Pourquoi la saison de Lotterer est remarquable

partages
commentaires
Pourquoi la saison de Lotterer est remarquable
Par : Alex Kalinauckas
12 juil. 2018 à 16:05

Bien qu'André Lotterer attende encore sa première victoire en Formule E, il a réalisé une première campagne remarquable dans la discipline.

Remarquable en raison des progrès réalisés par le pilote Techeetah, triple vainqueur des 24 Heures du Mans, depuis ses débuts en FE à Hong Kong en décembre dernier. Sa première course était si médiocre qu'Autosport l'a qualifiée de "pire course de l'Histoire de la FE" dans son numéro du 7 décembre 2017.

Une défaillance mécanique l'a éliminé de la deuxième manche à Marrakech, mais il est monté sur le podium pour la première fois lors de la course suivante à Santiago, bataillant avec son coéquipier Jean-Éric Vergne pour la victoire. Il a ensuite connu quelques difficultés, 13e à Mexico et 12e à Punta del Este, percutant même l'un de ses mécaniciens au Mexique, mais depuis lors, il a enchaîné quatre courses dans les points.

À Paris et à Zurich, il jouait la victoire, tandis qu'à Rome et à Zurich, il a réalisé de superbes tours de qualification pour se hisser en Super Pole, obtenant même une place en première ligne en Suisse. Quant à la manche berlinoise, il y est remonté de la 20e place sur la grille à la neuvième en course.

"Je me sens de plus en plus confiant", déclare André Lotterer pour Motorsport.com. "Ce n'est pas facile d'être devant dans ce championnat, tout se passe en une journée ; il faut apprendre au fil des essais libres et être capable d'être à l'avant ensuite, c'est toujours un grand défi."

"Je ne connais pas le circuit de New York, il est nouveau pour moi et pas pour les autres. Je vais travailler sur le simulateur dans l'espoir d'y gagner, car je le veux vraiment."

"Je le veux vraiment." Il met l'accent sur le dernier mot de cette phrase, et il est clair qu'avoir été écarté de la lutte pour la victoire à Zurich par une infraction sous Full Course Yellow – qu'il a sarcastiquement qualifiée d'"énorme crime" – l'a amèrement déçu.

"J'ai manqué la pole à Zurich. Mais c'était très bien, ma première fois en première ligne. Je suis juste déçu parce que je voulais vraiment gagner. Cela manque."

Andre Lotterer, Techeetah

La double manche de New York ce week-end offre à Lotterer l'opportunité de conclure sa campagne de rookie par une victoire. Techeetah y était compétitif en saison 3, Jean-Éric Vergne et Stéphane Sarrazin ayant fini deuxième et troisième de la première course.

Lotterer avait émis l'hypothèse que ses résultats en dents de scie étaient liés au fait qu'il découvrait les circuits que la plupart de ses rivaux connaissaient déjà après s'y être rendu lors des saisons précédentes. Son niveau de performance à Paris et à Berlin notamment laisse toutefois imaginer qu'il n'aura pas de mal à s'adapter au Circuit de Brooklyn. Pour la seconde visite de la Formule E dans la grosse pomme, la piste mesure 500 mètres de plus avec de nouveaux virages que personne n'a jamais empruntés.

Le pilote Techeetah a parfois été robuste dans sa défense cette saison, jusqu'à dépasser la limite à Paris, où il a attisé le courroux de Sam Bird et de Lucas Di Grassi, mais cela a eu le mérite d'animer les courses de Formule E. La bataille qu'il a menée face à Mitch Evans et Di Grassi à Rome était particulièrement palpitante.

Lotterer a déclaré après le triomphe de Vergne à Paris son intention de soutenir la lutte de son coéquipier pour le titre – "Si je peux aider, j'aiderai" – mais n'a pas précisé s'il renoncerait à une première victoire dans cette optique. Depuis le début de la saison, les deux hommes sont très proches et Techeetah connaît sa campagne la plus réussie en Formule E, même en prenant en compte l'époque du Team Aguri.

Espérons que nous n'en arriverons pas là, car personne ne veut voir des consignes d'équipe. Les performances réalisées par Lotterer depuis Hong Kong et le travail qu'il a consenti pour renverser la situation dans un championnat relevé méritent d'être récompensée par une victoire, qui serait sa première en sport auto depuis celle d'Okayama en Super Formula, en mai 2017.

Prochain article Formule E
Vergne : Bird "essaie de trouver des excuses" avant la finale de New York

Article précédent

Vergne : Bird "essaie de trouver des excuses" avant la finale de New York

Article suivant

Bird s'estime désavantagé par le nouveau tracé à New York

Bird s'estime désavantagé par le nouveau tracé à New York

À propos de cet article

Séries Formule E
Pilotes André Lotterer
Équipes Techeetah
Auteur Alex Kalinauckas
Type d'article Commentaire