MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Michelin : décision imminente sur les pneus 2020

partages
commentaires
Michelin : décision imminente sur les pneus 2020
Par :
14 nov. 2019 à 11:50

Le nouveau pneu arrière testé cette année pourrait d'ici peu être annoncé en remplacement de celui qui est actuellement utilisé en MotoGP. Le but ? Un gain de performance et de durée de vie.

La nouvelle carcasse de pneu arrière testée à plusieurs reprises au cours de l'année pourrait sous peu rejoindre l'allocation Michelin en vue de la saison 2020. Évalué lors des tests de Barcelone, Brno et Misano, ce pneu a ensuite fait l'objet d'un essai lors d'une séance spéciale organisée dans le cadre du Grand Prix d'Australie, à Phillip Island. L'occasion de recueillir des données cruciales sur une piste exigeante, et désormais déterminantes dans le choix qui sera fait.

Michelin a encore du temps pour communiquer aux instances et aux concurrents le détail de son allocation de pneus pour 2020, néanmoins une décision prise tôt permettra aux équipes de se préparer au mieux en cas de changement de produit. "Nous devons la déposer d'ici au Grand Prix du Qatar, avant la première course, nous avons donc du temps pour y réfléchir. Mais il est plus judicieux d'y réfléchir maintenant, de sorte que nous puissions arriver sur les tests de pré-saison avec les pneus que nous aurons pour la saison et permettre aux équipes de les utiliser sur les nouvelles motos", explique Piero Taramasso à Motorsport.com.

Lire aussi :

"L'objectif est de passer à la nouvelle construction, et je dois dire que les données que nous avons analysées jusqu'à présent sont encourageantes. Sauf surprise de dernière minute, je crois que nous irons dans cette direction. […] Il n'est pas exclu qu'il puisse y avoir une annonce précisément à Valence", précise le responsable deux-roues de Michelin Motorsport, qui souhaitait prendre le temps d'analyser en profondeur les données recueillies à Phillip Island il y a trois semaines.

"Malgré une météo variable, le vendredi nous avons réussi à mener ce test, qui était important pour nous, car les pilotes ont essayé la nouvelle construction arrière. Ils ont tous choisi la gomme tendre, qui était la même que celle de l'allocation pour le week-end de course. Ils ont fait des runs de 11-12 tours, comme nous l'avions demandé", explique l'Italien. "Il s'agissait d'un test destiné à vérifier la durée de vie de la nouvelle construction et c'est la raison pour laquelle nous avons demandé de rouler assez longuement et en attaquant. Les pilotes ont très bien collaboré et nous avons vu de bons temps, mais nous n'étions pas surpris car en termes de performances nous avions déjà obtenu des indications positives. À Phillip Island, nous avons eu une confirmation sur ce point et sur les sensations des pilotes, qui ressentent plus de stabilité et peuvent donc accélérer plus tôt."

Pas trois pneus arrière différents en 2020

Accueilli positivement par les pilotes depuis les premiers tests, ce pneu offre un gain évalué à une demi-seconde au tour et une durée de vie améliorée. Si cette carcasse devait être validée en vue de 2020, elle supplanterait celle qui est utilisée actuellement afin d'éviter la confusion dans une allocation trop plurielle. "L'objectif est de passer à la nouvelle de manière définitive, à l'exception de l'Autriche et de la Thaïlande, où nous aurons toujours la construction spéciale pensée pour les températures élevées. J'exclus qu'il puisse y avoir une allocation avec trois pneus arrière différents, car ce serait vraiment trop compliqué", explique Taramasso.

Lire aussi :

La saison 2020 commençant dès mardi, avec le traditionnel test de Valence, Michelin va saisir l'occasion pour mener une dernière comparaison entre les deux construction, l'actuelle et la nouvelle. "Nous proposerons une spécification arrière avec la nouvelle construction, avec donc la carcasse que nous avons essayée à Phillip Island. Sur les trois solutions arrière, l'une aura cette spécification, de sorte que les pilotes et les équipes puissent commencer à y travailler aussi bien en termes de réglages que de moteur. Il semble que ce nouveau pneu arrière, qui offre plus de grip, aura aussi une influence sur la mise en place des régimes moteur. L'intention est donc d'en fournir une pour le moment et ensuite d'augmenter la disponibilité sur les prochains tests."

Afin précisément de concentrer le travail sur les carcasses, Michelin apportera au test de Valence des mélanges de gommes déjà bien connus des équipes et des pilotes. Un travail sur les gommes est en revanche prévu pour le test de Jerez, puis pour ceux du début d'année à Sepang et Losail.

Rappelons enfin que le manufacturier clermontois a par ailleurs travaillé cette année sur un nouveau pneu avant, dont la structure est destinée à offrir plus de sensations en entrée de virage et plus de grip sur l'angle. Celui-ci ne doit toutefois rejoindre l'allocation qu'en 2021.

Propos recueillis par Matteo Nugnes  

Article suivant
Lorenzo convoque une conférence de presse "exceptionnelle"

Article précédent

Lorenzo convoque une conférence de presse "exceptionnelle"

Article suivant

Lorenzo met un terme à sa carrière

Lorenzo met un terme à sa carrière
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Auteur Léna Buffa