Bautista : Une ou deux bonnes courses et vous êtes prêt pour le MotoGP

partages
commentaires
Bautista : Une ou deux bonnes courses et vous êtes prêt pour le MotoGP
Par : Léna Buffa
24 août 2018 à 07:22

Le pilote espagnol, contraint de quitter le MotoGP, ne pouvait cacher son amertume à l'heure d'annoncer son départ pour le Superbike, bien qu'il y ait obtenu l'un des guidons les plus convoités.

Alvaro Bautista, Angel Nieto Team
Alvaro Bautista, Angel Nieto Team
Podium : Fabio Quartararo, Speed Up Racing
Alvaro Bautista, Angel Nieto Team
Fabio Quartararo, Speed Up Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Alvaro Bautista, Angel Nieto Team
Alvaro Bautista, Angel Nieto Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Alvaro Bautista, Angel Nieto Team
Alvaro Bautista, Angel Nieto Team
Alvaro Bautista, Angel Nieto Team
Le vainqueur Fabio Quartararo, Speed Up Racing
Alvaro Bautista, Angel Nieto Team, Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP

Álvaro Bautista a annoncé jeudi son départ prochain des Grands Prix mondiaux, où il évolue depuis ses 17 ans. Une nouvelle attendue depuis quelques semaines, et qui laisse au principal intéressé une certaine amertume. Il faut dire que le guidon auquel il aurait espéré pouvoir prétendre, celui décliné par Lorenzo puis Pedrosa dans la nouvelle équipe SIC-Yamaha, est confié à Fabio Quartararo, que Bautista a semblé viser directement dans ses commentaires à l'heure d'officialiser sa nouvelle aventure en Superbike.

"Je me souviens qu'il y a quelques années, vous passiez à la catégorie supérieure si vous gagniez ou si vous vous battiez pour la victoire dans les catégories inférieures, mais actuellement les managers deviennent fous parce que si vous faites une ou deux bonnes courses, alors [selon eux] vous êtes prêt pour passer à la catégorie supérieure. Je pense que ça n'est pas la bonne façon de le faire, quoi qu'il en soit la situation est celle-là", a-t-il commenté.

"Ça n'est pas moi qui décide des pilotes qui courent en MotoGP, mais pour moi, c'était plus correct par le passé d'accéder à la catégorie suivante après avoir gagné ou s'être battu pour la victoire au championnat. En ce moment c'est un peu différent."

Lire aussi :

Lin Jarvis a confirmé en marge du GP d'Autriche que Fabio Quartararo ferait équipe avec Franco Morbidelli au sein de la nouvelle équipe fournie par Yamaha la saison prochaine. Une opportunité en or pour le jeune pilote français qui, à 19 ans, s'est propulsé sur le devant de la scène cette année en remportant le GP de Catalogne.

Bautista ouvrira quant à lui un nouveau chapitre de sa carrière en rejoignant le World Superbike avec Ducati. Passé par tous les échelons, l'Espagnol a connu le succès en 125cc dans sa quatrième saison complète, avant d'accéder à la catégorie supérieure une fois titré. Là, il a à nouveau connu la victoire et s'est battu pour le titre durant trois saisons avant de faire le grand saut vers la catégorie reine, au sein de l'équipe officielle Suzuki. En neuf ans de MotoGP, il aura connu par deux fois le statut de pilote factory, avec la marque de Hamamatsu puis avec Aprilia, pilotant entre-temps une Honda du team Gresini – avec laquelle il a connu la pole et le podium – et désormais une Ducati satellite.

"J'ai pris du plaisir en 125cc, en 250cc et aussi en MotoGP, et je me tourne maintenant vers l'avenir. C'est un championnat différent, avec des motos différentes. J'aime beaucoup le MotoGP, mais ce pourrait aussi être très fun avec cette moto", suggère le natif de Talavera de la Reina. "Le Superbike, c'est un championnat en pleine croissance, qui s'améliore beaucoup. Je crois aussi que les marques le suivent beaucoup parce qu'au final […] la moto que les gens achètent est celle qui court en Superbike, qui gagne en Superbike."

Lire aussi :

Le retour à la victoire ?

Lorsqu'il lui a été demandé, après la conférence de presse, s'il était finalement heureux de son recrutement par l'équipe officielle Ducati, Álvaro Bautista a retrouvé le sourire. Il faut dire que c'est un guidon de qualité qu'il obtient, et cela lui permet de prolonger sa carrière à un âge où d'autres ont été contraints à une retraite forcée, mais aussi d'envisager retrouver le chemin de la victoire, dix ans après ses derniers succès en 250cc.

"Je suis content parce que je vais dans une équipe officielle, dans le Championnat du monde Superbike. Au final, nous, pilotes, aimons courir parce que la moto est notre passion et, franchement, on aime aussi gagner. À l'heure actuelle, pour pouvoir se battre pour la victoire dans un championnat du monde, il faut avoir une moto officielle, que ce soit en MotoGP ou en Superbike", a-t-il souligné.

"Durant toutes ces années en MotoGP, j'ai eu des motos officielles, mais qui n'étaient pas à ce moment-là les motos officielles pour gagner […], et des motos satellites avec lesquelles je me suis battu pour des top 5. Quand tout était réuni, on peut se battre pour un podium, mais pour gagner et se battre pour un titre, comme je l'ai fait dans les petites catégories, en MotoGP c'est difficile."

"J'ai reçu une opportunité dans un championnat du monde, avec un constructeur officiel, une moto compétitive, et je crois que cela me permettra de me battre pour des victoires et aussi pour le championnat. Alors, oui, je dois être content."

Prochain article MotoGP
Márquez : 59 points d'avance, "il est clair que c'est plus facile"

Article précédent

Márquez : 59 points d'avance, "il est clair que c'est plus facile"

Article suivant

Nouveau châssis et nouveau moteur dans le stand Aprilia

Nouveau châssis et nouveau moteur dans le stand Aprilia
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Grande-Bretagne
Lieu Silverstone
Pilotes Álvaro Bautista
Équipes Ángel Nieto Team
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités