Apprendre, l'objectif premier de Quartararo en 2019

partages
commentaires
Apprendre, l'objectif premier de Quartararo en 2019
Par :
5 févr. 2019 à 13:51

Le Français, qui fera ses débuts en MotoGP cette saison, souhaite prioriser son adaptation à la discipline avant de chercher la performance.

Fabio Quartararo, PETRONAS Yamaha Sepang Racing Team
Fabio Quartararo, PETRONAS Yamaha Sepang Racing Team
Fabio Quartararo, PETRONAS Yamaha Sepang Racing Team, Franco Morbidelli, PETRONAS Yamaha Sepang Racing Team
Fabio Quartararo, PETRONAS Yamaha Sepang Racing Team
Fabio Quartararo, PETRONAS Yamaha Sepang Racing Team, Franco Morbidelli, PETRONAS Yamaha Sepang Racing Team
La moto de Fabio Quartararo, PETRONAS Yamaha Sepang Racing Team
Fabio Quartararo, PETRONAS Yamaha Sepang Racing Team, Franco Morbidelli, PETRONAS Yamaha Sepang Racing Team

Dans la foulée de sa présentation effectuée hier à Jakarta, Yamaha a souhaité poursuivre aujourd'hui avec une conférence durant laquelle le constructeur a pu rassembler l'ensemble de ses forces en présence pour 2019.

Ces forces en présence, ce seront bien sûr les deux Yamaha officielles dédiées à Valentino Rossi et Maverick Viñales, mais aussi les deux M1 confiées à la nouvelle équipe satellite de la marque nippone : le Petronas Yamaha SRT.

Cette dernière alignera cette saison Franco Morbidelli mais aussi Fabio Quartararo, qui sera le plus jeune pilote sur la grille et le second Français engagé avec Johann Zarco.

Lire aussi :

Doté d'une moindre expérience que son coéquipier Champion du monde de Moto2 en 2017, le Niçois a saisi l'occasion pour rappeler les principales différences qu'il a pu constater entre le pilotage d'une machine de la catégorie intermédiaire et de la catégorie reine.

"Le feeling a bien sûr été différent de celui que j'avais sur une Moto2", a-t-il évoqué, en souvenir des essais de novembre qui semblent déjà loin. "Lors des premiers tours, la vitesse m'a beaucoup impressionné, mais il a fallu que je m'adapte à la moto et aux freins. Vous arrivez beaucoup plus rapidement, mais le point de freinage est pour ainsi dire le même qu'en Moto2."

Se remettre dans le rythme

Le jeune tricolore devra donc prendre garde aux phases de freinage, chose qu'il avait réussi à faire lors des tests de Jerez après une période de prise en main à Valence.

Mais avec plus de deux mois écoulés depuis son dernier roulage, la reprise des essais officiels à Sepang demain sonnera comme un nouveau départ pour le numéro 20. "Je pense aussi que nous devons apprendre [à travailler avec] l'électronique, surtout après une longue période passée sans piloter", reprend-il. "Nous devons nous adapter dès le premier jour."

Lire aussi :

Quartararo aura cette année à sa disposition une "spécification B" de la M1, qui recevra les évolutions avec un temps de latence en comparaison à la "spécification A" de Morbidelli.

Pas de quoi tourmenter le rookie, qui fait de l'apprentissage sa priorité en ce début de campagne 2019 : "Bien sûr, lors des premières courses, ce sera un peu étrange de courir face à tous ces pilotes, mais pour moi, l'objectif c'est apprendre lors de chaque course", explique-t-il. "Il va falloir travailler dur sur les essais au Qatar ainsi qu'à Sepang, de sorte d'être prêt pour le [Grand Prix du] Qatar, et étape par étape, nous allons grandir et améliorer nos sensations, ainsi que nos résultats."

La première étape, ce seront donc les essais qui se dérouleront en Malaisie, de mercredi à vendredi, et qui seront une bonne occasion donnée à Quartararo de reprendre en main la M1, et de poursuivre son acclimatation aux exigences du MotoGP.

Article suivant
Photos - Les Yamaha officielles et leurs pilotes en MotoGP

Article précédent

Photos - Les Yamaha officielles et leurs pilotes en MotoGP

Article suivant

Deux mois après son opération, Márquez va bientôt être fixé

Deux mois après son opération, Márquez va bientôt être fixé
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Fabio Quartararo
Équipes SIC Racing Team
Auteur Willy Zinck