MotoGP
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

EL3 - Viñales brave des éléments hostiles

partages
commentaires
EL3 - Viñales brave des éléments hostiles
Par :
26 oct. 2019 à 00:44

Des conditions météo particulièrement difficiles et variables ont permis de voir Johann Zarco en tête des moniteurs de chronométrage pendant une bonne partie de la séance, avant que plus de pilotes ne prennent finalement la piste pour installer une marque.

Il ne pleut pas encore mais l'air est extrêmement frais, chargé et particulièrement venteux, promettant des précipitations supplémentaires, lorsque le chrono se déclenche pour les 45 minutes d'EL3. En bord de piste, les imperméables et les capuches suffisent à peine à réchauffer les commissaires et spectateurs, clairement saisis par les conditions.

C'est alors que seul Franco Morbidelli a trouvé le temps de boucler un tour lancé (1'36''338) qu'est déjà agité le drapeau rouge : les bourrasques de vent sont telles que le staff Pramac de Jack Miller a laissé filer un panneau d'affichage de ses mains et voit celui-ci reposer au milieu de la ligne droite des stands.

 
 

Quelques secondes qui suffisent à Joan Mir pour chuter dans la pitlane elle-même, sous l'œil de nombreux pilotes n'ayant même pas quitté leur box et semblant n'avoir aucune envie de le faire.

A la relance du chrono, il tombe bel et bien des gouttelettes sur la piste -à moins qu'il ne s'agisse des embruns de la mer, proche, balayant le circuit : s'aventurant en piste, Maverick Viñales et un Fabio Quartararo de retour aux affaires, gesticulent à l'adresse des commissaires de piste à l'abord de certaines courbes pour leur demander d'agiter le drapeau annonçant des conditions humides. Pas résolus à braver ces conditions sur lesquelles il y a finalement tout à perdre, ils retournent, comme les rares téméraires passés en piste, se réfugier dans les garages.

Sous l'œil pas vraiment amusé de Marc Márquez, qui n'a enfilé ni gants ni casque et préfère discuter avec la légende Giacomo Agostini, ou encore de Valentino Rossi, qui rappelle aux caméras et spectateurs que le bonnet jaune fluo est sans doute l'achat le plus inspiré à la boutique de merchandising de bord de piste, c'est Johann Zarco qui s'attribue le meilleur chrono, en 1'35''628, devant son ex-équipier KTM Pol Espargaró. Pas assez, quoi qu'il en soit, pour espérer aller changer quoi que ce soit aux temps cumulés signés sur le sec la veille en EL2.

 

La suite de la séance n'est qu'une observation du temps qui passe, au sens propre, et de gros plans sur les visages des hommes et femmes présents dans les garages sur la réalisation TV. Pol Espargaró est initialement le seul téméraire à décider de reprendre la piste, avant que Mir ne s'aventure de nouveau à son tour pour tenter de comprendre les raisons de sa chute du début de séance, avec les gommes pluie. 

Déterminé à emmagasiner quelques kilomètres au guidon d'une moto qu'il connaît encore à peine, Zarco reprend la piste dans les 12 dernières minutes, en pneus slicks. C'est aussi à ce moment que Márquez choisit d'aller observer les conditions, imposant une nouvelle référence pour cette séance (1'33''867) au passage, avant que le ciel ne se dégage et ne fasse place à quelques rayons de soleil. De quoi motiver presque l'ensemble du plateau à se lancer à l'assaut du bitume pour de brefs instants, et permettant à Márquez de faire baisser de manière significative la marque de référence (1'31''577), finalement battue dans les dernières secondes par Viñales et quelques autres pilotes, sans menacer toutefois les temps cumulés.

Lire aussi :

P. Pilote Tours Temps Écart
1 Spain Maverick Viñales 7 01'31.338  
2 Spain Marc Márquez 7 01'31.577 00.239
3 Spain Pol Espargaró 15 01'32.989 01.651
4 France Johann Zarco 11 01'33.630 02.292
5 Australia Jack Miller 7 01'34.248 02.910
6 France Fabio Quartararo 7 01'34.844 03.506
7 Finland Mika Kallio 10 01'35.051 03.713
8 Spain Álex Rins 4 01'35.263 03.925
9 Italy Franco Morbidelli 8 01'35.473 04.135
10 Italy Francesco Bagnaia 8 01'35.747 04.409
11 Czech Republic Karel Abraham 7 01'35.990 04.652
12 United Kingdom Cal Crutchlow 4 01'47.649 16.311
13 Italy Andrea Dovizioso 0    
14 Italy Danilo Petrucci 0    
15 Italy Andrea Iannone 0    
16 Spain Joan Mir 0    
17 Spain Aleix Espargaró 0    
18 Italy Valentino Rossi 0    
19 Spain Tito Rabat 0    
20 Malaysia Hafizh Syahrin 0    
21 Portugal Miguel Oliveira 0    
22 Spain Jorge Lorenzo 0    

Article suivant
Tests : Michelin et les teams factory sont déjà en 2020

Article précédent

Tests : Michelin et les teams factory sont déjà en 2020

Article suivant

EL4 - Séance écourtée, chute à 300 km/h d'Oliveira

EL4 - Séance écourtée, chute à 300 km/h d'Oliveira
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Australie
Catégorie EL3
Auteur Guillaume Navarro