De 19 à 40 ans, un plateau MotoGP qui fera date

partages
commentaires
De 19 à 40 ans, un plateau MotoGP qui fera date
Par :
7 mars 2019 à 07:37

Dimanche, lorsque les feux s'éteindront dans la ligne droite de Losail, le championnat MotoGP s'élancera pour une nouvelle saison, avec 22 titulaires prêts à en découdre pour tenter de s'approprier la couronne mondiale. Un plateau aux âges et aux palmarès variés.

Lire aussi :

50% de changement

Le plateau 2019 du MotoGP sera formé de 22 pilotes et, pour la moitié d'entre eux, il y aura du changement ! Le plus important concerne bien entendu les quatre pilotes qui font cette année leurs débuts en catégorie reine : Quartararo, Bagnaia, Mir et Oliveira, quatre jeunes pousses en provenance directe du Moto2.

Parmi ceux qui étaient déjà engagés l'an dernier en MotoGP, ils sont deux à intégrer une nouvelle équipe, mais sans changer de marque de moto (Petrucci et Abraham). À l'inverse, Syahrin garde sa place chez Tech3 tout en passant de Yamaha à KTM. Enfin, quatre autres pilotes opèrent un changement complet en découvrant à la fois une nouvelle structure et une nouvelle machine : Morbidelli qui passe sur la Yamaha satellite, Zarco qui arrive chez KTM, Iannone chez Aprilia et Lorenzo chez Honda.

Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing

Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team

Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Le défi du Majorquin est assurément le plus attendu, à en croire le vent de folie qui s'est emparé du championnat lorsque son transfert a été annoncé au printemps dernier, prenant alors bien des observateurs de court. Après son passage chez Yamaha et Ducati, il sera intéressant de voir si le numéro 99 parviendra à atteindre la victoire avec une troisième marque. Et bien qu'il soit actuellement diminué par une blessure, certains parieraient malgré tout sur son succès dès le Grand Prix d'ouverture, ce qui serait alors un événement ô combien marquant !

Voir aussi :

Jusqu'à aujourd'hui, le MotoGP n'a connu que quatre cas de pilotes ayant réussi à remporter leur première course avec une nouvelle marque. On se souvient en effet de l'exploit de Valentino Rossi en 2004, qui avait non seulement gagné sa première épreuve avec Yamaha mais aussi la dernière qu'il avait disputée avec Honda fin 2003, si bien qu'il reste à ce jour le seul à avoir ainsi pu s'imposer coup sur coup avec deux marques différentes. Par la suite, Casey Stoner a quant à lui fait coup double en gagnant sa première course avec Ducati (en 2007), mais aussi la première avec Honda (en 2011). Le dernier cas en date est celui de Maverick Viñales, qui a remporté il y a deux ans le premier Grand Prix dont il prenait le départ avec Yamaha.

Enfin, on notera que six pilotes inscrits en 2018 ont quitté le championnat : Dani Pedrosa est devenu pilote d'essais, Álvaro Bautista a rejoint le World Superbike (avec succès), Scott Redding le BSB, Xavier Siméon le MotoE et Tom Lüthi le Moto2. Lui aussi devenu pilote de tests, Bradley Smith fera cependant durer les réjouissances, car il sera inscrit au départ de ce Grand Prix du Qatar en tant que wild-card.

Quatre petits nouveaux

On l'a dit, quatre pilotes accèdent cette année pour la première fois à la catégorie reine, et là aussi les paris vont bon train quant aux performances qu'ils parviendront à réaliser sur ce premier Grand Prix, d'autant qu'ils n'ont pas joué les seconds rôles pendant les essais hivernaux.

Lire aussi :

L'Histoire du MotoGP ne plaide toutefois pas en leur faveur : depuis la création de la catégorie en 2002, un seul rookie a réussi à boucler des tours en tête lors de sa première course, en l'occurrence Johann Zarco à Losail il y a deux ans, et aucun d'eux n'a jamais gagné sa toute première épreuve (le dernier étant Max Biaggi en 1998, en 500cc donc). Depuis 2002, ils ne sont que trois à être passés près du Graal et à avoir terminé leur première course MotoGP sur le podium : Marc Márquez s'était classé troisième en 2013, Dani Pedrosa avait obtenu la deuxième place en 2006, tout comme Jorge Lorenzo à ses débuts en 2008.

Outre cette deuxième place rapidement conquise, Lorenzo se distingue en ayant été le seul à décrocher la pole position lors de ses premières qualifications en MotoGP − justement à Losail, en 2008. Cette même année, il s'agissait même d'un doublé de débutants sur la grille de départ, puisque James Toseland s'était qualifié deuxième, cependant l'exploit n'en est pas moins rare.

 

Quartararo et Rossi dans l'Histoire

La moyenne d'âge cette année est de 26,9 ans, mais les disparités sont particulièrement fortes. Fabio Quartararo va inscrire une nouvelle page de l'Histoire du championnat en faisant ses débuts à seulement 19 ans (il fêtera ses 20 ans avant Jerez) et en devenant le troisième pilote le plus jeune à débuter en MotoGP après Michel Fabrizio (19 ans et 7 mois) et John Hopkins (18 ans et 10 mois).

