Prost - La F1 complémentaire de la Formule E pour Renault

partages
commentaires
Prost - La F1 complémentaire de la Formule E pour Renault
Sam Smith
Par : Sam Smith
Traduit par: Benjamin Vinel
2 nov. 2015 à 16:29

Quadruple Champion du Monde de Formule 1, Alain Prost déclare que le possible rachat de Lotus F1 Team par Renault serait tout à fait compatible avec l'engagement actuel du constructeur en Formule E.

Alain Prost et Nicolas Prost
Nicolas Prost, e.dams-Renault avec Carlos Ghosn et Alain Prost
Pastor Maldonado, Lotus F1 Team
Alain Prost, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Pastor Maldonado, Lotus F1 E23
Le vainqueur Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams

Il est de notoriété publique que des négociations ont lieu depuis plusieurs mois, mais en dépit d'une lettre d'intention publiée par Renault, qui s'assure par ailleurs que Lotus reste à flot financièrement, cela ne s'est toujours pas concrétisé.

“Ce n'est pas définitif, ce n'est pas encore décidé, et il va falloir attendre une ou deux semaines. Mais cela ne changerait pas le programme Formule E, et en fait, cela pourrait être mieux pour la Formule E car c'est stratégique pour eux," commente Prost, co-propriétaire de Renault e.dams, pour Motorsport.com.

"L'implication de Renault en Formule E est très naturelle, car ils développement la technologie électrique depuis de nombreuses années. Le niveau d'apprentissage des ingénieurs est très bon en Formule E, et c'est crucial pour la prochaine génération de talent."

"C'est aussi une bonne motivation interne pour Renault, et évidemment d'un point de vue marketing également. Je peux voir des projets Renault F1 et Formule E très bien fonctionner côte à côte. Ce ne sera que du positif si cela se concrétise."

La Formule E rappelle la F1 d'autrefois

Prost s'est également exprimé au sujet du défi que représente la Formule E cette saison, et a comparé celle-ci à la Formule 1 de son époque.

"En fait, c'est assez proche de l'ère turbo que j'ai connue en F1, quant à gérer les aspects de la voiture," estime le Français. "Maintenant, on est beaucoup plus aidé par la communication. La grande similarité entre la F1 des années 1980 et la Formule E maintenant est que c'est le pilote qui dit aux ingénieurs ce qui se passe sur la voiture et toute la technologie, pas l'inverse."

"C'est un défi pour les pilotes : bien que les courses soient assez courtes, l'effort, à la fois mentalement et physiquement, est grand," conclut Prost.

Article suivant
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Pilotes Alain Prost
Équipes DAMS , Lotus F1 Boutique , Renault F1 Team
Auteur Sam Smith