MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Pedrosa s'est senti "un peu idiot" à l'arrêt de la course

partages
commentaires
Pedrosa s'est senti "un peu idiot" à l'arrêt de la course
Par :
Traduit par: Léna Buffa
28 juin 2016 à 11:30

Dani Pedrosa regrette la décision des commissaires de suspendre la course d'Assen au plus fort de la pluie, alors qu'il était le plus rapide en piste et qu'en quatre tours, il avait repris 13 secondes au leader.

Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team pit board
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team et Marc Marquez, Repsol Honda Team

O.P., Assen - Vendredi, après avoir disputé l'une de ses pires journées d'essais libres depuis qu'il a rejoint le MotoGP, le pilote espagnol semblait avoir touché le fond, lui qui reconnaissait qu'il n'y avait rien à faire avec l'actuel prototype Honda compte tenu de l'ADN qui coule dans ses veines.

La situation n'a fait qu'empirer samedi, en qualifications, où il a enregistré le 16e temps sans même pouvoir en passer par la Q2. Personne n'imaginait alors que, le lendemain, Dani Pedrosa quitterait le circuit furieux à l'idée que l'on venait de le priver d'une victoire qui paraissait à portée de main.

Il se trouve que l'Espagnol a réussi mieux que quiconque à définir la bonne stratégie, à la fois en choisissant la spécification de pneu pluie la plus soft à l'arrière et en la gérant au mieux durant les premiers tours du Grand Prix, avant que celui-ci ne soit suspendu à cause de la pluie.

Parti de la 15e place (suite à la pénalité d'Andrea Iannone), il a remonté le peloton jusqu'à boucler le premier tour en 6e position, puis se hisser à la 5e place dans le troisième tour, et ce avant que la piste ne commence à s'assécher et que ses pneus n'entrent en zone de danger.

"Quand le bitume s'est asséché, j'ai dû prendre soin de mes pneus et je ne voyais quasiment pas celui de devant. Dès que je mettais les gaz, tout le monde me passait en ligne droite", explique Dani Pedrosa, qui a peu à peu perdu des places jusqu'à boucler le dixième tour en 10e position, à plus de 18 secondes du leader, qui était à ce moment-là Yonny Hernández.

C'est alors que les nuages ont cédé et déversé sur la piste des torrents d'eau, des circonstances dont Pedrosa a tenté de profiter en tirant l'avantage de son choix de pneus. Dans les quatre tours qui ont suivi, le Catalan a repris 13 secondes au leader et gagné quatre places dans la hiérarchie. Il tournait alors plus de quatre secondes plus vite que la tête de la course et sa première victoire de la saison semblait plus proche que jamais.

Les commissaires ont cependant décidé de présenter le drapeau rouge, neutralisant aussi bien la course que les chances de victoire du pilote Honda qui, après le restart, et désormais chaussé des mêmes pneus que les autres, a chuté dès les premiers virages.

"Quand il s'est mis à pleuvoir, j'ai pu pousser sur le pneu et j'ai commencé à récupérer des places tandis que ceux qui avaient opté pour le pneu dur commençaient à rencontrer des problèmes", explique-t-il. "Oui, il est vrai qu'il a beaucoup plu, mais tu te sens un peu idiot quand la course est stoppée de cette manière alors que tu avais la bonne stratégie. Il faut garder à l'esprit qu'il y a eu plus de chutes pendant la seconde course que la première."

Article suivant
Pol Espargaró - "Compliqué de se battre contre les Honda et Ducati"

Article précédent

Pol Espargaró - "Compliqué de se battre contre les Honda et Ducati"

Article suivant

Catalunya - Il faudra du temps avant de définir le futur tracé MotoGP

Catalunya - Il faudra du temps avant de définir le futur tracé MotoGP
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Pays-Bas
Lieu Assen
Pilotes Dani Pedrosa Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Oriol Puigdemont