Pour Bautista, la GP16 a encore "beaucoup de potentiel"

partages
commentaires
Pour Bautista, la GP16 a encore
Par : Willy Zinck
2 févr. 2017 à 18:30

Comme pouvaient le laisser pressentir les tests de Jerez en novembre dernier, le pilote espagnol est très à l'aise avec sa Ducati. Il l'a une nouvelle fois démontré à Sepang, d'où il repart avec le septième meilleur chrono global.

Alvaro Bautista, Aspar MotoGP Team
Alvaro Bautista, Aspar MotoGP Team
Alvaro Bautista, Aspar MotoGP Team
Alvaro Bautista, Aspar MotoGP Team
Alvaro Bautista, Aspar MotoGP Team
Alvaro Bautista, Aspar MotoGP Team
Alvaro Bautista, Aspar MotoGP Team, Karel Abraham, Aspar MotoGP Team
Alvaro Bautista, Aspar MotoGP Team

Après avoir réintégré le team Aspar à l'intersaison et piloté la Ducati dès les essais de Jerez en novembre dernier, Álvaro Bautista a retrouvé le guidon de la GP16 à Sepang.

Trois jours qui se sont révélés très prometteurs puisque l'Espagnol a signé le septième meilleur temps sur l'ensemble de ces trois journées d'essais, le deuxième meilleur chrono pour un pilote Ducati, derrière Andrea Dovizioso, qui évoluait pour sa part sur la version 2017 de la Desmocedici.

De quoi provoquer l'enthousiasme de l'Ibère. "Cela a été un départ très positif. J’ai fini les tests de Jerez en novembre avec une bonne sensation, et c’est revenu dès que je suis remonté sur la moto. Lorsque j’ai testé la Ducati l’an passé, j’ai pu me rendre compte qu’elle avait beaucoup de potentiel, et c’est toujours mon sentiment, et l’objectif est d’être bien plus proche du peloton de tête par rapport à la saison passée."

Après la période d'adaptation nécessaire lors de toute reprise, Bautista n'a pas perdu de temps pour s'affairer au raffinement du moteur de la Ducati, en œuvrant notamment sur l'électronique de sa machine, ainsi que sur la puissance délivrée par le bloc Ducati. "J’aime vraiment le moteur, et mon style de pilotage convient à cette moto. Nous avons besoin d’améliorer certains aspects, mais la base est très compétitive. Nous avons essayé plusieurs choses au niveau électronique pour tirer le maximum de potentiel du moteur, et trouver plusieurs choses utiles pour le futur. Même si notre moto date de l’an passé, elle a une bonne base car elle a gagné des courses."

Le meilleur pilote des équipes indépendantes

On ne sait pas si la GP16 sera à même de remporter de nouveau des courses en 2016, après ses deux succès décrochés l'an passé par l'équipe officielle, mais les résultats sont pour le moment probants et même flatteurs pour Bautista, auréolé du statut de meilleur pilote d'équipe indépendante, au terme des essais de Sepang. 

Bautista fait ainsi partie des 11 pilotes (sur 28) à être passés sous la barre des deux minutes en Malaisie. Une performance qui est source de satisfaction, qui en plus a été accompagnée d'une belle constance, puisque l'Espagnol est parvenu à renouveler ce type de chronos sur la durée. "Ce n’est pas facile de descendre sous la barre des deux minutes ici, en particulier sur une moto si nouvelle pour moi, avec tant d’améliorations encore à apporter. Nous avons travaillé dur durant les trois derniers jours sur mon rythme, sur le fait d’être régulier et d’apprendre la moto. Ce matin j’ai voulu pousser un peu plus et j’ai fait une série de tours sous la barre des deux minutes, ce dont je suis content."

Reste donc à voir si Bautista et le team Aspar tiendront la distance sur ce rythme soutenu, auquel cas ils pourront nourrir de légitimes ambitions pour le prochain exercice. 

Article suivant
Rabat a été opéré et reste hospitalisé plusieurs jours

Article précédent

Rabat a été opéré et reste hospitalisé plusieurs jours

Article suivant

Pour Smith, la performance de KTM à Sepang est "impressionnante"

Pour Smith, la performance de KTM à Sepang est "impressionnante"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Essais de janvier à Sepang
Catégorie Mercredi
Lieu Sepang International Circuit
Pilotes Álvaro Bautista
Équipes Ángel Nieto Team
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions