MotoGP
24 juil.
Événement terminé
14 août
Événement terminé
21 août
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
18 sept.
EL3 dans
14 Heures
:
24 Minutes
:
21 Secondes
09 oct.
Prochain événement dans
20 jours
16 oct.
Prochain événement dans
27 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
34 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
48 jours
13 nov.
Prochain événement dans
55 jours
20 nov.
Prochain événement dans
62 jours

Un premier podium "incroyable" pour Fabio Quartararo

partages
commentaires
Un premier podium "incroyable" pour Fabio Quartararo
Par :

"Incroyable", c'est le mot qu'a utilisé Fabio Quartararo pour qualifier son premier podium en catégorie reine, ce dimanche.

Parti pour la deuxième fois de sa carrière MotoGP en pole position, Fabio Quartararo a décroché ce dimanche son premier podium, à Barcelone, en Catalogne. Le Niçois est allé chercher la deuxième place de la septième manche de la saison après une bataille à trois l'opposant à Danilo Petrucci et Álex Rins. Le pilote français reconnaît avoir eu peu de difficultés à suivre ses deux opposants, très rapides en ligne droite. Mais il a su capitaliser sur la bagarre intense qu'ils se livraient pour porter une seule attaque, décisive.

Lire aussi :

"C'est incroyable, vraiment", explique-t-il au site officiel du MotoGP en parlant de son podium. "Le rythme n'était pas si rapide en début de course mais au final c'était une course très difficile car j'étais derrière Danilo et Álex. C'était une course difficile car les Ducati et les Suzuki étaient très rapides en ligne droite. J'ai réussi à passer Danilo au troisième virage, donc j'ai dit que c'était le bon moment pour attaquer et ne pas me faire passer en ligne droite. J'ai eu cinq dixièmes [d'avance] je crois et c'était bien car sur les six derniers tours j'ai attaqué à fond, et j'ai pu enchaîner des tours très rapides."

Alors que son talon d'Achille depuis le début de saison se situait sur les départs, Fabio Quartararo a pris un bon envol ce dimanche, entrant dans le premier virage en troisième position. Malheureusement, un contact avec Marc Márquez l'a relégué au huitième rang. Alors qu'il semblait donc parti pour devoir faire une nouvelle remontée, comme il en a désormais l'habitude, le Français a bien dû se sentir comme Moïse devant la mer Rouge lorsque le carnage est survenu devant lui ! Jorge Lorenzo a en effet perdu le contrôle de sa Honda, fauchant également Andrea Dovizioso, Maverick Viñales et Valentino Rossi, et offrant à Quartararo ce qui était à cet instant précis la quatrième place.

"Nous avons fait notre meilleur départ de la saison, en perdant seulement deux positions, puis ensuite je me suis un peu touché avec Marc, je pensais que je pouvais passer et je l'ai percuté, perdant quatre positions. Je n'ai pas vraiment vu la chute, je ne sais même pas qui était dedans mais j'ai vu qu'il y avait beaucoup de pilotes. Je ne sais pas qui a fait une erreur, mais malheureusement pour eux, ils n'ont pas de points."

Lire aussi :

"Je pense que nous avons fait notre meilleur départ de la saison, en perdant "juste" deux positions ! J'ai fait une petite erreur au virage 4, je pensais passer mais j'ai percuté Marc et j'ai perdu toutes les places que je perdais dans les autres courses !"

Si un premier podium en catégorie reine est toujours un grand moment, pour Fabio Quartararo il tombe moins de deux semaines après une opération du syndrome des loges sur son avant-bras droit. Avec l'aide d'un anti-douleur, le jeune Niçois a pu mener 24 tours tambour battant dans des conditions assez chaudes, sans trop sentir de gêne ou de douleur.

"J'avais un peu mal hier sans médicaments, aujourd'hui nous avons fait 24 tours. Mais avec la motivation de la course, d'être en lutte pour le podium avec des top pilotes, on pense à autre chose pendant le Grand Prix qu'à la douleur. L'adrénaline qu'on a en course gomme la douleur. Avec les médicaments, je n'ai pas senti grand-chose, juste dans les derniers tours quand j'ai commencé à attaquer, c'était un peu difficile de faire les chronos, mais je suis très content de comment nous avons géré tout ça. Je la sens un peu maintenant [la douleur], car la cicatrice est un peu étirée, mais quand on est sur le podium on ne pense pas à la douleur mais juste à la course qu'on vient de faire !"

Viñales : "C'était impossible d'éviter l'accident"

Article précédent

Viñales : "C'était impossible d'éviter l'accident"

Article suivant

Fataliste, Rossi se veut compréhensif envers Lorenzo

Fataliste, Rossi se veut compréhensif envers Lorenzo
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Catalogne
Catégorie Course
Pilotes Fabio Quartararo
Équipes Petronas SRT
Auteur Michaël Duforest