KTM menacé par Aprilia après sa déconvenue en Malaisie

partages
commentaires
KTM menacé par Aprilia après sa déconvenue en Malaisie
Par : Willy Zinck
7 nov. 2018 à 17:21

L'équipe autrichienne n'a pu marquer qu'un point à Sepang, et voit son adversaire italienne revenir sur ses talons au championnat des constructeurs. Tout se jouera à Valence entre les deux belligérants.

Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing

À l'instar de la saison 2017, la fin de la présente campagne promet de se jouer à rien entre KTM et Aprilia. L'enjeu ? Ne pas terminer dernier du championnat des constructeurs. Mais si la marque autrichienne tient pour l'instant l'avantage sur sa rivale italienne, celui-ci ne s'élève guère plus qu'à deux points.

Lire aussi :

Il faut dire que les troupes de Mattighofen se sont bien compliqué la tâche en Malaisie. Après un top 10 de bon augure en Australie par l'intermédiaire de Bradley Smith, les RC16 sont nettement rentrées dans le rang à Sepang.

Les choses étaient déjà mal embarquées en qualifications, où Pol Espargaró et son coéquipier anglais s'étaient respectivement positionnés en 16e et 17e positions. Le premier cité payait en effet le prix d'un choix du pneu médium peu convaincant, pendant que Smith, qui semblait disposer de la vitesse nécessaire pour passer en Q2, a vu ses espoirs douchés par une chute dans le virage 11.

Un point et puis c'est tout

La course ne fut guère plus réjouissante, bien que le Britannique soit parvenu à rallier l'arrivée en 15e position, et à décrocher le petit point qui va avec. Certes déçu de sa prestation, celui qui rejoindra les rangs d'Aprilia en qualité de pilote essayeur l'an prochain, en parallèle d'un engagement dans le nouveau championnat de motos électriques, cherchait les sources de motivation à l'heure d'aborder sa dernière épreuve avec KTM, à la fin de la semaine prochaine à Valence.

Lire aussi :

"Nous avons manqué de performance durant toute la course en raison de problèmes techniques, ce qui signifie que nous n'avons pas pu faire nos temps au tour habituels", a-t-il d'abord déploré lors de son point presse. "J'ai pu finir la course et prendre un point, ce qui est positif alors qu'il ne reste que cinq points entre Pol et moi à l'approche de la dernière course. Cinq points, c'est quelque chose de difficile à gagner, mais cela reste amusant d'être dans cette situation."

On connaît donc clairement l'objectif de l'Anglais pour la dernière manche : battre son coéquipier au championnat. Pour cela, il faudra donc à minima viser une place dans le top 10 en Espagne, et espérer que son voisin de garage ne marque pas le moindre point.

Pas facile, mais à bien y regarder Espargaró subit une mauvaise passe qui dure désormais depuis plusieurs courses, y compris en Malaisie. "J'ai perdu de la puissance pendant que j'étais 11e, et nous ne savons pas pour le moment de quel problème il s'agissait, mais les gars sont en train de vérifier", a expliqué l'Espagnol à Sepang. "Les dernières semaines ont été difficiles : nous n'avons pas eu de bonnes sensations au Japon, et en Australie nous avons été rapides mais le pneu a crevé, et cette fois-ci nous avons eu ce problème."

Pendant ce temps, Aprilia a inscrit des points précieux avec la 11e place à l'arrivée d'Aleix Espargaró. Un résultat qui permet aux troupes de Noale de recoller à deux unités seulement de KTM au championnat des constructeurs. Voilà qui plante donc le décor pour une course qui s'annonce décisive à Valence entre les deux marques.

Article suivant
Petrucci bridé par un mauvais choix de pneu arrière

Article précédent

Petrucci bridé par un mauvais choix de pneu arrière

Article suivant

Rossi : "Pour moi, les problèmes ne sont pas réglés"

Rossi : "Pour moi, les problèmes ne sont pas réglés"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Malaisie
Catégorie Course
Lieu Sepang International Circuit
Pilotes Bradley Smith , Pol Espargaró
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions