Evans, disqualifié en qualifs : "Ça s'est joué à 300 g"

Mitch Evans revient sur une disqualification qui ne l'a pas empêché de signer sa troisième arrivée consécutive dans les points et son deuxième top 5 de la saison à Punta del Este.

Evans, disqualifié en qualifs : "Ça s'est joué à 300 g"
Mitch Evans, Jaguar Racing, Nelson Piquet Jr., Jaguar Racing
Nelson Piquet Jr., Jaguar Racing, Felix Rosenqvist, Mahindra Racing, Edoardo Mortara, Venturi Formula E Team, Mitch Evans, Jaguar Racing
Mitch Evans, Jaguar Racing
Mitch Evans, Jaguar Racing
Mitch Evans, Jaguar Racing
Felix Rosenqvist, Mahindra Racing, Nelson Piquet Jr., Jaguar Racing,Mitch Evans, Jaguar Racing, Maro Engel, Venturi Formula E Team
Mitch Evans, Jaguar Racing
Felix Rosenqvist, Mahindra Racing. Mitch Evans, Jaguar Racing
Mitch Evans, Jaguar Racing
Felix Rosenqvist, Mahindra Racing, Mitch Evans, Jaguar Racing

Mitch Evans s'est distingué en Uruguay se classant troisième de la phase de poules et de la Super Pole en qualifications, avant d'être disqualifié en raison d'une monoplace trop légère – suite à un changement de batterie entre les deux séances d'essais libres. En course, le pilote Jaguar est remonté à la quatrième place depuis le 16e emplacement de la grille ; il fixe donc un objectif ambitieux pour la suite des événements, la victoire.

"La nouvelle batterie était trois kilos plus légère, mais ça s'est joué à 300 grammes", révèle-t-il pour Motorsport.com. "Ce n'était pas un avantage, mais le règlement est le règlement, et je respecte le fait que les commissaires soient cohérents. Nous ne pouvons pas en débattre, c'est ainsi. En tout cas, nous avions une bonne voiture, rapide, et je suis content d'aborder les prochaines courses avec l'espoir de me battre pour la victoire."

"J'ai su que nous étions disqualifiés juste avant la parade des pilotes, ce n'est jamais quelque chose que l'on veut entendre après de bonnes qualifications. Nous aurions dû être bien mieux placés que la 16e place – évidemment, nous n'avons pas respecté le règlement, mais ce n'était pas intentionnel. Ça s'est joué à pas grand-chose."

C'est en partie grâce à un festival de dépassements qu'Evans a réalisé cette remontée, notamment une manœuvre remarquée dans la courbe rapide qu'est le virage 13 sur Felix Rosenqvist, qui traçait également son chemin à travers le peloton.

C'est aussi le fruit d'un très bon rythme : sur la moyenne des 30 tours les plus rapides de chaque pilote, Evans est deuxième en 1'18"096, juste derrière José María López (1'18"081) et devant les deux pilotes qui se sont battus pour la victoire, Lucas Di Grassi (1'18"106) et Jean-Éric Vergne (1'18"156). D'où un certain regret de n'avoir pu s'élancer de l'avant de la grille.

Lorsqu'il lui est demandé s'il s'attendait à atteindre un tel résultat, Evans répond : "Pas ce jour-là, pour être honnête. Il y a d'autres circuits où c'est plus facile de dépasser, comme Santiago et peut-être Mexico. Là, c'était difficile, donc je ne m'attendais pas à un top 4. Mais vous savez, quand la voiture est rapide – et je pense avoir rapidement pris le pli du circuit –, on peut vraiment progresser rapidement, et c'est ce que nous avons pu accomplir. Bien sûr, la différence de vitesse est très faible par rapport aux gars de devant, et nous savons tous que JEV fait partie des gars les plus durs à dépasser."

partages
commentaires
Abt n'a pas voulu "risquer sa vie" sans harnais

Article précédent

Abt n'a pas voulu "risquer sa vie" sans harnais

Article suivant

Buemi : "J'ai gâché nos chances de podium"

Buemi : "J'ai gâché nos chances de podium"
Charger les commentaires
Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques Prime

Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques

Les courses sur circuit favorisent traditionnellement les tractions ou les propulsions. Cependant, pour les championnats électriques, une répartition équitable de la puissance est parfaite.

Formule E
15 oct. 2021
Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi Prime

Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi

Après que sa carrière en Formule 1 a tourné court, Vitantonio Liuzzi a tenté de trouver un second souffle en Formule E. Malgré des débuts prometteurs, une décision catastrophique de Trulli GP l'a stoppé net sur sa lancée.

Formule E
6 oct. 2021
Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E Prime

Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E

Le retrait de Mercedes de la Formule E à la fin de la saison 2022 contribuera au grand vide laissé par les autres constructeurs Audi et BMW, eux aussi sur le départ. Bien que l'équipe puisse rester en place sous une autre forme, la sortie du nouveau Champion des constructeurs souligne les problèmes actuels de la Formule E.

Formule E
22 août 2021
Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire Prime

Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire

Avec le retrait imminent d'Audi en Formule E, l'équipe n'avait rien à perdre à Londres en tentant de propulser Lucas di Grassi en tête de la course, en l'appelant au stand sous régime de voiture de sécurité. Le mépris envers l'équipe, qui a fait passer la gloire avant l'éthique, devrait plutôt être dirigé vers le règlement qui a permis une telle manœuvre.

Formule E
1 août 2021
Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs Prime

Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs

Malgré les tentatives de présenter la farce de Valence comme un échec des équipes à bien anticiper la situation, la Formule E et la FIA ne peuvent échapper aux critiques, surtout au moment où elles veulent assurer la présence à long terme des constructeurs.

Formule E
28 avr. 2021
Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E Prime

Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E

L’E-Prix de Valence était très attendu ce week-end, puisqu’il s’agissait de la première course du championnat organisée sur un circuit permanent. Mais après une première épreuve marquée par une réduction d’énergie et avec seulement neuf pilotes classés, la Formule E se retrouve une nouvelle fois sous le feu des critiques.

Formule E
26 avr. 2021
Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E Prime

Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E

La nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E a commencé un peu plus tard que prévu en Arabie saoudite, mais le temps perdu a clairement été rattrapé avec de multiples rebondissements sur la piste et en dehors. Pour bien des raisons, c'était une manche d'ouverture explosive, et cela pourrait avoir des répercussions.

Formule E
9 mars 2021
L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E Prime

L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E

La saison de Formule E à venir est peut-être la plus importante depuis sa création, et pas simplement car c'est la première en tant que Championnat du monde. DS Techeetah a survolé la dernière campagne en date, mais celle qui commencera ce week-end en Arabie saoudite pourrait renouer avec le suspense.

Formule E
25 févr. 2021