Un duel perdu face à Petrucci mais de précieux points pour Rins

Le pilote Suzuki a assuré le spectacle avec son rival de chez Ducati dimanche à Montmeló, mais a dû s'incliner, la faute à un pneu récalcitrant.

Un duel perdu face à Petrucci mais de précieux points pour Rins

Álex Rins revient de loin ! Le pilote Suzuki est en effet passé entre les gouttes dimanche après-midi, se tenant d'abord à l'écart du carambolage causé par Jorge Lorenzo, avant de réchapper à une glissade à haute vitesse dans le virage 3, un contact avec Danilo Petrucci dans le virage 4, et enfin un tout droit précédé de multiples ruades de sa machine dans le premier tournant !

Lire aussi :

À l'arrivée, le numéro 42 a terminé au pied du podium. Un bon résultat même si le Barcelonais aspirait sans doute à figurer à minima sur le podium sur ses terres. Mais un problème sur le flanc droit de son pneu lui a engendré de nombreux problèmes. "J'avais beaucoup de glissade dès lors que je me retrouvais sur le flanc droit de la moto", a-t-il expliqué après la course. "C'était difficile de garder le pneu arrière dans un bon état. J'ai commencé à attaquer, et honnêtement au début c'était dommage qu'il y a eu cet accident car cela a permis à Márquez de prendre quelques mètres d'avance, et ensuite j'ai perdu beaucoup de temps avec Petrucci. Mais malheureusement nous avions un problème avec le pneu, car j'ai eu un feeling que je n'avais jamais eu jusqu'ici au cours du week-end."

"Le problème, c'était le pneu en lui-même. Il y avait un problème avec le flanc droit du pneu. Hier j'ai été en mesure d'afficher un très bon rythme de course avec des pneus très usés, et lors d'autres courses j'ai eu l'occasion de faire plus de dépassements et le pneu était toujours bien."

En lutte avec Petrucci durant la quasi-totalité de la course, Rins, a dû finalement s'avouer vaincu devant la témérité de l'Italien, qui en dépit de quelques passes d'armes rugueuses a résisté jusqu'au bout pour s'offrir un troisième podium d'affilée. "J'étais plus rapide que Petrucci dans les entrées de virage, mais après nous avons beaucoup perdu à cause des pneus à l'accélération", a poursuivi le pilote Suzuki. "Quand je l'ai doublé, j'ai essayé d'attaquer pour creuser l'écart, mais c'était impossible."

Lire aussi :

Des problèmes de pneus délétères pour le résultat

En cause donc, les gommes du pilote espagnol, qui lui ont occasionné plusieurs frayeurs en course, dont celle du virage 3. Un problème qui a joué dans la balance au moment de ferrailler avec Petrucci. "Au début de la course, quand je suis entré dans le virage 3, j'ai complètement perdu l'arrière. C'est étrange car ce n'était pas arrivé de tout le week-end", reprend-il. "J'ai utilisé le medium à l'arrière, qui regroupe trois mélanges en un seul. Avec le mélange qui était au milieu [de la bande de roulement], la traction était parfaite. J'ai dépassé Petrucci dans le virage 4, mais il a été en mesure de me suivre et de franchir un cap supplémentaire. C'était difficile pour moi car par exemple pour le premier virage, l'approche dans la ligne droite était bonne, mais quand j'inclinais la moto, l'arrière était incontrôlable. J'ai été proche de la chute à cet endroit, mais il faut que nous analysions tout. Demain nous avons quelques éléments à essayer, donc nous allons voir ce que ça donne."

Si Rins a perdu trois points dimanche au championnat face à Petrucci, il a tout de même réalisé une bonne opération en revenant à seulement deux unités d'Andrea Dovizioso, actuel dauphin de Marc Márquez. Une bonne rampe de lancement avant la prochaine manche à Assen, où il avait signé son deuxième podium en MotoGP, avec une deuxième place.  

partages
commentaires
Smith accroche Espargaró et met Aprilia en difficulté

Article précédent

Smith accroche Espargaró et met Aprilia en difficulté

Article suivant

Trois nouveautés Michelin au programme du test post-course

Trois nouveautés Michelin au programme du test post-course
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021