Quartararo n'était pas encore né... que Rossi devenait déjà Champion du monde, en 125cc ! Aujourd'hui les deux hommes s'apprêtent à partager la piste, alors que le Docteur vient de fêter ses 40 ans. Même s'ils ont été plusieurs ces dernières années à s'aligner ponctuellement au départ de Grands Prix à cet âge, être titulaire à temps plein alors que la quarantaine est arrivée est une première pour un pilote MotoGP depuis Jeremy McWilliams en 2004. Une étape d'importance, donc, dans la carrière de l'Italien et que bon nombre de ses collègues saluaient déjà cet hiver.

Lire aussi :

Outre Rossi, seuls trois pilotes ont plus de 30 ans cette année. Avec des âges aussi contrastés, il n'est pas surprenant de noter les fortes différences qu'il existe aussi dans le nombre de points marqués par les uns et les autres au cours de leur carrière en Grand Prix. Aussi, alors que Rossi détient, et de loin, le record absolu avec 6073 points, le jeune Quartararo n'en compte que 377. Le Niçois n'en est qu'à sa cinquième saison mondiale, là où son idole d'enfance entame son 24e championnat...

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT

Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Rossi-Márquez-Lorenzo, trio gagnant

Les 22 pilotes de la promotion 2019 cumulent un total de 30 titres et de 419 victoires dans l'ensemble des catégories du championnat. La palme revient, bien évidemment, à Rossi, détenteur du deuxième palmarès le plus riche de l'Histoire. Si seuls trois pilotes courent encore après leur première victoire dans l'une ou l'autre des catégories, ils ne sont que huit à avoir déjà ouvert leur compteur en MotoGP. Et les rapports sont particulièrement déséquilibrés si l'on considère que trois d'entre eux comptent parmi les plus victorieux de l'Histoire et qu'ils cumulent donc à eux seuls 89% des succès MotoGP de ce plateau !

Lire aussi :

Quant aux titres, ils sont 11 à en avoir déjà remporté en Grand Prix (et 12 Champions du monde au total, si l'on ajoute le titre WSS de Crutchlow). Márquez et Lorenzo forment un binôme particulièrement attendu, avec un palmarès totalisant 12 couronnes à eux deux, dont huit en catégorie reine. C'est le plus grand nombre de titres réunis en un line-up depuis la paire Rossi-Lorenzo en 2016, qui en cumulaient 14 au total, dont dix en 500cc/MotoGP.

Le palmarès des pilotes MotoGP en 2019 :

Pilote

Victoires

Podiums

Pole positions

Titres

 

Total

MotoGP

Total

MotoGP

Total

MotoGP

Total

MotoGP

Italy V. Rossi 115 89* 232 196* 65 55* 9 7*
Spain M. Márquez 70 44 116 77 80 52 7 5
Spain J. Lorenzo 68 47 152 114 69 43 5 3
Italy A. Dovizioso 21 12 92 51 20 7 1 0
Spain M. Viñales 21 5 56 16 17 6 1 0
France J. Zarco 16 0 47 6 23 4 2 0
Spain P. Espargaró 15 0 45 1 17 0 1 0
Spain T. Rabat 13 0 36 0 16 0 1 0
Italy A. Iannone 13 1 35 11 10 2 0 0
Spain Á. Rins 12 0 45 5 17 0 0 0
Portugal M. Oliveira 12 R 34 R 4 R 0 R
Spain J. Mir 11 R 20 R 2 R 1 R
Italy F. Bagnaia 10 R 23 R 7 R 1 R
Italy F. Morbidelli 8 0 21 0 6 0 1 0
Australia J. Miller 7 1 11 1 9 1 0 0
United Kingdom C. Crutchlow 3 3 16 16 4 4 0 0
Japan T. Nakagami 2 0 14 0 5 0 0 0
France F. Quartararo 1 R 4 R 3 R 0 R
Czech Republic K. Abraham 1 0 2 0 0 0 0 0
Italy D. Petrucci 0 0 6 6 0 0 0 0
Malaysia H. Syahrin 0 0 3 0 0 0 0 0
Spain A. Espargaró 0 0 2 1 2 2 0 0

R = rookie / 
* 500cc et MotoGP

Du Qatar à Valence, 19 rounds rythmeront les huit mois de compétition qui nous attendent... Alors, à votre avis, qui sortira vainqueur ?

Article suivant
Dovizioso : "Nous pouvons faire plus que ce que les gens pensent"

Article précédent

Dovizioso : "Nous pouvons faire plus que ce que les gens pensent"

Article suivant

Top 10 - Les Champions sacrés avec le plus d'avance

Top 10 - Les Champions sacrés avec le plus d'avance
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Auteur Léna Buffa
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu