Márquez et Honda arrivent à Indy en position de force
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Jorge Lorenzo, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing et Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Le vainqueur Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Jorge Lorenzo, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing et Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team

Partie en vacances en fêtant son premier doublé de l'année, l'équipe officielle Honda arrive en terrain ami, cette semaine à Indianapolis, pour la reprise du Championnat. La marque peut se targuer d'être invaincue sur le sol américain depuis l'édition 2010 de ce même Grand Prix, ce qui fait à ce jour onze succès consécutifs aux Etats-Unis!

Marc Márquez contribue grandement à cette tendance, et c'est bien lui qui s'annonce comme l'homme à battre ce week-end, pas uniquement en tant que double vainqueur en date à Indy... mais aussi parce que personne ne l'a battu sur le sol américain depuis qu'il a rejoint la catégorie reine! Au cumul de ses carrières Moto2 et MotoGP, l'Espagnol compte même huit victoires consécutives outre-Atlantique, de quoi inspirer le respect.

"Quand j'arrive aux Etats-Unis, je me sens super bien sur ces circuits. Ce sont des tracés anti-horaires et je pense que cela m'aide, parce que je m'entraîne beaucoup sur des pistes comme celles-ci et j'aime ça," explique-t-il. "Depuis l'année dernière, ce circuit a un peu changé et, franchement, je préférais l'ancien : il avait beau être étrange, il était différent. Cette piste est maintenant plus semblable aux autres, mais je continue à l'apprécier. J'aime bien le bitume, aussi, parce que c'est très glissant."

"C'est un bon circuit pour nous, même si depuis l'année dernière et la modification du tracé les Yamaha sont beaucoup plus proches. Je pense néanmoins que l'on peut disputer un bon week-end. La météo sera incertaine, mais on va essayer de faire de notre mieux," promet Marc Márquez.

Remonté au quatrième rang du Championnat, le pilote Honda ne se fait pas d'illusions sur sa situation, mais préfère aborder les courses les unes après les autres et mettre toutes les chances de son côté, aussi incertaines soient-elles.

"Je sais que je suis très loin [au Championnat], mais on va essayer de se concentrer comme on l'a fait sur les deux dernières courses. On va faire de notre mieux, attaquer à la limite et on verra bien," prévient le pilote espagnol. "Les dernières courses se sont beaucoup mieux passées. La pause de la mi-saison est arrivée pile au moment où j'aurais voulu encore plus de courses!"

Pas question de revenir au châssis 2015

Les vacances ont peut-être coupé Márquez dans son élan, il n'empêche qu'il a eu le temps de réaliser de prometteurs essais privés à Misano avant de remiser ses cuirs au placard pour quelques semaines de repos. "Les essais de Misano se sont avérés importants. On a changé certaines petites choses sur la moto et elles semblent apporter du mieux," indique-t-il.

"Je vais continuer avec le châssis 2014," précise l'Espagnol, revenu à cet ancien matériel depuis Assen. Et de poursuivre : "On a testé différentes choses et cela nous a permis de recueillir des informations pour la moto de l'année prochaine. Mis à part le châssis, on a changé d'autres petites choses, qui semblent beaucoup nous aider, mais à ce niveau il est difficile de trouver deux dixièmes - même un dixième, c'est compliqué. Je suis content, parce qu'on a trouvé un tout petit quelque chose, cela m'aide un peu."

Un Márquez à l'aise est un Márquez qui gagne... Ses adversaires sont prévenus!

 

partages
commentaires
Valentino Rossi - "Chaque week-end, une nouvelle histoire"

Article précédent

Valentino Rossi - "Chaque week-end, une nouvelle histoire"

Article suivant

Jorge Lorenzo prêt à profiter d'une dynamique positive

Jorge Lorenzo prêt à profiter d'une dynamique positive
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021