MotoGP
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
54 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
61 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
75 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
82 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
96 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
124 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
131 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
145 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
159 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
174 jours
02 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
181 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
194 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
202 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
208 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
223 jours
20 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
230 jours
27 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
237 jours

Un programme de tests inachevé pour Aleix Espargaró

partages
commentaires
Un programme de tests inachevé pour Aleix Espargaró
Par :
17 mars 2017 à 08:45

Le pilote espagnol a chuté à plusieurs reprises lors des derniers essais à Losail. Contraint à changer de moto lors de la dernière journée, il n'a pas pu mener à bien l'intégralité de son programme.

Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini avec le nouveau carénage
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini

Alors qu'il ne reste plus que quelques jours avant le début du championnat, il y a peu de doute sur le fait qu'Aleix Espargaró souhaite redorer son blason après une année 2016 cauchemardesque, qui l'a vu perdre confiance en son potentiel (15 chutes en cours d'exercice) et être dominé par un certain Maverick Viñales chez Suzuki.

Le pilote espagnol est donc reparti au front en fin de semaine dernière, pour boucler son programme de tests avec sa nouvelle équipe, Aprilia, au sein de laquelle il doit désormais assurer le rôle naturel de numéro 1, aux côtés du néophyte Sam Lowes. 

À Losail, le travail a notamment porté sur le perfectionnement du nouveau carénage de l'équipe italienne, qui reprend les mêmes principes que celui proposé par Suzuki. Après une première prise de marque lors de la première journée, au terme de laquelle il s'est classé à la 13e place, Espargaró a fait sensation lors de la deuxième en décrochant le cinquième chrono.

Le numéro 41 aurait d'ailleurs pu pousser un peu plus son avantage le lendemain, s'il n'avait pas fait preuve de trop de témérité, chutant à deux reprises et endommageant sa RS-GP lors du second accident. "Même si aujourd'hui n'a pas été le meilleur de nos trois jours, je suis tout de même content de notre travail", expliquait l'Espagnol. "Au début, j'ai commencé avec de bonnes sensations, parvenant à être rapide même en pneus usés. C'est peut-être à cause de ces bonnes sensations que j'ai un peu trop attaqué avec le pneu tendre, et que j'ai eu un accident alors que j'étais en train de faire un bon tour."

Excès d'optimisme

Un excès d'optimisme qui a donc retardé le plan de marche de l'équipe Aprilia, et sa bonne préparation en vue de la course de la semaine prochaine. "La moto a été réparée rapidement, mais un second accident m'a contraint à utiliser l'autre RS-GP avec un moteur moins avancé et un système électronique qui n'était pas parfaitement réglé. C'est pour cette raison que je n'ai pas été capable de progresser lors de la seconde partie de la session, mais je vois le verre à moitié plein. Nous avons amélioré notre rythme et notre niveau est clairement meilleur que ce que montrent nos résultats."

Reste que l'Espagnol est très satisfait du comportement de sa machine en virage, qui selon lui détient une grande stabilité. Comme la majorité de ses concurrents, l'Ibère a mis à profit la dernière journée d'essais pour procéder à une simulation de course, mais aussi pour travailler sur la géométrie des suspensions.

L'Espagnol a notamment réclamé au team Gresini de concentrer ses efforts sur le traction control, afin de mieux gérer la dégradation des pneumatiques, qui peut être sévère sur l'avant à Losail.

Au final, Espargaró a terminé cette dernière séance d'essais collectifs à la 12e place aux temps combinés, à un peu moins de huit dixièmes de Viñales. Un écart qui est resté stable lors des différents tests cet hiver, mais qui semble pour l'heure être légèrement trop important pour que l'équipe italienne puisse atteindre son objectif cette saison : le top 10. 

Article suivant
Deux chutes mais des tests probants pour Bautista

Article précédent

Deux chutes mais des tests probants pour Bautista

Article suivant

Redding est sorti du bois à la toute fin des essais

Redding est sorti du bois à la toute fin des essais
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Essais au Qatar en mars
Catégorie Dimanche
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Aleix Espargaró
Équipes Gresini Racing
Auteur Willy Zinck