Coronavirus : les 24 Heures du Mans ne sont pas sous la menace

Alors que l'épidémie de coronavirus se répand dans le monde, l'Automobile Club de l'Ouest a fait part de sa confiance concernant le maintien des 24 Heures du Mans.

Coronavirus : les 24 Heures du Mans ne sont pas sous la menace

L'épidémie de coronavirus qui a débuté en Chine il y a quelques mois et qui s'est désormais répandue dans de nombreux pays à travers le monde continue d'imposer des mesures de prudence qui contraignent à l'annulation ou au report d'événements sportifs. Aux dispositions prises pour éviter les trop grands rassemblements de personnes s'ajoutent celles qui interdisent, limitent ou imposent des quarantaines aux voyageurs en provenance de certains États particulièrement touchés.

Ainsi, depuis plusieurs semaines, l'E-Prix de Sanya de Formule E a été repoussé, tout comme le Grand Prix de Chine de F1. En MotoGP, la manche du Qatar a été purement et simplement annulée alors que la manche thaïlandaise a été reportée. Des doutes planent, en F1, sur la tenue des trois courses extra-européennes qui constituent, jusqu'à nouvel ordre, ce qu'il reste du début de saison, l'Australie ayant ce jeudi annoncé un durcissement des mesures à l'encontre des ressortissants italiens.

Lire aussi :

Le Championnat du monde d'Endurance, de son côté, semble pour le moment épargné. La prochaine épreuve de la saison, à Sebring (du 18 au 20 mars), n'est pour l'instant pas menacée, pas plus que les 6 Heures de Spa fin avril ou, comme l'a indiqué l'Automobile Club de l'Ouest dans un communiqué ce jeudi matin, les 24 Heures du Mans, en juin. "À l'heure actuelle, les autorités compétentes ne nous ont pas informés de la nécessité de reporter ou d'annuler l'un de nos événements sportifs au programme ces prochaines semaines. Le calendrier des manifestations est donc inchangé à ce stade. L'ACO est confiant quant au maintien des 24 Heures du Mans à la date prévue entre le 7 et le 14 juin 2020."

"Afin d'anticiper une éventuelle décision contraignant l'ACO à modifier les autres dates de son calendrier sportif, nos équipes sont mobilisées et en mesure d'apporter les précisions suivantes : 

  • La priorité de l'ACO est de maintenir l'ensemble de ses événements sportifs de la saison 2020. Dans le cas où le maintien de certaines dates ne serait pas possible, l'ACO a d’ores et déjà prévu de reporter ces événements à une date ultérieure en 2020.
  • En cas d'annulation, les spectateurs pourront se faire rembourser leur billet."

Il est à noter que les 24 Heures du Mans avaient été reportées à fin septembre en 1968 suite aux mouvements contestataires qui avaient parcouru la France.

partages
commentaires
15 épreuves reportées ou annulées dans l'Histoire

Article précédent

15 épreuves reportées ou annulées dans l'Histoire

Article suivant

FIA : LMDh et Hypercars "auront la même fenêtre de performances"

FIA : LMDh et Hypercars "auront la même fenêtre de performances"
Charger les commentaires
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021
Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen Prime

Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen

Après avoir passé plus de sept ans sans victoire chez McLaren, Renault et Haas en Formule 1, Kevin Magnussen pourrait renouer en IMSA avec ce qu'il désire le plus : une chance de gagner.

IMSA
29 janv. 2021