Qualifs - Quartararo devient le plus jeune poleman en MotoGP !

Le Français a fait sensation en signant le meilleur temps des qualifications devant son coéquipier, assurant la première pole position d'un Français en MotoGP depuis Johann Zarco l'an passé en Malaisie. Qui l'eut cru ?

Qualifs - Quartararo devient le plus jeune poleman en MotoGP !

La séance de qualifications a commencé avec la traditionnelle Q1, offrant une dernière chance aux 14 pilotes les moins rapides à l'issue des trois premières séances d'essais libres de pouvoir composter l'un des deux derniers tickets encore en jeu pour la suite des qualifications.

Parmi eux, les deux pilotes officiels Yamaha, et notamment Maverick Viñales qui venait d'afficher, quelques instants plus tôt, un rythme de course très intéressant lors des EL4, dont il avait fini deuxième à une poignée de millièmes seulement de Marc Márquez.

Mais pour pouvoir rentabiliser au mieux cette allure prometteuse dimanche, l'Espagnol se devait de montrer un tout autre visage dans l'exercice du tour lancé. Et force est de constater que c'est ce qu'il a fait au cours de cette Q1, le numéro 12 étant crédité du meilleur chrono en 1'37"164.

Lire aussi :

Rossi bloqué en Q1

Yamaha a d'ailleurs cru faire un carton plein puisque Valentino Rossi a longtemps figuré en deuxième position. Menacé pendant toute la Q1 par un Jack Miller qui enchaînait les tours, et qui a fini par perdre l'avant dans le virage 2, c'est finalement un autre pilote Pramac, Pecco Bagnaia, qui a eu la peau du Docteur dans les derniers instants. Le rookie contraint ainsi ce dernier à prendre le départ du Grand Prix depuis la seconde partie du tableau pour la deuxième fois cette saison après le Qatar.

Treizième au final, le numéro 46 devance Stefan Bradl et Miller. Suivent les frères Espargaró, Aleix devant Pol, alors qu'il faut descendre au 18e rang pour trouver Johann Zarco. Les pilotes Tech3 ferment la marche, Miguel Oliveira dont on a appris la prolongation de contrat dans la matinée devançant son coéquipier Hafizh Syahrin.

Lire aussi :

Andrea Iannone, accidenté au cours des EL4, n'a quant à lui pas pris part aux qualifications. L'Italien a été emmené à l'hôpital de Jerez. Aucune fracture n'a été diagnostiquée cependant, mais les douleurs persistantes du numéro 29 poussent pour le moment le corps médical à la prudence.

Passées quelques minutes d'attente qui ont permis aux 12 qualifiés pour la Q2 de bien se préparer mentalement pour la chasse à la pole position, les hostilités ont donc repris sur le circuit de Jerez, alors que le soleil commençait à se faire plus insistant au-dessus du tracé andalou.

Marc Márquez, qui venait quelques instants plus tôt de signer le meilleur temps des EL4, a d'emblée pris les commandes devant Franco Morbidelli et les deux pilotes officiels Ducati, alors que Fabio Quartararo complétait le top 5 à l'issue du premier run.

Chute pour Lorenzo

Le calme avant la tempête en somme, mais le début du second run a surtout été marqué par la chute de Jorge Lorenzo dans le virage 2. Le Majorquin perdait ainsi une formidable occasion de briller sur ses terres, après ses belles performances de la veille. 

Lire aussi :

Cet accident a précédé de quelques dizaines de seconde une grosse surprise, à savoir la prise de pouvoir de… Fabio Quartararo ! Le Français, dans le coup depuis le début du week-end, réalisait un incroyable 1'36"880, avant d'être rejoint par Morbidelli, qui assurait un doublé improbable pour le Petronas Yamaha SRT. Il devient du même coup le plus jeune poleman de la discipline, et signe la première pole d'un Français depuis six mois et celle acquise par Zarco en Malaisie.

Márquez doit quant à lui se contenter de la troisième place, devant Andrea Dovizioso, Viñales et Cal Crutchlow. Sur la troisième ligne de la grille, on retrouve Petrucci, accompagné de Takaaki Nakagami et Álex Rins. Bagnaia, Lorenzo et Joan Mir bouclent le top 12.

 

Spain GP d'Espagne – Q2

Pos. Pilote Moto Tours Écart
1 France Fabio Quartararo Yamaha 8 1'36.880
2 Italy Franco Morbidelli Yamaha 8 0.082
3 Spain Marc Márquez Honda 8 0.090
4 Italy Andrea Dovizioso Ducati 7 0.138
5 Spain Maverick Viñales Yamaha 8 0.234
6 United Kingdom Cal Crutchlow Honda 9 0.295
7 Italy Danilo Petrucci Ducati 7 0.329
8 Japan Takaaki Nakagami Honda 8 0.452
9 Spain Álex Rins Suzuki 7 0.471
10 Italy Francesco Bagnaia Ducati 8 0.504
11 Spain Jorge Lorenzo Honda 5 0.616
12 Spain Joan Mir Suzuki 7 0.634

Spain GP d'Espagne – Q1

Pos. Pilote Moto Tours Écart
1 Spain Maverick Viñales Yamaha 6 1'37.164
2 Italy Francesco Bagnaia Ducati 8 0.135
3 Italy Valentino Rossi Yamaha 7 0.207
4 Germany Stefan Bradl Honda 8 0.242
5 Australia Jack Miller Ducati 7 0.441
6 Spain Aleix Espargaró Aprilia 7 0.461
7 Spain Pol Espargaró KTM 8 0.634
8 France Johann Zarco KTM 7 0.656
9 United Kingdom Bradley Smith Aprilia 7 1.193
10 Spain Tito Rabat Ducati 8 1.239
11 Czech Republic Karel Abraham Ducati 7 1.283
12 Portugal Miguel Oliveira KTM 8 1.730
13 Malaysia Hafizh Syahrin KTM 8 2.878
  Italy Andrea Iannone Aprilia    

partages
commentaires
EL4 - Márquez de justesse devant Viñales !
Article précédent

EL4 - Márquez de justesse devant Viñales !

Article suivant

La grille de départ du GP d'Espagne MotoGP

La grille de départ du GP d'Espagne MotoGP
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021