Conor Daly disputera l'Indy 500 avec Andretti

partages
commentaires
Conor Daly disputera l'Indy 500 avec Andretti
Par :
31 janv. 2019 à 09:41

Le pilote américain tentera de se qualifier pour ses sixièmes 500 Miles d'Indianapolis au volant d'une monoplace de chez Andretti Autosport.

Le fils de l'ancien pilote de Formule 1 Derek Daly sera une nouvelle fois sponsorisé par l'US Air Force, dont il portait les couleurs sur sa voiture du Dale Coyne Racing en 2018. L'Américain s'était qualifié de justesse, en éliminant James Hinchcliffe dans les dernières minutes du Bump Day.

Une situation que Daly espère ne pas avoir à revivre en signant au sein d'une équipe faisant clairement partie des meilleures sur le Brickyard, en attestent les trois succès d'Andretti Autosport sur les cinq dernières éditions (Hunter-Reay en 2014, Rossi en 2016, Sato en 2017).

Lire aussi :

"L'an dernier on a raté la première journée d'essais, c'était clairement une situation agitée", explique Daly. "Je vais maintenant aller à Indy avec beaucoup plus d'informations, que j'ai déjà pu commencer à étudier. J'essaierai d'être présent à chaque course avec l'équipe aussi, pour voir comment elle fonctionne. Je pense que je me sentirai plus à l'aise dans ce genre de situation."

Présent à temps plein en IndyCar en 2016 et 2017, Conor Daly a dû se contenter de saisir des opportunités l'an dernier, avec trois courses au sein du Harding Racing en fin de saison, après sa prestation d'Indianapolis. Le fait de ne signer pour le moment que pour une seule course ne devrait donc pas lui poser de problème.

"À chaque fois que je rentre dans une IndyCar, je sens que j'ai la capacité de faire de bonnes performances, peu importe l'équipement. J'ai hâte de voir le haut du panier, on sait que ce sera une bonne situation. Ces 18 derniers mois, depuis fin 2017, j'ai été dans plusieurs situations, j'ai toujours dû faire du mieux que je pouvais après avoir été appelé en dernière minute, j'ai l'habitude de ça."

L'Américain fera équipe avec ses compatriotes Ryan Hunter-Reay, Alexander Rossi, Zach Veach et Marco Andretti au volant de la voiture numéro 25, pilotée l'an dernier par Stefan Wilson, qui avait mené en toute fin de course avant de devoir ravitailler à quatre tours de l'arrivée.

Article suivant
Hinchcliffe : On a été forts en 2018, on est encore meilleurs aujourd'hui

Article précédent

Hinchcliffe : On a été forts en 2018, on est encore meilleurs aujourd'hui

Article suivant

L'inventeur du HANS est décédé

L'inventeur du HANS est décédé
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IndyCar
Pilotes Conor Daly
Équipes Andretti Autosport
Auteur Michaël Duforest