Moteurs utilisés : Yamaha à la limite, Honda économe

Après trois des 14 manches de la saison MotoGP, la marge laissée par l'allocation moteur est bien différente d'un camp à l'autre, Yamaha et Honda étant aux extrêmes.

Moteurs utilisés : Yamaha à la limite, Honda économe

Les trois alertes moteur rencontrées par Yamaha à Jerez laissent des traces dans la marge de manœuvre des pilotes pour la suite de la saison. Alors que le constructeur garde le mystère sur les soucis qui ont frappé les blocs renvoyés à l'usine pour analyses, mais que le clan d'Iwata a heureusement été épargné par les pannes à Brno, le constat reste évident après trois des 14 manches du championnat : les M1 sont à la limite, là où les Honda, à l'inverse, conservent le maximum de marge de manœuvre possible.

Lire aussi :

Après le deuxième Grand Prix, Maverick Viñales avait déjà utilisé au moins une fois ses cinq moteurs et Valentino Rossi en était à quatre. Tous deux avaient vu l'un de leurs blocs être retiré de leur allocation, car envoyé à l'usine japonaise pour un contrôle à la suite du premier Grand Prix de la saison.

Pour le troisième week-end de course, Viñales a utilisé exactement les mêmes moteurs qu'au GP d'Andalousie, à savoir le quatrième et le cinquième de son allocation. Sur les quatre qui lui restent, il n'en a donc utilisé que deux lors des courses, les deux autres n'ayant été enregistrés que pour des essais.

Franco Morbidelli a subi le même sort que les pilotes officiels après la deuxième course de Jerez, en voyant un de ses moteurs l'abandonner en course et par conséquent être retiré de son allocation. Lui aussi a donc utilisé son cinquième moteur lors du troisième week-end de course. Celui-ci n'a toutefois été enregistré que pour les EL4 et les qualifications, et il a fait les autres séances avec son troisième moteur.

Toujours dans le clan Yamaha, son coéquipier Fabio Quartararo en est à quatre, puisqu'il est le seul à n'en avoir perdu aucun. Mais, à l'instar de Viñales, le Français n'en a utilisé que deux différents lors des courses à proprement parler.

Marc Marquez, Repsol Honda Team

Parmi les cinq autres constructeurs de la catégorie, aucun des pilotes n'a utilisé plus de trois moteurs à ce stade. On a ainsi pu voir Jack Miller et les deux pilotes Suzuki enregistrer un nouveau moteur à Brno et l'utiliser pour l'intégralité des journées de samedi et dimanche. Tito Rabat a quant à lui utilisé un troisième bloc pour les EL3, le warm-up et la course en République Tchèque.

Quant à Andrea Dovizioso, Johann Zarco et Danilo Petrucci, ils ont vu leur troisième moteur enregistré à Brno mais uniquement pour des essais, puisqu'ils ont repris pour la course un moteur qui avait déjà roulé à Jerez.

Lire aussi :

Pecco Bagnaia en a lui aussi utilisé trois jusqu'à présent, le troisième ayant été enregistré pour les EL1 de Brno, par contre il en a perdu un après la deuxième course de Jerez. Absent de la majeure partie du Grand Prix de République Tchèque après s'être blessé vendredi, il a un peu plus de marge que ses collègues pour utiliser ceux qui lui restent, mais les moteurs qui lui sont attribués reprendront la piste dès le Grand Prix d'Autriche, où il sera officiellement remplacé.

Dans le clan KTM, Iker Lecuona en a lui aussi utilisé trois, et en a perdu un. Son allocation est toutefois de sept moteurs sur l'ensemble du championnat grâce aux concessions dont bénéficie KTM. Les autres pilotes du constructeur autrichien ainsi que ceux d'Aprilia, qui sont soumis à cette même règle, ont utilisé seulement deux moteurs sur leur total de sept.

Enfin, les pilotes Honda n'ont utilisé pour le moment que deux moteurs, sur les cinq que leur concède le règlement. Il est à noter que Marc Márquez, bien qu'il n'ait à titre personnel réalisé qu'un week-end complet et une journée d'essais libres avortée, est remplacé par Stefan Bradl et que son allocation et l'utilisation qui en est fait est donc transférée sur l'Allemand.

partages
commentaires
Luca Marini, candidat à un guidon Ducati en 2021 ?

Article précédent

Luca Marini, candidat à un guidon Ducati en 2021 ?

Article suivant

Dovizioso : "Trouvez-moi une personne qui comprend ce qui se passe !"

Dovizioso : "Trouvez-moi une personne qui comprend ce qui se passe !"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Équipes Yamaha Factory Racing , Repsol Honda Team
Auteur Léna Buffa
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021