MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Morbidelli : Les gens ont raison de croire en Quartararo

partages
commentaires
Morbidelli : Les gens ont raison de croire en Quartararo
Par :
3 août 2018 à 06:19

Le possible binôme Morbidelli-Quartararo qui pourrait être formé pour la saison prochaine alimente les discussions dans le paddock de Brno, sans toutefois qu'aucune annonce ne puisse être faite.

Fabio Quartararo, Speed Up Racing
Le vainqueur Fabio Quartararo, Speed Up Racing
Fabio Quartararo, Speed Up Racing
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Fabio Quartararo, Speed Up Racing
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Alvaro Bautista, Angel Nieto Team
Alvaro Bautista, Angel Nieto Team, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Alvaro Bautista, Angel Nieto Team
Alvaro Bautista, Angel Nieto Team, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing

Les retrouvailles du paddock MotoGP ont relancé les discussions sur l'avenir, autour des quelques places qui n'ont pas encore été attribuées pour la saison prochaine. Alors que Brno était, il y a encore peu de temps, le rendez-vous marquant traditionnellement le début du marché des transferts, il ne reste aujourd'hui que peu de guidons à pourvoir et la situation qui suscite le plus d'attention est celle de la seconde équipe Yamaha.

Un line-up Morbidelli-Bautista semble aujourd'hui se détacher parmi les options favorites, néanmoins aucune officialisation n'a encore pu être faite en ce sens. Interrogé jeudi en République Tchèque, le pilote italien a fait savoir que les choses avançaient, sans pouvoir en dire plus pour le moment.

"On travaille, clairement", indique Franco Morbidelli. "Je dirais qu'on a progressé en comparaison du Sachsenring. Les choses deviennent chaque fois plus réelles, mais je ne peux toujours pas en dire beaucoup plus, parce que… je ne peux pas."

Aujourd'hui pilote pour un team Marc VDS dans la tourmente, Morbidelli est pressenti depuis la première heure pour faire partie de la nouvelle équipe satellite Yamaha l'an prochain. Mais tandis qu'il a été envisagé de l'associer d'abord à Jorge Lorenzo, puis à Dani Pedrosa, avant que chacun d'eux ne décline l'offre, c'est aujourd'hui Fabio Quartararo qui tient la corde. Un transfert en MotoGP qui aurait été inattendu il y a moins de deux mois, mais qui viendrait désormais récompenser les progrès fulgurants du jeune Français en Moto2.

Lire aussi :

"Je pense que Fabio est un super pilote", salue Morbidelli. "Il est encore très jeune, mais c'est un super pilote. Il a connu quelques mauvaises années. Il y a des gens qui croient beaucoup en lui et je pense qu'ils ont raison parce qu'il a montré qu'il avait vraiment du talent. Seul l'avenir nous dira si c'est un bon transfert ou un mauvais, mais je lui souhaite bonne chance s'il devient mon coéquipier."

Quartararo, "un pari" pour Rossi

Régulièrement interrogé sur le sujet en tant qu'observateur attentif mais aussi dirigeant de l'Academy de pilotes à laquelle appartient Franco Morbidelli, Valentino Rossi croit savoir que la place aux côtés de son poulain se joue entre Quartararo et Bautista, deux candidats au profil diamétralement différent.

"Je n'en sais pas beaucoup, mais je suis la situation et ça semble se jouer entre Álvaro et Quartararo – j'en sais autant que vous, pas plus", assure le Docteur à l'attention des journalistes. "Ce sont deux décisions très différentes : d'un côté, Quartararo est rapide et il a assurément du talent, mais pas d'expérience ; de l'autre, Álvaro a beaucoup d'expérience en MotoGP et c'est un choix plus sûr, l'autre choix est plus un pari. Je ne sais pas, il faut qu'ils décident. Cette année, Quartararo a été très, très rapide sur deux courses, mais en Moto2 c'est parfois difficile à comprendre. Quartararo pilote la Speed Up et, sur certaines pistes, la moto paraît très rapide, mais sur d'autres il semble être en difficulté, alors je ne sais pas."

Présent en conférence de presse aux côtés de Valentino Rossi, Álvaro Bautista n'a pas échappé, jeudi, aux questions portant sur son avenir, lui qui a déjà expliqué sa frustration, ne sachant plus ce qu'il doit faire pour convaincre qu'il mérite de conserver une place en MotoGP après neuf ans dans la catégorie.

Lire aussi :

"Il n'y a pas de places en MotoGP, il n'y a que deux ou trois places, mais pour le moment, pour moi rien n'est clair", a-t-il indiqué du bout des lèvres, ajoutant un peu plus tard : "Ça n'est pas moi qui prends la décision, alors je préfère ne pas trop en dire à ce sujet."

Semblant ne conserver qu'un infime espoir de pouvoir poursuivre sa carrière en MotoGP, Bautista ne souhaite pas, pour l'heure, évoquer d'autres options d'avenir. "Pour le moment, s'il y a des places en MotoGP, mon esprit est focalisé sur le MotoGP. Alors si je suis dans cette situation [celle de partir, ndlr] j'y penserai, mais pour le moment c'est le MotoGP que j'ai à l'esprit."

Article suivant
La guerre des mots à son paroxysme entre Lorenzo et Dovizioso

Article précédent

La guerre des mots à son paroxysme entre Lorenzo et Dovizioso

Article suivant

Météo - Avis de grosse chaleur sur Brno

Météo - Avis de grosse chaleur sur Brno
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de République Tchèque
Pilotes Álvaro Bautista , Fabio Quartararo , Franco Morbidelli
Auteur Léna Buffa