Márquez le plus rapide "sur le papier"

partages
commentaires
Márquez le plus rapide "sur le papier"
Par :
29 mars 2019 à 22:00

Meilleur temps de la première séance d'essais libres du Grand Prix d'Argentine, Marc Márquez s'est concentré sur le rythme de course dans l'après-midi.

Le Champion du monde en titre le sait, il a ce week-end une chance d'évoluer sur un terrain particulièrement propice à sa Honda RC213V, et ce malgré son dimanche plutôt compliqué vécu en 2018 !

Le rythme sur un tour semble être là pour le porteur du numéro 93, qui s'est concentré sur un travail de fond dans l'après-midi, avec un seul pneu arrière utilisé pour l'ensemble de ses tours en EL2.

Lire aussi :

"Dès que je suis allé en piste ce matin, je me suis senti très fort, très bien, les lignes étaient là, et j'étais content. Sur le papier, au niveau du rythme, je suis le plus rapide, c'est la réalité, mais nous sommes vendredi. Ce serait mieux si c'était comme ça après le warm-up, mais là pour l'instant je pense que ça va être de plus en plus serré, car le grip va beaucoup s'améliorer. On sait que quand il y a un grip faible, c'est un de mes points forts et là où je me sens bien avec la moto."

Alors que la majorité des pilotes semble rencontrer une forte baisse des performances avec les pneumatiques Michelin après une dizaine de tours de piste, le pilote Honda semble serein, et n'a pas connu de grande déconvenue lors de son run de 19 boucles.

"On travaille là-dessus. Sur cette piste, être rapide sur un tour est 'facile', mais l'un des points les plus difficiles est d'être constant sur cette longue course, c'est un circuit exigeant pour les pneus, et on travaille là-dessus, pour essayer de garder le rythme et les temps au tour. Pour l'instant on arrive à le faire, mais il faut encore améliorer des choses."

En difficulté il y a trois semaines au Qatar avec sa monte pneumatique, avant de finir toutefois au deuxième rang derrière Andrea Dovizioso, Marc Márquez se montre satisfait des pneus amenés en Argentine par Michelin, proches de ceux utilisés en 2018.

"Ici pour le moment, tous les pneus fonctionnent bien. Bien sûr, sur chaque circuit c'est différent, et ici ils ont apporté une allocation de pneus plus proche de l'an dernier. Cela fonctionne bien, on a des options différentes, on a plus ou moins les mêmes pneus qu'au Qatar, mais juste un cran plus dur à l'avant. Je me sens bien avec les pneus pour l'instant, mais ce matin j'avais une sensation, l'après-midi des sensations différentes, je devais changer mon style de pilotage, et je pense que demain le grip sera meilleur, on sera plus rapide, et les pneus fonctionneront différemment."

Article suivant
Honda obtient la validation de son déflecteur en Argentine

Article précédent

Honda obtient la validation de son déflecteur en Argentine

Article suivant

Dovizioso, leader ravi mais prudent

Dovizioso, leader ravi mais prudent
Charger les commentaires
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu