pilotes Campos, Mitch Evans et Sean Gelael, ont fait le pari de faire leur arrêt au stand obligatoire en restant en slicks. Un choix qui s'est avéré payant pour les deux hommes.

Tandis que Marciello pourfendait Sirotkin et Giovinazzi en tête du peloton avant que le pilote Prema ne reprenne l'avantage, les trois hommes ont dû effectuer leur arrêt obligatoire, profitant d'une intervention de la voiture de sécurité pour le faire.

Or, Evans et Gelael étaient au contact de leurs rivaux grâce à une neutralisation précédente et en ont donc profité pour prendre la tête de la course et ne plus la quitter, le Néo-Zélandais s'imposant avec près de cinq secondes d'avance sur son coéquipier.

Raffaele Marciello complète le podium à l'issue d'une course solide et s'empare de la tête du championnat. Son compatriote Luca Ghiotto, quatrième, signe un très beau résultat. Jimmy Eriksson réalise une performance impressionnante au volant de son Arden avec le top 5, grâce à un dépassement tardif sur Oliver Rowland, qui se classe sixième.

Norman Nato est septième devant Sergey Sirotkin, qui s'élancera de la pole position. Le pilote russe n'a pas été des plus à l'aise dans les conditions mixtes qui ont marqué cette course GP2, rétrogradant au classement.

Mais Sirotkin est moins à plaindre qu'Antonio Giovinazzi, longtemps leader de la course, qui a calé dans les stands lorsque le drapeau rouge a été agité suite à des incidents impliquant Marvin Kirchhöfer et Artem Markelov séparément, tous deux partis à la faute. René Binder, qui est de retour en GP2 pour son meeting à domicile, a également calé au même endroit alors qu'il était bien parti pour marquer des points.

Quant à Sergio Canamasas, il est venu percuter Nabil Jeffri au premier virage de la course, provoquant l'abandon des deux pilotes.

 Red Bull Ring - Course Principale

 PiloteÉquipeTrsÉcart
1  Mitch Evans Campos Racing 40 -
2  Sean Gelael Campos Racing 40 4.6
3  Raffaele Marciello RUSSIAN TIME 40 10.7
4  Luca Ghiotto Trident 40 12.3
5  Jimmy Eriksson Arden International 40 12.6
6  Oliver Rowland MP Motorsport 40 15.5
7  Norman Nato Racing Engineering 40 16.5
8  Sergey Sirotkin ART Grand Prix 40 19.7
9  Gustav Malja Rapax 40 20.2
10  Jordan King Racing Engineering 40 22.7
11  Arthur Pic Rapax 40 24.7
12  Nicholas Latifi DAMS 40 25.6
13  Alex Lynn DAMS 40 27.0
14  Daniël de Jong MP Motorsport 39 1 tour
15  Philo Paz Armand Trident 39 1 tour
16  René Binder ART Grand Prix 38 2 tours
   Antonio Giovinazzi Prema Powerteam 29 11 tours
   Artem Markelov RUSSIAN TIME 28 12 tours
   Marvin Kirchhöfer Carlin 26 14 tours
   Pierre Gasly Prema Powerteam 17 23 tours
   Nabil Jeffri Arden International 1 39 tours
   Sergio Canamasas Carlin 0 40 tours
Article suivant
Qualifs - Sirotkin bat Giovinazzi pour 0"006 !

Article précédent

Qualifs - Sirotkin bat Giovinazzi pour 0"006 !

Article suivant

Sirotkin perd la pole de la course sprint

Sirotkin perd la pole de la course sprint
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FIA F2
Événement Red Bull Ring
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Antonio Giovinazzi , Pierre Gasly
Équipes Prema Powerteam
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Résumé de course