Ford dévoile des livrées rétro pour les 24 Heures du Mans

Ford va revisiter son Histoire en rendant hommage à ses voitures mythiques qui ont brillé aux 24 Heures du Mans dans les années 1960 avec des livrées rétro sur toutes les machines d'usine de GTE Pro.

Ford dévoile des livrées rétro pour les 24 Heures du Mans

Deux des quatre Ford GT qui sont inscrites sous la bannière de Ganassi pour la finale de la Super Saison du WEC version 2018-2019 auront des livrées en hommage aux GT40 MkII et MkIV qui l'ont emporté dans la Sarthe en 1966 et 1967. La #66, engagée par l'équipe Ganassi UK, disposera d'une décoration dérivée de celle de la MkII sous pavillon Shelby qui a triomphé au Mans en 1966 avec Bruce McLaren et Chris Amon, alors que la #67 rappellera la MkIV, toujours engagée par Shelby, qui avait gagné l'année suivante.

Lire aussi :

La Ford GT #69, exploitée par l'équipe Ganassi US qui concourt en IMSA, arborera les couleurs de la voiture qui avait terminé seconde en 1966, aux mains de Denny Hulme et Ken Miles. Il est à noter que la #66 aura la même robe que lors de l'édition 2016 de la classique mancelle. Les livrées rétro marqueront le point d'orgue et surtout la fin du programme Ford GT en WEC.

Le présent exécutif de la marque à l'ovale, Bill Ford, a déclaré : "En 2016, Ford est revenu au Mans pour marquer le 50e anniversaire de notre victoire incroyable de 1966 et nous l'avons célébré de la meilleure façon possible en remportant la course [dans la catégorie GTE Pro]. Se tenir sur ce podium au nom des employés a été un moment de fierté pour moi et je suis impatient de retourner au Mans cette année pour soutenir l'équipe alors que nous approchons de la dernière course de ce chapitre."

Ford a remporté les 24H du Mans quatre fois consécutivement entre 1966 et 1969. C'est l'équipe JW Automotive qui est monté sur la plus haute marche avec les GT40 version Gulf en 1968 et 1969, avec des équipes composés respectivement de Pedro Rodriguez/Lucien Bianchi et Jacky Ickx/Jackie Oliver.

Cliquez sur les flèches ci-dessous pour passer d'une photo à l'autre.

Livrée Ford GT pour les 24 Heures du Mans
Livrée Ford GT pour les 24 Heures du Mans
1/6

Photo de: Ford Performance

Livrée Ford GT pour les 24 Heures du Mans
Livrée Ford GT pour les 24 Heures du Mans
2/6

Photo de: Ford Performance

Livrée Ford GT pour les 24 Heures du Mans
Livrée Ford GT pour les 24 Heures du Mans
3/6

Photo de: Ford Performance

Livrée Ford GT pour les 24 Heures du Mans
Livrée Ford GT pour les 24 Heures du Mans
4/6

Photo de: Ford Performance

Livrée Ford GT pour les 24 Heures du Mans
Livrée Ford GT pour les 24 Heures du Mans
5/6

Photo de: Ford Performance

Livrées Ford GT pour les 24 Heures du Mans
Livrées Ford GT pour les 24 Heures du Mans
6/6

Photo de: Ford Performance

Avec Gary Watkins

partages
commentaires
BMW met fin à son programme en WEC après une seule saison
Article précédent

BMW met fin à son programme en WEC après une seule saison

Article suivant

Gagner avec peu de concurrence : sans remords pour Alonso

Gagner avec peu de concurrence : sans remords pour Alonso
Charger les commentaires
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix Prime

Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix

En 1997 le programme Panoz GT n'apparaissait pas comme un choix attrayant pour un ex-pilote de Formule 1, McLaren constituant un bien meilleur pari. Mais contre toute attente, David Brabham fit le choix de la marque américaine pour former un duo gagnant pendant plusieurs années.

GT
25 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans Prime

Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans

C'est l'une des plus grandes histoires de la Sarthe. Paul Newman, deuxième des 24 Heures du Mans 1979, aurait pu facilement remporter la célèbre épreuve sans l'ingéniosité du regretté Manfred Kremer.

24 Heures du Mans
20 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021