MotoGP
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
EL1 dans
23 Heures
:
19 Minutes
:
15 Secondes
25 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
7 jours
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
EL1 dans
14 jours
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
29 jours

EL1 - Márquez assomme la concurrence d'entrée !

partages
commentaires
EL1 - Márquez assomme la concurrence d'entrée !
Par :
20 sept. 2019 à 08:50

Marc Márquez a réalisé le meilleur temps de la première séance d'essais libres du Grand Prix d'Aragón, avec une énorme avance de 1"6 sur le deuxième, Maverick Viñales.

Le soleil est présent ce matin sur le MotorLand Aragón, au début de la première séance d'essais libres. Les températures sont de 22°C dans l'air et 24°C en piste lorsque le feu vert s'affiche pour 45 minutes de roulage.

Lire aussi :

Dès les premières minutes, les limites de la piste piègent deux pilotes, à savoir Pecco Bagnaia et Karel Abraham, qui voient leurs premiers tours annulés. Álex Rins est le premier à mener la danse au classement, avec un 1'51"430. La grande majorité du plateau a choisi de débuter la séance avec un pneu soft à l'avant et un medium à l'arrière. Marc Márquez est l'exception la plus notable, avec un medium à l'avant et un hard à l'arrière.

Le Champion du monde est le premier à descendre sous les 1'50, avec un chrono de 1'49"410, devant Franco Morbidelli, qui a pris la roue du #93 dès la sortie de la pitlane. Márquez améliore en 1'48"771, alors que Rins connaît un souci sur sa Suzuki GSX-RR, et prend les voies externes du circuit pour ramener sa machine au stand.

 

Après dix minutes de séance, Márquez continue d'aligner des tours bien plus rapides que la concurrence. Après deux boucles en 1'48"7, il abaisse la marque de référence en 1'48"487, plus d'une seconde devant Pol Espargaró, Andrea Dovizioso, Maverick Viñales et Jack Miller. Dans le même temps, Álex Rins parvient à ramener sa machine au garage, après avoir été aidé par deux scooters.

L'entièreté du top 8 provisoire repasse par la pitlane au bout de 15 minutes de séance, toujours avec Marc Márquez au sommet de la hiérarchie. Valentino Rossi fait lui partie des pilotes déjà repartis pour un deuxième run, cette fois avec le même soft à l'avant, et un hard neuf à l'arrière. Il pointe à un faible 21e rang provisoire. Álex Rins a également repris la piste sur sa deuxième moto.

La majorité du plateau décide de repartir pour son deuxième run sur la même monte pneumatique que lors de la première tentative, afin d'observer l'usure des pneus et le rythme en gommes usées. Roulant ensemble en piste, Jack Miller et Maverick Viñales sont les premiers à améliorer significativement leurs chronos dans la deuxième moitié de la séance, se plaçant aux quatrième et cinquième rangs respectivement. Valentino Rossi a quant à lui retrouvé le chemin du top 10 quelques minutes plus tôt, avec la huitième position.

Álex Rins prend la deuxième place du classement provisoire, quelques millièmes devant Pol Espargaró, mais les plus proches poursuivants de Marc Márquez restent à 1"1 du pilote Repsol Honda. Maverick Viñales améliore par la suite son temps et se hisse au second rang, à 1"059 de Márquez. Le leader du championnat n'améliore pas son chrono du début de séance mais il aligne plusieurs tours consécutifs en 1'49"0, montrant d'ores et déjà une belle régularité pour ce début de week-end en Aragón.

Lire aussi :

Márquez à deux dixièmes du record !

Les améliorations arrivent dans les cinq dernières minutes, à commencer par Jack Miller, qui se place deuxième devant Joan Mir. Franco Morbidelli améliore ensuite et est le premier à se rapprocher à moins d'une seconde de Marc Márquez, pour quatre petits millièmes !

Le numéro 93, avec un medium neuf à l'avant et un soft neuf à l'arrière, améliore les trois premiers secteurs mais ralentit dans le quatrième. Sur son tour suivant, il reste à fond tout le long, et il signe un impressionnant 1'47"030, se plaçant deux secondes devant son plus proche poursuivant, Jack Miller !

Dans les dernières secondes, Fabio Quartararo parvient à se hisser au second rang, à un peu moins de deux secondes de la Honda de tête. Márquez améliore une dernière fois, et il place le temps de référence à 1'46"869, déjà très proche du record absolu de la piste (1'46"635) qu'il détient depuis 2015.

Maverick Viñales termine deuxième, à 1"6 de Márquez. Fabio Quartararo se classe troisième, devant Andrea Dovizioso, et Jack Miller. Joan Mir, Danilo Petrucci, Pol Espargaró, Franco Morbidelli et Takaaki Nakagami complètent le top 10 et sont donc provisoirement dans les places automatiquement qualificatives pour la Q2. Valentino Rossi doit se contenter d'une bien modeste 17e place, deux positions devant le revenant Mika Kallio, pour KTM. Jorge Lorenzo ferme la marche, à 4"1 de son équipier.

Spain GP d'Aragón - Essais Libres 1

P. Pilote Moto Tours Temps Écart
1 Spain Marc Márquez Honda 19 1'46.869  
2 Spain Maverick Viñales Yamaha 16 1'48.486 1.617
3 France Fabio Quartararo Yamaha 19 1'48.870 2.001
4 Italy Andrea Dovizioso Ducati 17 1'48.889 2.020
5 Australia Jack Miller Ducati 18 1'49.101 2.232
6 Spain Joan Mir Suzuki 19 1'49.101 2.232
7 Italy Danilo Petrucci Ducati 16 1'49.230 2.361
8 Spain Pol Espargaró KTM 17 1'49.30 2.431
9 Italy Franco Morbidelli Yamaha 19 1'49.304 2.435
10 Japan Takaaki Nakagami Honda 18 1'49.443 2.574
11 Portugal Miguel Oliveira KTM 17 1'49.445 2.576
12 Spain Aleix Espargaró Aprilia 15 1'49.508 2.639
13 Spain Álex Rins Suzuki 16 1'49.565 2.696
14 Spain Tito Rabat Ducati 18 1'49.607 2.738
15 United Kingdom Cal Crutchlow Honda 18 1'49.709 2.840
16 Italy Andrea Iannone Aprilia 18 1'49.809 2.940
17 Italy Valentino Rossi Yamaha 19 1'49.913 3.044
18 Italy Francesco Bagnaia Ducati 15 1'50.122 3.253
19 Mika Kallio KTM 18 1'50.128 3.259
20 Czech Republic Karel Abraham Ducati 16 1'50.155 3.286
21 Malaysia Hafizh Syahrin KTM 17 1'50.418 3.549
22 United Kingdom Bradley Smith Aprilia 17 1'50.455 3.586
23 Spain Jorge Lorenzo Honda 17 1'51.034 4.165

Article suivant
KTM s'explique : il fallait "penser à la sécurité" de Zarco

Article précédent

KTM s'explique : il fallait "penser à la sécurité" de Zarco

Article suivant

Pour Márquez, la course Moto2 de Misano a créé un précédent

Pour Márquez, la course Moto2 de Misano a créé un précédent
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Aragón
Catégorie EL1
Lieu MotorLand Aragón
Auteur Michaël Duforest