Actualités
Formule E E-Prix de Punta del Este

Buemi : "J'ai gâché nos chances de podium"

Sébastien Buemi a vu sa série de trois podiums consécutifs s'achever à Punta del Este, parti à la faute lors de la course.

Sébastien Buemi, Renault e.Dams, rentre au stand avec des dégâts
SÈbastien Buemi (SUI), Renault e.Dams
SÈbastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams, Nelson Piquet Jr., Jaguar Racing
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams

Qualifié sixième, Sébastien Buemi est tombé à la huitième place au départ mais s'est rapidement défait de Sam Bird et d'André Lotterer. L'obstacle suivant, l'Audi de Daniel Abt, s'est toutefois avéré plus coriace, et Buemi est parti à la faute dans le rapide virage 13, sortant de la trajectoire et brisant sa suspension arrière contre le mur.

"Ça a été une mauvaise journée pour moi, et je suis vraiment désolé pour l'équipe", regrette le pilote Renault e.dams. "En accrochant le mur, j'ai gâché nos chances de podium. Notre voiture était suffisamment bonne pour réaliser un tel résultat, vu que j'étais devant [Sam] Bird, qui a fini troisième."

Cet incident est survenu au 11e des 37 tours, et Buemi est rentré au stand pour sauter dans sa deuxième monture. Ce pari de la dernière chance n'a toutefois pas porté ses fruits, puisqu'il a été contraint à l'abandon.

"À la fin, je n'avais plus d'énergie", explique le Suisse pour Motorsport.com. "J'aurais pu faire trois ou quatre tours de plus, mais il nous aurait fallu un Safety Car. Je suis déçu pour l'équipe, elle mérite mieux que ça."

Un meilleur rythme qu'auparavant

Buemi se retrouve ainsi relégué à 57 points du leader Jean-Éric Vergne à la mi-saison, mais se montre très encouragé par le rythme qu'il a démontré en Uruguay, selon lui meilleur que lors des manches précédentes.

"Je pense que j'avais une voiture qui aurait pu faire mieux que sixième en qualifs, et je ne l'ai pas fait", poursuit-il. "Je pense avoir fait du meilleur travail à Santiago et à Mexico, mais là, je pense que j'avais le rythme – à Mexico et à Santiago, j'ai eu de bons résultats parce que les choses se sont bien passées, pas forcément parce que j'avais le rythme. Aujourd'hui, j'avais la vitesse."

"C'est un peu étrange, car à Mexico, je n'avais pas le rythme mais j'ai eu un bon résultat, comme à Santiago. Mais là, j'avais le rythme, ce qui me donne de l'espoir pour le reste de la saison, car nous avons fait quelques ajustements et nous étions rapides. Nous n'avons pas pu le montrer, à part en EL1. Mais mon tour en EL2 à 180 kW était vraiment bon. C'était une des premières fois cette saison que j'avais le rythme."

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Evans, disqualifié en qualifs : "Ça s'est joué à 300 g"
Article suivant Avec Blueprints, Mahindra veut "démystifier" la Formule E

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France