Rossi s'attendait à avoir un meilleur rythme en course

partages
commentaires
Rossi s'attendait à avoir un meilleur rythme en course
Par : Léna Buffa
22 avr. 2018 à 23:18

Moins à l'aise aujourd'hui avec son pneu avant, le pilote Yamaha n'a pas pu se battre pour le podium comme il l'espérait.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Garage de Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Valentino Rossi quitte le Texas après une course honorable, mais qui ne lui a néanmoins pas permis d'évoluer au niveau qu'il espérait. Chaussé de deux gommes medium, il a rencontré des difficultés inédites en comparaison du reste du week-end et n'a pas été en mesure de rivaliser avec la performance de son coéquipier, deuxième, ou encore d'Andrea Iannone, qui s'est octroyé la troisième place sur le podium.

"La course n'a pas été trop mauvaise, mais un peu moins bonne que ce à quoi je m'attendais", admet le Docteur, qui s'est trouvé en difficulté avec son pneu avant, mais estime avoir fait le bon choix de pneu à l'arrière.

"Hier, j'étais content parce que j'avais un bon rythme mais j'avais senti que le pneu medium à l'arrière était un peu à la limite. Aujourd'hui on a hésité jusqu'au bout, mais à mon avis on a fait le bon choix parce que notre moto aurait plus souffert avec le pneu dur. À la fin, le pneu arrière glissait mais ça n'a pas été ça le problème. Par contre j'ai plus souffert avec le pneu avant."

"J'espérais avoir un rythme dans la fenêtre haute des 2'05, parce que j'y étais vendredi après-midi et aussi samedi après-midi. Je savais qu'avec ce rythme je pouvais me battre pour le podium et c'était l'objectif. Malheureusement j'ai été plus en difficulté avec le pneu avant. Ça n'a jamais été le cas en essais mais aujourd'hui j'étais trop à la limite, surtout dans les virages rapides. J'ai donc dû ralentir un peu. J'ai essayé de rester proche de Iannone pour le podium mais il était plus fort que moi et au final je n'ai pas pu me battre."

Rossi ne regrette toutefois pas son choix du pneu avant, le seul valable selon lui compte tenu de la façon dont sa moto opère. "Peut-être qu'il faudrait que la moto soit équilibrée différemment, parce que pour nous le pneu avant dur ne fonctionnait pas", pointe-t-il.

Il estime par ailleurs que les difficultés qui ont émergé aujourd'hui résultaient peut-être de l’évolution des températures : "C'est possible. Vendredi et samedi il faisait beaucoup plus frais. Aujourd'hui les températures étaient plus élevées et le pneu avant souffrait plus."

"Pour moi, le week-end n'a pas été trop mauvais, mais je veux me battre pour le podium, alors je ne suis pas complètement satisfait", résume Rossi, qui monte d'un cran au championnat pour atteindre le septième rang. "En tout cas, étant donné qu'on a deux motos aux quatre premières places, cela signifie que nous sommes assez compétitifs."

Viñales, justement, l'a devancé de six secondes et a pu se montrer plus rapide, mais aussi se maintenir en 2'05 bien plus longtemps. Y a-t-il des enseignement à tirer de la performance de l'Espagnol ? "Il faut qu'on regarde parce qu'on avait des motos un peu différentes, mais il a été un peu plus rapide. J'ai essayé [de tenir son rythme], mais il avait quelques dixièmes de plus."

Prochain article MotoGP
Zarco savait qu'il avait "des points faibles" à Austin

Article précédent

Zarco savait qu'il avait "des points faibles" à Austin

Article suivant

Lorenzo "triste et déçu de finir si loin des meilleurs"

Lorenzo "triste et déçu de finir si loin des meilleurs"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Amériques
Catégorie Course
Lieu Circuit of the Americas
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions